Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Présentation des équipes
  3. //

Bordeaux croit en ses jeunes

Toujours encombré par les salaires démesurés des joueurs prolongés à la demande de Laurent Blanc avant son départ en 2010, les Girondins repartent avec un effectif quasiment inchangé. Mais avec quelques jeunes qui pourraient bien prendre le pouvoir.

Modififié
Le bilan de l’été

Discret sur le marché des transferts, Bordeaux n’a pour l’instant vu que Benoît Trémoulinas et Florian Marange quitter la Gironde cet été. Des départs compensés par les arrivées de Jérémy Bréchet, en fin de contrat à Sochaux, et surtout Lucas Orban, défenseur argentin plein de promesses acheté 3,5 millions d’euros à Tigre. Ajoutés aux retours de prêt de Vujadin Savić, Jussiê et Chalmé, Francis Gillot se retrouve avec un effectif de 25 joueurs dans lequel tous les postes sont doublés. Anthony Modeste, prêté la saison dernière à Bastia et moyennement excité à l’idée de retravailler avec le technicien à la barbe asymétrique, a quant à lui été expédié à Hoffenheim contre 3 millions d’euros à un an de la fin de son contrat. La belle affaire. Côté matchs amicaux, les Girondins ne se sont inclinés qu’une seule fois, face aux Belges de Zulte-Waregem, après une demi-journée d’attente dans un avion qui refusait de décoller. Pour le reste, ils ont fait match nul contre l’ETG et Benfica, et battu Malines, Barnsley et Middlesbrough. Le tout en marquant 11 buts et sans aligner une seule fois cette défense à 5 tant raillée par les amateurs de spectacle peu au fait de la chose tactique.

Le coefficient de résistance face au PSG et Monaco

90%. Rien que ça. Le talisman porte le numéro 23 et s’appelle Lucas Orban. Lors de la première journée de championnat, qui verra Bordeaux recevoir Monaco, l’ex-défenseur de l’Atlético Tigre n’aura aucune raison d’avoir peur de l’ex-Tigre de l’Atlético. En ce qui concerne le Paris Saint-Germain, que le défenseur argentin n’affrontera que le 14 septembre en Ligue 1, étant arrivée trop tard pour être prêt pour le Trophée des champions, il s’occupera personnellement de Lucas Moura. Comme il l’a fait en décembre 2012 en finale de la Copa Sudamericana. Visage en sang pour le Brésilien.

Vidéo

Le portrait-robot

- 40% de Cheick Diabaté, parce qu’on ne va pas se mentir, Bordeaux mise tout sur lui pour planter des buts.
- 36%, comme le nombre d’années d’invincibilité bordelaise à domicile face à Marseille.
- 14% de fleurs, parce qu’on risque de subir souvent cette saloperie de maillot extérieur.
- 7% de bonnes tables. Avec au choix, chez Fahid Ben Khalfallah ou David Bellion. Et pour le dessert, passez chez Benoît Trémoulinas.
- 3% de Ligue Europa, parce que Francis Gillot a déjà laissé entendre que cette idée à la con de jouer l’Europe à fond, c’était fini.

La banane de la saison : Cédric Carrasso

Le gardien bordelais, qui était sous contrat jusqu’en 2015, a prolongé cet été son bail jusqu’en 2016. Avec probablement une revalorisation salariale pour le joueur de 31 ans qui garde les buts girondins depuis 2009. La décision peut surprendre de la part des dirigeants bordelais, dont l’objectif assumé est de se débarrasser des joueurs à gros salaires, dont l’Avignonnais fait partie. Surtout que ses performances de la saison passée, sans être mauvaises, furent simplement banales. Loin du niveau international qui fut le sien entre 2009 et 2011. Il faut se faire une raison, Cédric Carrasso est rentré dans le rang des gardiens lambda de Ligue 1. Il n’est plus « au-dessus » . Courtisé cet été, entre autres par Bursaspor, il sera au moins une saison de plus le dernier rempart des Marine et Blanc. En espérant que ce ne soit pas celle de trop.

Le type à suivre : Henri Saivet

Cet été, les numéros de maillots ont été redistribués aux Girondins. Et le service marketing ne s’y est pas trompé en enlevant le numéro 10 des épaules de Jussiê pour le confier à Henri Saivet. La star de Football Manager 2008 confirme enfin les espoirs placés en lui. Et il le sait très bien : la preuve, il tarde à prolonger un contrat qui prend fin en juin 2014. Le gamin de 22 ans, qui peut être utilisé sur les ailes comme dans l’axe, au milieu comme en attaque, a enfin eu le déclic la saison passée en inscrivant 8 buts au cours de son premier exercice dans la peau d’un titulaire. Fraîchement appelé en équipe du Sénégal par Alain Giresse, le joueur, qui est professionnel depuis ses 16 ans, sera cette saison l’une des principales armes offensives d’un effectif qui n’en déborde pas. Ou alors, il va partir.

Ce qu’il va se passer cette saison

Si Grégory Sertic, Henri Saivet, Maxime Poundjé, André Biyogo Poko et Diego Rolan confirment enfin les espoirs placés en eux, si Jaroslav Plašil, Landry Nguémo, Ludovic Obraniak, Julien Faubert et Lamine Sané évoluent à leur meilleur niveau, si Mariano reste le meilleur latéral droit du championnat et si Cheick Diabaté continue à enfiler les buts, les Girondins peuvent espérer créer la surprise en arrachant une place sur le podium. Mais l’option la plus probable est qu’ils terminent septièmes, pépère. En sortant Monaco du podium lors de la dernière journée, après avoir porté leur invincibilité à domicile face à l’OM à 37 ans lors de la journée précédente.

Le chant de supporters

« Orban masqué, ohé, ohé ! »

La chanson de la saison

Fabe – Lentement mais sûrement
Vidéo

Dalida – Le Temps des fleurs
Vidéo


Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 107
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE