Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2e tour retour
  3. // Bordeaux-Ventspils

Bordeaux : attention, lignes de Gus perturbées

Ce soir, les Girondins poursuivent leur rentrée anticipée en accueillant le FK Ventspils. Une rencontre capitale à bien des égards. Car plus qu'une qualification pour la vraie Ligue Europa, c'est probablement l'avenir de leur entraîneur, Gustavo Poyet, qui se jouera face aux Lettons.

Modififié
Les supporters bordelais ont beaucoup de chance, cet été. Alors que l'ensemble du pays est accroché au feuilleton Alexandre Benalla, les Girondins ont droit à une seconde saga de l'été : celle qui rythme le quotidien de leur club de football favori. Une telenovela qui multiplie les rebondissements, alors que le club n'a toujours pas entamé son recrutement. Et au milieu de laquelle la rencontre capitale de ce soir, face aux Lettons du FK Ventspils, peut faire figure d'ultime péripétie.

Sankharé en pointe, Tavernost d'attaque


Lors du match aller, il y a une semaine en Lettonie, Gustavo Poyet a surpris tout le monde en dégainant un 11 de départ dans lequel figurait le milieu de terrain Younousse Sankharé en pointe, et le stoppeur Igor Lewczuk au poste de latéral droit. Alors que l'entraîneur uruguayen justifie ses choix en affirmant avoir aligné les joueurs les plus grands de son effectif, estimant que le danger adverse viendrait des coups de pied arrêtés, Nicolas de Tavernost, le président de M6, propriétaire du club jusqu'en octobre, penche de son côté pour la thèse du message passé à ses dirigeants par le technicien.


Et Nicolas de Tavernost goûte très peu ce type de méthode, tout comme il n'a pas du tout apprécié que son entraîneur se plaigne publiquement, début juillet, du recrutement tardif, alors que le sujet aurait été discuté en interne. C'est en tout cas ce qu'il affirmait cette semaine dans les colonnes de Sud Ouest : « On ne joue pas sur un message une qualification en Coupe d’Europe. Et s’il n’a pas mon numéro, Stéphane Martin pourra lui donner...  » Résultat, selon une information de L’Équipe, la direction se passera du feu vert de son entraîneur au moment d'engager les renforts tant réclamés – une sentinelle, un buteur et un ailier droit.

Gus ne sourit plus


Cette ambiance tendue, Gustavo Poyet a tenté de l'esquiver hier, lors de sa très attendue conférence de presse d'avant-match. Durant 13 minutes, il a tout fait pour tenter de rassurer son monde : « On a bien travaillé, on est prêts. Je suis sûr qu'on va être là. L'équipe va être là, les joueurs vont être là, la connexion avec nos supporters va être là. Maintenant, il faut jouer ce match. » Et c'est vrai que pour réaliser un tel projet, il vaudra mieux « être là » . Poyet enchaîne en annonçant que le changement de propriétaire, acté dans la semaine, « n'a rien changé du tout. On travaille toujours avec notre propriétaire, Nicolas de Tavernost, le président (Stéphane Martin) et Ulrich (Ramé). »


Et histoire de tenter de définitivement tordre le coup aux articles faisant écho de tensions entre sa direction et lui, l'homme se lance dans une tirade aussi cassante qu'un cheveu mal shampouiné : « Moi je suis là, devant les caméras. Je vous parle. Mais personne n'est venu me parler en tête à tête. Personne ne m'a dit que ce que je faisais n'était pas bien. Personne. C'est facile, ce que vous faites. Moi, je vais aller parler à quelqu'un, qui va me dire que vous êtes... n'importe quoi. Et vous, vous allez ensuite me demander "qui a dit ça ?" Allez, j'ai 50 ans, je ne suis plus un gamin. Je ne suis pas là pour parler des rumeurs venant de quelqu'un du club. » Pour la première fois de son bail bordelais, l'ancien entraîneur du Shangaï Shenhua quittait son sourire hollywoodien. Probablement conscient que quoi qu'il se passe dans la coulisse, seule une qualification pour le prochain tour préliminaire de Ligue Europa et un début de saison réussi lui assureront un avenir en Gironde. Quitte à ce que le feuilleton baisse en intensité dramatique.

Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:53 La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 93
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi
Hier à 12:43 La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 Hier à 12:34 River Plate devrait quitter El Monumental 14 Hier à 11:41 Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 15 lundi 13 août Rooney, héros de la 95e minute 18 lundi 13 août Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27
À lire ensuite
La fiche de Guingamp