Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Major League Soccer

Bon anniversaire la MLS!

La Major League Soccer a fêté cette semaine ses 20 ans d’existence. Il y a deux décennies, l’histoire a commencé avec dix équipes en lice. D’ici 2020 max, elles seront vingt-quatre. En attendant cette nouvelle expansion, ce sont vingt franchises qui se disputent actuellement le titre pour cette saison 2016, débutée il y a déjà plus d’un mois.

Modififié
Le football en Amérique du Nord s’était crashé en 1984 avec la disparition de la North American Soccer League (NASL), confrontée à des problèmes financiers et à un manque chronique de popularité. Néanmoins, les promoteurs locaux du ballon rond ne lâchaient pas l’affaire. Si l’organisation de la Coupe du monde en 1986 n’avait finalement pas été attribuée aux États-Unis, ce fut le cas 8 ans plus tard. L’édition 1994 de la plus prestigieuse des compétitions fut couronnée de succès et rencontra son public, à un point tel que l’idée s’imposa de retenter d’implanter sur place un championnat professionnel digne de ce nom. Le projet fut nommé Major League Soccer et débuta très exactement le 6 avril 1996 avec un match inaugural opposant les San Jose Clash à DC United. Pour la petite histoire, les Californiens s’imposèrent avec un ignoble maillot sur le dos, sur le score de 1 à 0, grâce à un unique très beau but marqué par l’international américain Eric Wynalda. Dix franchises étaient en lice pour cette première saison 2016, avec déjà un découpage par conférences et une saison régulière largement dominée à l’est par une équipe aujourd’hui disparue nommée Tampa Bay Mutiny, tandis que Los Angeles Galaxy dominait à l’ouest. Le premier titre fut finalement attribué à DC United, vainqueur 3-2 en finale des play-offs du Galaxy. Un premier titre national pour l’entraîneur Bruce Arena, aujourd’hui en poste à… Los Angeles, et qui en compte cinq à titre perso.

Vidéo

Les promesses d’Orlando et de Kaká


Vingt ans plus tard, ils sont désormais vingt clubs en concurrence pour se disputer un titre détenu depuis l’automne dernier par les Timbers de Portland. La saison 2016 de MLS a débuté depuis un bon mois et c’est actuellement Orlando à l’est et Dallas à l’ouest qui mènent au classement. Les Floridiens n’ont toujours pas perdu (2 nuls puis 2 victoires) et se sont largement imposés 4-1 dimanche à domicile, devant plus de 30 000 spectateurs, face aux Timbers. Ce match a été marqué par le retour à la compétition de Kaká, rétabli de sa blessure à la cuisse et qui a réalisé une très belle performance pour son premier match de la saison, avec à son actif 1 but et 2 passes décisives. Orlando dispute seulement sa deuxième saison en MLS, mais s’affiche déjà comme un sérieux prétendant à la victoire finale. Dans la conférence Est, les Floridiens devancent pour l’instant New England Revolution, Philadelphie et Montréal, qui a enregistré le retour d’un Didier Drogba dont la motivation à disputer cette ultime saison dans sa carrière suscite l’interrogation. Le New York City de Patrick Vieira, qui avait débuté la saison par une victoire, pioche un peu depuis et reste sur une série de deux nuls et une défaite. Columbus Crew ferme la marche avec 2 points pris en 4 matchs. Dans la conférence Ouest, c’est donc Dallas qui domine, mais les Texans ont déjà disputé 5 matchs, un de plus que la plupart de la concurrence. Suivent Kansas City et le Real Salt Lake, seule équipe avec Orlando à être toujours invaincue. Le Galaxy pointe au quatrième rang, mais est actuellement privé de ses trois joueurs phares, Steven Gerrard, Robbie Keane et Giovani dos Santos, tous trois blessés. Le bas de tableau de la conférence Ouest surprend, avec en avant-dernière place le tenant du titre, les Timbers, et au dernier rang les ambitieux Sounders de Seattle, qui ont néanmoins remporté leur premier match de la saison le week-end dernier, 1-0 face à Montréal (but de Dempsey), histoire d’enfin faire décoller une saison qui avait débuté par trois défaites. Un succès vu par près de 40 000 fans au CenturyLink Fiels de Seattle, la plus chaude enceinte de la MLS.

Vidéo

Atlanta dans un an, en attendant Beckham et Miami


La Major League Soccer va encore continuer de grandir dans les années à venir. Dès la saison prochaine, il y aura au moins une autre franchise à rejoindre les vingt déjà existantes : Atlanta United FC, qui fait déjà forte impression avec son futur stade actuellement en construction, le Mercedes-Benz Stadium et son architecture en corolle, qui accueillera également les matchs à domicile de l’équipe locale de foot américain, les Atlanta Falcons. Un doute subsiste encore en revanche concernant la présence ou non d’une autre franchise la saison prochaine : Minnesota United, qui hésite à s’engager en 2017 ou 2018. Une chose est sûre depuis quelques semaines concernant cette nouvelle franchise : elle disposera d’un stade spécifique pour la pratique du soccer, d’une capacité de 25 000 places et qui devrait voir le jour en 2018. Cette même année 2018, une vingt-troisième franchise doit aussi débouler en MLS : Los Angeles FC, qui va apporter de la concurrence en Californie. Enfin, la vingt-quatrième équipe qui doit théoriquement rejoindre le championnat d’ici maximum 2020 est Miami, dont le projet est porté par David Beckham. C’est un dossier difficile pour l’ancien international anglais qui doit batailler avec les autorités locales pour imposer son idée. Il a très récemment remporté une bataille importante en recevant enfin l’accord pour un terrain où construire un futur stade, à Overtown, au nord-ouest du centre-ville. Lentement mais sûrement, la MLS continue de se faire une place sur le territoire nord-américain et à étendre son réseau…


Vidéo


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 50 Hier à 12:40 Rooney à la Maison-Blanche 22
Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible