Never trust a marxist in football !

21/09

Faut-il se méfier des annonces grandiloquentes comme des tubes, des blockbusters, voire des amours estivaux ? En s’enorgueillissant du «consensus historique pour le sport français» entourant les 60 propositions remises au gouvernement le 19 juillet dernier, à l’issue d’un marathon de moins de six mois de consultations et concertations, les promoteurs de la «nouvelle gouvernance du sport» ont peu laissé place aux voix critiques. L'ex-ministre des Sports gratifiant même celle-ci de «révolution». Derrière la principale annonce – fin de la tutelle de l’État et du CNDS au bénéfice d’une Agence du sport en charge à la fois du haut niveau et du «développement des pratiques» – passées les poussées de chaleurs, quelles conséquences pour le sport associatif et amateur, pour tous et toutes ?

Le dossier " Libér[ali$]er le sport pour tous, l'heure des choix " de la revue "Sport et Plein air sort aujourd'hui, et il est consultable en ligne.


Votre compte sur SOFOOT.com

0 réaction ;
Poster un commentaire


0 réaction :
Poster un commentaire