Never trust a marxist in football !

21/01
paru dans Sport et Plein Air, novembre 2017 La bigorexie ? Vous ne connaissez probablement pas ce terme... pourtant cette pathologie est tout ce qu’il y a de plus sérieux. Elle est reconnue par l’OMS (l’Organisation mondiale de la santé). Il s’agit de l’addiction au sport. Bien sûr, lorsqu'on évoque ce type de dépendance, le commun des mortels songe d’abord aux drogues dures, voire pourquoi pas au jeu, éventuellement au sexe. Mais comment peut-on en arriver à se défoncer à l'effort physique, quelque chose que par ailleurs toutes les agences sanitaires recommandent de pratiquer de manière quotidienne. Or, les personnes souffrant de bigorexie entretiennent justement une relation ...
Quand Vichy a failli tuer le derby #ASSEOL dans l'oeuf ...
20/01
4 juillet 1943. Dans son rapport mensuel envoyé à Vichy, le préfet de la Loire s'inquiète que la suppression de l'équipe de foot professionnelle de Saint-Étienne, à la suite de la réorganisation du championnat de première division autour d'équipes régionales, déclenche « une très forte effervescence ». L'ampleur du mécontentement le pousse à demander une « reconsidération de décision ». Onze jours plus tard, le haut fonctionnaire essaye toujours de convaincre sa hiérarchie au nom du maintien de l'ordre public : « La présence à Saint-Étienne d'une bonne équipe de football a une influence d'ordre moral sur la jeunesse et en particulier la jeunesse ouvrière des houillères. » Il n'est pas ...
Comment nous avons presque parlé foot avec Lee « Scratch » Perry...
11/01
Le Telerama dub festival constitue une expérience unique, à sa manière, la preuve que l’on ne doit pas toujours revenir en arrière. On avait quitté la scène Dub avec les soirées de chez Hammerbass, sur des péniches bondées, enfumées (c'était encore possible, maintenant y compris les amateurs de ganjah s'avèrent disciplinés), transpirantes et rares (ce fut un de ses soirs ou l'on vit accoster le batofar). Les temps ont changé. Si les gars trimballent encore souvent des têtes et des looks d’alter mondialistes sur le retour, avec un bon quota de sac à dos, les filles ont basculé dans le sexy tatoués, et quelques costards ou chemises-jeans d'école de commerce complètent le public . Pour le ...
Pour une commission d’enquête parlementaire sur la lutte anti-hooligan en France
08/01
Messieurs, Mesdames les député(e)s, sénateurs et sénatrices, Depuis plus de 20 ans, depuis les incidents survenus lors de PSG-Caen, la France n’a cessé d’alourdir son attirail juridique pour combattre la violence dans les stades. Une "Division Nationale de Lutte contre le Hooliganisme" a été créé en 2009. Pourtant le phénomène, comme l’ont malheureusement démontré les incidents au Parc-OL ou encore lors de l'Euro 2016 à Marseille, n’a pas disparue. Il a même connu un certain regain, et surtout la situation s'est souvent révélée hors de contrôles dès lors qu'il s'agissait de juguler une menace "extérieure", bref des supporters venus de pays étrangers. Comme toujours l’ensemble du petit ...
Les pionnières du sport ouvrier
07/01
article paru dans le numéro de janvier de Sport et Plein Air Il est de bon ton de rendre aujourd’hui hommage aux pionnières du sport féminin. Les défricheuses telles Alice Millat (une des fondatrices, en 1917, de la Fédération des sociétés féminines sportives de France) ou Suzanne Liébrard (une des initiatrices du club Femina Sport, en 1912) qui affrontèrent le conservatisme, et son sexisme sans fard, de leur époque où encore les championnes qui donnèrent leurs lettres de noblesse aux exploits du «second sexe», par exemple Annette Kellermann, nageuse australienne et féministe qui obtint devant la justice américaine en 1907 de porter un maillot une pièce «indécent». Cependant, le ...
Pourquoi j'aime tant la Coupe de France : mon plus beau match de football...
03/01
Paru dans le n° 78 de "Mouvements" (éditions de la découverte) dont le thème "Peut-on être de gauche et aimer le foot" devrait intéresser certains lecteurs du blog, du moins je le crois ... Le plus beau match de ma vie, je dois confesser que je ne l’ai pas vu. Je n’étais même pas encore de ce monde. J’en ai entendu parlé, ce qui j’imagine reste l’essentiel. Je suis encore d’une génération pour laquelle le foot relève de la tradition orale. Avec la radio, TSF puis FM (et je place une spéciale dédicace à Flynt pour l’occasion), en guise d’université populaire. Mais en l’occurrence nous n’en sommes pas là. C’est une banale histoire de coupe de France dont nous allons exhumer la ...
TOP 10 : j'ai été un migrant
18/12/2018
Eugène « Genia » Walaschek 1917, la prise du palais d'Hiver. Les bolcheviques prennent le pouvoir aussi bien contre les « blancs » monarchistes que contre les autres factions « révolutionnaires ». Pour beaucoup de Russes, la terrible guerre civile qui s'annonce est synonyme d'exil. Et dans une Europe – pas encore de l'Ouest - guère plus accueillante qu'aujourd'hui, toutes les portes d'entrée sont bonnes à prendre. Un petit gamin – il est né en 1916 - de la bonne bourgeoisie moscovite va bénéficier d'un coup de pouce du destin et d'une bonne étoile inespérée. Il atterrira de la sorte dans le sanctuaire absolu en ces temps troublés, autrement dit la Suisse, protégée par ses montagnes et ...
« Jeu-Balle ».... De l'autre coté du foot
13/12/2018
Nick Hornby racontait dans « 31 songs » le rapport singulier et forcément biaisée qu'entretenait son fils avec la musique (et en l'occurence un morceau de reggae), dont on sait la part immense qu'occupe cette passion dans la vie de l'écrivain. Mon garçon du haut de ses six ans me confronte au même désarroi. Le foot garde une place centrale dans ma vie, et en grande partie dans la relation avec mon ainé. Pour mon cadet, notre étrange occupation avec ce ballon rond, ce « jeu balle » qui par ailleurs lui sert également à désigner la totalité des jeux sur mon smartphone, prend surement des allures de rites kabbalistique. De son monde et de la manière dont il regarde de loin le notre, avec ...
« Concrete Jungle! » - Ska & Foot in england
13/12/2018
Quel ou quels clubs les Specials supportaient ? Nous sommes originaires de Coventry et forcément je supportais Coventry City FC. Je me rappelle toujours quand ils ont remporté la Cup en 1987 contre Tottenham. Je n’avais pas pu aller les voire à Wembley, tous les billets avaient été vendus. J’avais du me contenter de regarder la rencontre à la télé. Au coup de sifflet final, toute la ville est descendue directement vers le centre. Ce fut le moment le plus fou de notre vie, pour une petite cité comme la notre. La « vieille » Cup garde toujours une dimension particulière dans la tête des Anglais. La remporter se révéla fantastique. On voyait du bleu ciel (couleur du Coventry FC, ndlr) ...