Never trust a marxist in football !

23/04
Donc tu sais que tu collectionnes les disques vinyles quand… ils postent leur chat sur instagram, tes stories ne sont que le défilé de tes pochettes de disques Tu as souvent fait l’acquisition d’un 33t pour la pochette, tu l’as regretté, mais tu le montres toujours quand un pote passe à la maison… Discogs c'est le mal, mais parfois le mal c'est bien ! quand tu as été à NYC pour la première fois, tu t’es dit que tu t’étais souvent fait enfler par le snobisme des français quand tu voyages, la première chose que tu regardes dans le « guide du routard » ou le « Lonely planet », c’est l’adresse des disquaires… quand tu as découvert combien valait le "Qui sème le vent récolte le tempo ...
#PSGSDR: Top 10 quand Paris rencontre le Stade de Reims
23/01
1- 4 Mai 1974 : PSG - Stade de Reims : 0-5 (1/4 de finale aller Coupe de France). Petit retour aux sources. Le tout jeune PSG se trouve engagé dans la course pour l'accession en première division, aux cotés du Red Star. Entraîné par l’ancienne gloire rémoise (et des Bleus) Just Fontaine, et emmené par son international israélien Mordechaï Spiegler, ainsi que par le Congolais François M’Pelé, le club a sûrement d’autres préoccupations en tête que la Coupe de France, qui deviendra par la suite son jardin. Il se prend donc une belle raclée à domicile (le nul au retour n’effacera pas l’humiliation) face à un Stade de Reims qui, sans être l’un des leaders du championnat, prétend encore à ...
La dernière course de Guy Môquet
22/10/2021
Parue partiellement dans "Running Heroes Society" L’année terrible. Nous sommes en juin 1941. La France est occupée. Hitler semble invincible. Entre les baraquements tristes et mornes du camp de Choisel, près de Nantes, des hommes allongent comme ils le peuvent leur foulée. La piste d'athlétisme improvisée se devine mal au sol, ils l’ont tracée en cachette, avec le talon du pied et avec des bâtons. Ces hommes ont pour la plupart dépassé la trentaine. Ils portent des tenues débraillées, des shorts improbables, des maillots siglés d’un mystérieux “Paris B”. Certains sont des sportifs confirmés, ils en présentent en tout cas la musculature ; épaules larges et muscles saillants. D’autres ...
Virginie Despentes nous parle foot, de Pogba, de Neymar et de Maradona
10/10/2021
- le foot, derrière tout le reste, peut-il rester un kiffe aussi profond que la musique malgré les majors et le star system? Je vais commencer par préciser que j’aime le foot parce que j’ai souvent côtoyé de grands amateurs de foot, et ce depuis la coupe du monde 1986. Donc j’ai vu beaucoup de match, et parfois j’ai eu la chance de les regarder avec des gens capables de me montrer ce qu’il a de magique. Mais si tu me laisses toute seule devant un match, je le regarde, je comprends un peu ce qui se passe mais au bout de cinq minutes la vérité c’est que ça m’intéresse pour des raisons tout à fait extra footbalistiques. Je peux me passionner pour Pogba ou Neymar sur toute une saison, ...
1972: Et on inaugura le Parc des Princes par un France-URSS olympique
22/08/2021
Début des années 1970. Georges Pompidou a pris la suite du Général et entend bien tourner la page du gaullisme de papa. Bref, il veut passer du noir et blanc de l'ORTF aux couleurs du pop art. N'a-t-il pas d'ailleurs confié le 26 août 1970 à Robert Bordaz, ancien résistant et haut fonctionnaire fidèle parmi les fidèles, la lourde tâche de la réalisation « du centre du plateau Beaubourg » qui portera un jour son nom en hommage posthume ? Dans le même ordre d'idée, Paris ne dispose toujours pas d'un « grand » stade digne de son rayonnement mondial, et surtout capable de rivaliser avec les autres capitales européennes. Si le tout jeune Paris Saint-Germain FC évolue dans l'élite depuis ...
1952 : le premier France-Allemagne à la télé
15/06/2021
5 octobre 1952. La France se remet lentement et péniblement de la Seconde Guerre mondiale. Le pays se redresse des ruines laissées par les combats et les bombardements, un effort national réalisé entre deux crises ministérielles d'une quatrième République soumise au « règne des partis » (dixit un général de Gaulle qui ronge son frein). En Indochine, le conflit colonial s’enlise et ralentit un redressement économique pourtant dopé par le plan Marshall. Toutefois ce soir-là, un peu frisquet, Yves-du-Manoir à Colombes se présente plein comme un œuf. 56 021 spectateurs, à en croire le guichet, se sont entassés dans les gradins. La légende évoque même une hypothèse de 60 000 téméraires qui ...
Tu sais que le tennis reste plus « bourgeois » que le foot quand...
26/05/2021
… les footballeurs, eux, jouent sous la pluie ... Le tennis est un sport qui se joue à un contre un et à la fin c'est la suisse qui gagne #evasionfiscale ... seuls les « nouveaux riches» se font pincer aussi bêtement que dans le #Fifagate, aucun risque d'un tel manque de savoir-vivre dans les allées de RG ... les footballeurs jonglent avec des balles de tennis, a-t-on déjà vu un classé de l'ATP réaliser un ace avec un ballon de foot ? #fascinationsociale ... les ultras y sont financés par BNP Paribas.... La Goal Line Technology n'est-elle pas la preuve ultime que nous sommes en train de perdre la bataille politique des idées? #gauchedroite  … un produit dopant dans le tennis, ...
La lutte pour le maintien représente-t-elle l'essence du foot français ? … ou le syndrome Bir-Hakeim de la L1!
23/05/2021
La France resta trop longtemps un pays ou l'on jouait plus au foot qu'on ne le regardait ou le supportait pour que la situation se transforme radicalement en à peine vingt ans. Et peut-être aussi que les médias et les « spécialistes » regardent au mauvais endroit dans le classement. Et si de fait, la véritable colonne vertébrale, l'essence et le particularisme du foot français, se nichaient dans la course au maintien, en plein accord avec l'histoire et la culture politique de l'hexagone? La France aime transformer les défaites et les retraites en grande épopée. Bir-Hakeim, « héroïque » défense de la 1er brigade Française Libre qui bloqua seule du 26 mai au 11 juin 1942 les troupes ...
Top 10 : j'ai fait la Seconde Guerre mondiale
08/05/2021
1 - Antoine Raab Antoine Raab, joueur allemand signé au Stade rennais, refuse de répondre à son ordre de mobilisation dans l'armée allemande en 1939. Un long périple commence pour lui qui, avec des faux papiers, le contraint d'abord à franchir la Réole (Gironde) et à rejoindre Nantes, où il se cache, travaillant pour la résistance locale. 2 - Jaap van Praag Le futur président de l'Ajax d'Amsterdam du grand Johann Cruijff a dû se cacher durant la Seconde Guerre mondiale afin d'échapper aux persécutions antisémites. Plus chanceux qu'Anne Franck, Japp ne reverra en revanche pas ses parents et sa sœur, qui ne sont jamais revenus d'Auschwitz. Difficile de mieux résumer la spécificité du ...