L'AstroFoot

22/08/2012

Cette semaine, le soleil ne brillera pas pour tout le monde. La chance non plus. Mais le ciel sera clément et éclairera en génie quelques équipes qui n'auront pas à douter de leur forme.

AC AJACCIO
Le championnat n'avait pas commencé que vous étiez déjà derniers. Une épreuve qui vous a donné le goût du danger. Vous jouez le jeu de la LFP à fond ! Seulement, voilà, cette semaine, le climat collectif est étouffant. Vous rêvez d'évasion, de voyages inédits et de grands frissons. Manque de bol, c'est à Valenciennes que vous avez rendez-vous. Et ça, ça vous flingue le moral pour la semaine.
A méditer dans le vestiaire :
« Le meilleur style est celui qui se fait oublier. » Stendhal

AS NANCY LORRAINE
Une victoire puis un match nul. Vous vous sentez bien, vous n'en demandez pas plus. Vous vous doutez bien que ça ne va pas durer et, pourtant, vous hésitez quand même à sortir le grand jeu, craignant le grand méchant carton rouge.
A méditer dans le vestiaire :
« On a toujours un peu peur de ce dont on a souffert. » Faulkner

AS SAINT ETIENNE
Certains sont d'humeur allègre à l'entraînement mais quelques blagues douteuses sur les mères des joueurs ne sont pas du goût de tous et fragilisent l'esprit d'équipe. Après une mise au point (jeudi?), les tensions s'apaiseront et vous vous présenterez sur le terrain en conquérants.
A méditer dans le vestiaire :
« A cœur vaillant rien d'impossible. »

ESTAC TROYES
Vous êtes flapis, flagada, fatigués, perturbés. C'est normal, vous vivez une expérience nouvelle. Ne précipitez rien, vous vous retrouveriez dans l'impasse. La consolation de la semaine : votre capital sympathie augmente de jour en jour !
A méditer dans le vestiaire :
« Il est plus facile de descendre que de monter.»

EVIAN TG FC
Le collectif est nerveux, a du mal à exprimer ses sentiments et pourrait s'épuiser inutilement s'il ne surmonte pas rapidement ses doutes. Une seule solution pour évacuer le stress et oublier les défaites : Faites du sport ! En pensant toujours à bien s'hydrater.
A méditer dans le vestiaire :
« Si tu ne peux pas être une étoile au firmament, sois une lampe dans ta maison. »

FC LORIENT
Fatigués depuis votre retour de Paris mais, ambitieux et forts de l'amour que vous portent les supporters, vous avez tout donné face à Montpellier. Vous êtes en confiance. Tant et si bien que vous envisagez de vous accorder une visite touristique de Troyes à votre arrivée. Très vite, vous vous apercevez qu'il n'y a pas grand chose à découvrir.
A méditer dans le vestiaire :
« Prudence est mère de sûreté. »

FC SOCHAUX-MONTBELIARD
Vous vous entraînerez dans une ambiance animée et créative mais, au moment d'aborder le match, vous serez tendus. Quelque chose ou quelqu'un vous chiffonne ? Seul votre côté perfectionniste vous permettra de réaliser votre objectif. Mais l'avez-vous au moins fixé, cet objectif ?
A méditer dans le vestiaire :
« Tu dois devenir l'homme que tu es. » Nietzsche

GIRONDINS DE BORDEAUX
Un jour, c'est blanc. Un autre, c'est noir. Vous êtes totalement dispersés, déconcentrés, contrariés. Heureusement, Francis Gillot vous incite au dialogue, vous rassure et vous montre la seule direction qui vaille d'être suivie. Celle du but.
A méditer dans le vestiaire :
« Ce que chacun sait n'est pas conseil. »

LILLE OSC
Un nouveau stade, des comptes stables, une forme excellente et, pourtant, c'est pas la fête à la maison ! En même temps, ça tombe bien, vous jouez à l'extérieur. Et, à Nice, vous aurez envie d'offrir un beau concert à vos supporters en déplacement. Pas comme Madonna.
A méditer dans le vestiaire :
« C'est l'idée qui fait le bon bûcheron, ce n'est pas la force. » Homère

MONTPELLIER HERAULT SC
Vous voudriez revoir le visage de Giroud qui vous manque. Confiez-vous à l'entraîneur pour vous soulager et masquez vos émotions sur le terrain si vous ne voulez pas que vos adversaires en tirent profit. Sachez prendre des initiatives sans commettre d'erreur. Bonne forme physique, cependant.
A méditer dans le vestiaire :
« Plus fait douceur que violence. » La Fontaine

OGC NICE
Ou vous avez du mal à comprendre que la course a bel et bien démarré. Ou vous ne voulez pas croire au succès. Mais qui vous empêche d'accéder à la table du bonheur ? Qui ?
A méditer dans le vestiaire :
« Qui a des noix en casse, qui n'en a pas s'en passe. »

OLYMPIQUE DE MARSEILLE
Vous êtes en parfaite santé mais pas en pleine forme. Votre manque de vigilance et d'humilité pourrait vous coûter cher. Très cher. En fin de semaine (vendredi?), des hommes en bleu pourraient rendre visite aux dirigeants. Et ce ne seront pas des supporters.
A méditer dans le vestiaire :
« On a souvent besoin d'un plus petit que soi. » La Fontaine

OLYMPIQUE LYONNAIS
Vous savez que les moyens que vous mettez en œuvre pour atteindre l'objectif Ligue des Champions vous coûtent du temps, de l'argent et de l'énergie et vous vous adaptez sereinement à la situation. Vous savez aussi que vous n'avez pas tellement le choix.
A méditer dans le vestiaire :
« On va aider les autres clubs français. » Nasser Al-Khelaïfi

PARIS SAINT-GERMAIN
Vous êtes très résistants. Physiquement et mentalement. Pourtant, le collectif est fragilisé par ceux qui ont l'impression qu'ils sont les seuls à assumer leurs responsabilités sur le terrain. Ils n'ont peut-être pas tort. Votre point fort : les questions financières ne vous empêchant pas de dormir, le sommeil est bon et réparateur. Vous êtes en pleine forme !
A méditer dans le vestiaire :
« On se sauve de tout par l'orgueil. » Flaubert

SC BASTIA
L'équipe est de bonne bonne bonne bonne humeur ce matin ! Y'a des matins comme ça. Vous vous marrez de devancer Paris et Montpellier. Le collectif s'est découvert des atouts techniques et tactiques qu'il ne soupçonnait pas. Plus rien ne vous arrête ! Pas même la peur du carton rouge.
A méditer dans le vestiaire :
« Qui ne sait être fou n'est pas sage. »

STADE BRESTOIS 29
Vous êtes ambitieux mais vous manquez d'organisation. Vous voudriez enrichir votre palette technique mais vous manquez de créativité. Heureusement, la complicité règne au sein de l'équipe !Des blessures à craindre à l'entraînement.
A méditer dans le vestiaire :
« Il n'est point de secret que le temps ne révèle. » Racine

STADE DE REIMS
Euphoriques à l'idée de retrouver la Ligue 1, vous dépensez votre énergie sans compter. Tant et si bien que même les actions les plus improbables pourraient être payantes. Néanmoins, pensez à garder des forces. Une saison, c'est long.
A méditer dans le vestiaire :
« Il est grand temps de rallumer les étoiles. » Apollinaire.

STADE RENNAIS FC
Le coach a beau tenter de vous rassurer, vous vous focalisez sur des détails inutiles, le moindre imprévu vous déstabilise, vous ruminez vos erreurs de la semaine passée alors que vous n'avez rien à vous reprocher. Ne vous sous-estimez pas ! Puis, c'est pas le moment de lambiner.
A méditer dans le vestiaire :
« Je pense, donc je suis. » Descartes

TOULOUSE FC
En pleine forme et sûrs de vous, vous aborderez ce match en multipliant les occasions jusqu'à ce qu'une voix nerveuse venue du banc de touche vous rappelle que la quantité importe moins que la qualité. Vous vous en foutez, vous tirez sans cadrer.
A méditer dans le vestiaire :
« L'intention fait l'action.»

VALENCIENNES FC
Bisbilles. C'est le mot qui contaminera le collectif à l'entraînement. Vous devrez faire preuve d'une audace franche et d'une concentration infaillible pour réaliser une bonne performance. Méfiez-vous des mauvais placements !
A méditer dans le vestiaire :
« Celui qui hait son ennemi a perdu d'avance. » Lao Tseu


Votre compte sur SOFOOT.com

0 réaction ;
Poster un commentaire


0 réaction :
Poster un commentaire