Footaises

09/12/2013

Alors que les derniers défenseurs du Movember ont fait tomber la moustache, la planète foot est en effervescence. Rebondissements en championnat, trêve internationale et premières estimations sur le futur ballon d'or: le mois de novembre a été riche en émotions ! De quoi lutter naturellement contre la dépression hivernale sans se ruiner en luminothérapie! Chouette.

Il a suffit d'une étincelle, d'un rien, d'un geste. Il a suffit d'une étincelle, et d'un mot d'amour pour... allumer le feu. Le rallumer en tous cas. Car oui, enfin, les Bleus ont entamé la reconquête des cœurs de leurs supporters, en remportant le match retour de barrages face à l'Ukraine. Quatre-vingt dix minutes de stress, de joie, de doutes puis d'extase, pour entrer dans l'Histoire. Un nouvel espoir, et la promesse d'un été doux, à siroter des bières en plein air en regardant Mamadou Sakho et ses copains briller sous les couleurs nationales. D’autant que, (le retard a du bon parfois), les Dieux se sont montrés indulgents et les Français rencontreront la Suisse, le Honduras et l’Equateur en poules des phases finales de la Coupe de Monde 2014 : abordable sur le papier, selon Didier.


Hommes de l’année


Pour d’autres, le sort a été moins clément. Ainsi, pendant que les Bleus faisaient vibrer le public du Stade de France, le Portugal de Cristiano rencontrait la Suède de Zlatou. Bilan ? Un doublé de l’attaquant du PSG et un triplé de la pépite madrilène. Zlatan ne participera donc pas aux festivités brésiliennes de l’été prochain. Dommage. Et vu le tirage au sort des poules, Cr7 va devoir redoubler d’efforts pour accéder aux 8e.

Pas le temps pour Zlatou de s’apitoyer sur son sort : dès le lendemain, le géant suédois se voyait décerner le prix de l’Homme de l’année 2013 par le magazine GQ, entouré par tout le gratin sporty-chic parisien, tandis que Blaise Matuidi recevait le prix du meilleur sportif de l’année. Classe.


Côté Ligue 1, le mois de novembre a aussi révélé de belles surprises ! Bien que Paris domine toujours le championnat, Lille et Monaco s’accrochent. Si bien que, l’écart entre eux reste extrêmement serré, surtout après la défaite inopinée du PSG à Evian TG. Dans la suite du tableau, rien ne va plus. Nantes et Reims étonnent, St-Etienne sauve les meubles et Marseille perd pied et limoge son entraîneur, histoire d’y voir plus clair. Ahem. A dix points du podium, la situation est loin d’être catastrophique. Pas comme les autres clubs sudistes Montpellier et Nice qui flirtent dangereusement avec la zone de relégation. De quoi relancer le suspens pour la seconde partie de la saison. Mais si.


Tour d’Europe


Ailleurs en Europe, Arsenal est toujours en tête de la Premier League devant Liverpool, Chelsea et Manchester City qui s’accrochent. Le FC Barcelone et l’Atletico Madrid se partagent la première marche du podium de Liga, juste devant le Real d’Ancelotti qui retrouve des couleurs. Chez nos voisins transalpins, la Juventus règne sur la Serie A, juste devant l’AS Roma et Naples. Enfin, en Bundesliga, Ribery et les siens confortent leur place de favoris, devant Leverkusen -heureux second- et Dortmund en légères difficultés.

En Champions League, on connaît les premiers qualifiés pour les 8e de finale de la compétition. Ainsi le PSG termine premier de son groupe et se qualifie sans surprise pour le prochain tour aux côtés de Chelsea, de Manchester United, du Real Madrid, du Bayern Munich, de Manchester City, de l’Atletico Madrid et du FC Barcelone. Rien que ça. Prochain et dernier rendez-vous : les 10 et 11 décembre prochains… Encore un peu de patience pour savoir si Olivier Giroud et Mesut Ozil rejoindront ce casting de rêve. Soupir.


Sous les jupes des filles


Les filles en crampons ne sont pas en restent. Lyon, Juvisy et le PSG prennent leurs marques sur le podium du championnat, et enchaînent les démonstrations balle au pied. En parallèle, les qualifications pour la coupe du monde 2015 continuent. Et les joueuses de Philippe Bergeroo sont plus motivées que jamais ! Preuve en est, les raclées infligées aux Bulgares les 23 et 28 novembre derniers (0-10 et 14-0). Mention spéciale à Gaétane Thiney, auteur de 7 buts sur les deux rencontres. Solide.

Enfin, alors que les sapins viennent illuminer les salons, les échéances de décembre arrivent à grands pas. Matchs de la dernière chance pour certains, premiers pas dans le mercato pour d’autres : la planète foot est en ébullition. Ultime ligne droite avant d’entamer une trêve hivernale amplement méritée.



Plein d’autres articles sur Footaises.fr

Retrouvez aussi Footaises sur Facebook et sur Tumblr !`


Votre compte sur SOFOOT.com

0 réaction ;
Poster un commentaire


0 réaction :
Poster un commentaire