Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2022
  2. // Gr. A
  3. // France-Italie

Bleues : Vers l’Italie et au-delà

Youpi, c’est parti ! Ce dimanche soir (21h), l’équipe de France lance enfin son Euro face à l’Italie et, bonne nouvelle, tout le monde est prêt. Les Bleues étant logiquement favorites, il faudra frapper un grand coup d’entrée de jeu face aux outsiders du groupe D. Histoire de valider le retour de la confiance.

le 10/07/2022 à 21:00
Groupe D Euro féminin
Diffusion sur

Corinne Diacre a de quoi se réjouir, ses 23 joueuses seront aptes à jouer face à l’Italie ce dimanche au New York Stadium de Rotherham. Y compris Kadidiatou Diani donc, même si la Parisienne avait été laissée au repos et n'avait pas participé à l’entraînement du vendredi. « Tout le monde va bien, mentalement comme physiquement » , a ainsi lâché la sélectionneuse, visiblement peu encline à aller dans les détails. Tout au plus a-t-elle consenti à souligner « ne pas avoir ressenti d’impatience dans le groupe [au moment de commencer la compétition] ni à l’entraînement, ni en dehors. Je sens au contraire une équipe à la fois sereine et concentrée, mais qui sait aussi rigoler quand il le faut. »

Après une longue semaine d’attente, les Bleues vont enfin pouvoir lancer leur tournoi, face à leur adversaire le plus relevé sur le papier. Bien que Corinne Diacre mette « les trois équipes au même niveau » , la sélectionneuse s’attend « à un match assez serré. On connaît l’importance de bien démarrer la compétition, et l’Italie aura à cœur de faire la même chose que nous. » Même son de cloche de la part de la capitaine Wendie Renard : « On est au courant de ce que cette équipe est capable de faire et ce sera à nous de les mettre le plus possible en difficulté dès le début du match. C’est un collectif qui se connaît par cœur, mais, même si le but du foot reste tout le temps le même, à savoir marquer des buts et gagner. En club et en sélection, ce ne sont pas les mêmes attentes. »

Peu importe la manière, forte ou douce

Pas besoin de plus rentrer dans les détails, on devine que l’objectif est excessivement simple : gagner, point barre. Ça tombe bien, la victoire, les Bleues ne connaissent que ça depuis quatorze matchs. « Ça donne de la confiance, et c’est toujours bon pour démarrer une compétition, confirmait Diacre avec un sourire en coin. Mais pour les matchs qu’on a gagnés cette saison, on avait un objectif bien précis, là on commence autre chose, donc il va falloir remettre les compteurs à zéro. » Le New York Stadium de Rotherham, qui sera l’antre des Bleues tout au long de la phase de poules (et peut-être en quarts de finale si elles terminent premières du groupe D), devrait être bien garni, malgré un contingent famélique de supporters tricolores : 450 environ, selon les informations de L'Équipe. Ce qui ne fait pas beaucoup, même dans un stade de 12 000 places.



À ce sujet, Wendie Renard a tenu à préciser que, contrairement à l’Islandaise Sara Björk Gunnarsdottir, les Françaises ne se formalisent pas outre-mesure de la capacité de leur jardin anglais. Parce que là aussi, ce n’est pas la taille qui compte : « C’est comme ça, on n’a pas choisi les stades et on aurait forcément aimé avoir un peu plus de capacité, mais le plus important, c’est de les voir remplis. Après, le plus important pour nous, c’est le terrain. Une fois qu’on a vu nos proches, on rentre dans notre compétition et on fait abstraction du reste. » Sauf de gagner, évidemment. Mais ça, on l’aura compris.

Sara Gama, l'alpha de la Squadra


Par Julien Duez, à Rotherham
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.





Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons