Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2020
  2. // Qualifications
  3. // Moldavie-France

Blaise Majesté

Voilà huit ans et demi que Blaise trimbale sa drôle de carcasse en sélection, sans jamais décevoir. Et à 31 ans, le milieu de la Juve n'est absolument pas près de laisser tomber le maroquin que lui a confié Didier Deschamps : celui de l'équilibre et de l'exemplarité.

Modififié

Qu’il soit ce vendredi en « pyjama à neuf heures, avant le match, devant sa télé, pour aller au lit à onze heures » ou en boîte de nuit, comme le témoignait sa mère à L’Équipe, Adrien Rabiot ne pourra au mieux qu’observer à travers le prisme d’un écran le monde qui le sépare de Blaise Matuidi. Un joueur qu’il a un temps concurrencé, auquel il aurait pu succéder, qui est parti du PSG pour lui faire de la place, mais dont la situation est aujourd’hui diamétralement opposée. L’un est un pestiféré, l’autre une valeur sûre. Et à plus de 2000 kilomètres de Paris, Blaise Matuidi commencera à 31 ans une nouvelle campagne de qualification avec l’équipe de France. Sans que personne ne s’en offusque, malgré les critiques entourant la liste donnée par Didier Deschamps pour cette rentrée 2019.


Parmi les joueurs de champ convoqués en ce mois de mars, il n’y a qu’à Olivier Giroud et à Moussa Sissoko que Blaise Matuidi doit le respect de l’ancienneté. Au premier pour ce qui est de l’âge (32 ans contre 31) et du nombre de sélections (87 contre 77), au second pour son année d’entrée chez les Bleus (2009 contre 2010). Mais quand la présence de l’attaquant remplaçant de Chelsea continue de diviser et que celle du milieu de Tottenham a pendant de longs mois été attribuée à son totem d’immunité, le Turinois fait toujours l’unanimité et ne représente pas un frein pour l'avenir.

L'idole des jeunes

Dans cette équipe doublement étoilée, Blaise est aujourd’hui un indéboulonnable, le « garant de l’équilibre de l’équipe » selon Didier Deschamps. Malgré le déficit de créativité que sa présence occasionne lorsqu'il occupe le côté gauche des Bleus, il est surtout la clé de voûte des préceptes défensifs du sélectionneur. Et c’est pour ce don de soi, sa mise à disposition pour le collectif, qu’il est devenu « un exemple à suivre » pour Paul Pogba et la jeune génération. De quoi le renvoyer à ce qu’il était au début des années 2000, lorsqu'il n’était qu’un pensionnaire de l’INF Clairefontaine, formé au poste d’attaquant. Les Bleus régnaient alors sur le foot international, et ce fils d’immigrés angolais regardait avec des grands yeux ses idoles. « Il m’arrivait alors de croiser les champions du monde et les champions d’Europe. C’était des rock stars, les Bleus, racontait-il au Parisien. J’ai gardé notamment dans mon petit musée une photo prise avec Patrick Vieira. » Presque vingt ans plus tard, le voilà à la place du Grand Pat’.


Le petit récupérateur qu’il était à ses débuts à Troyes s’est taillé ce statut à force de succès, de combativité, de régularité et de louanges que les pointures du coaching – d’Ancelotti à Allegri en passant par Furlan – lui ont adressées. Devenir champion du monde n’avait rien d'une perspective évidente pour celui qui a commencé à jouer à Fontenay-sous-Bois. « C’est l’aboutissement de ma carrière et de toute une vie dédiée au football » , confiait-il après le sacre russe, se rappelant que « (s)on père quittait son travail à l’aéroport de Roissy le vendredi soir et se payait 90 km avec pas mal d’embouteillages pour venir me chercher jusqu’à Clairefontaine » . Tous ces sacrifices ont fini par payer. Si bien que le temps d’un instant, Matuidi s’est demandé s’il devait s’en aller sur cette note sucrée. « Honnêtement, ça m’a traversé l’esprit. Mais un temps très court » , jurait-il au Monde. Sauf qu’après avoir goûté à ça, difficile de faire l’impasse sur cette quête des émotions.

Matuidi n'a pas encore tout dit

Trente et un ans, avec un peu de recul, ce n’est pas un âge où l’on peut décemment accepter d’être enterré, d’autant plus quand on évolue dans un club comme la Juventus, où l’expérience est grandement valorisée. « J’ai la chance d’être dans un club qui, selon le dicton, allonge les carrières en général. J’ai l’impression d’avoir deux ans de moins en étant à la Juve. » Alors pourquoi ne pas prolonger le plaisir également avec les Bleus, où il a trouvé un rôle de grand frère au milieu de terrain, idéal complément de Paul Pogba et N’Golo Kanté. En plus de décrocher la Ligue des champions avec les Bianconeri, l’objectif est clair pour Blaise : « Aller chercher le doublé » Mondial-Euro. « Après, jouer une nouvelle Coupe du monde à 35 ans, cela semble difficile » , calmait-il. Reste à savoir si la relève pourra être au niveau à ce moment-là.

Le bras gauche de la Dèche


Par Mathieu Rollinger Propos de Blaise Matuidi tirés du Monde et du Parisien.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

il y a 6 minutes Joey Barton veut une refonte des règles de base du foot féminin 2
il y a 4 heures La table des probas du tirage des huitièmes de la C1 74 il y a 4 heures Noël Le Graët n'est pas inquiet pour Mediapro 33 il y a 5 heures C1 : hégémonie historique des cinq grands championnats 116
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:10 Lahm réclame plus de respect pour les arbitres 40
À lire ensuite
C1 scandale !