Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. // Championship
  2. // J27
  3. // Leeds United-Derby County

Bielsa : « Ce n’est pas nécessaire que je sois clair, car je suis clair ! »

Depuis maintenant de nombreuses années, Marcelo Bielsa a choisi de ne plus accorder d’interview à la presse, par souci d’équité et de justice entre les médias. Par souci de justice et d’équité envers Marcelo Bielsa, So Foot publie les transcriptions in extenso de ses conférences de presse avec Leeds United. Après trois défaites consécutives, Leeds souhaite reprendre sa marche en avant contre Derby County à domicile.

Modififié
Durant cette période de transferts, vous avez perdu Lewis Baker, rappelé par Chelsea (puis prêté à Reading). Que pouvez-vous dire là-dessus ?
(La voix rauque, Bielsa démarre la conférence.) Je détiens la même information. Ce n’est pas encore officiel, mais cela semble prendre une tournure définitive. C’était une clause qui était présente dans le contrat et de façon légale, Baker et Chelsea ont opté pour arrêter de travailler avec nous.

Baker n’a pas beaucoup joué, mais il est possible qu’il soit remplacé par un autre joueur. Comment jugez-vous la situation ?
Il a toujours été intégré au groupe, même s’il est vrai que son temps de jeu n’était pas énorme. Il est donc possible qu’il se soit senti sous-évalué. La dernière fois, ou plutôt la seule fois que j’ai parlé avec lui sur ce thème, je lui ai expliqué que j’attendais non seulement de le voir continuer avec nous, mais aussi que je souhaitais le voir poursuivre pendant un an et demi avec nous au lieu des six mois de prêt restants. Après, je comprends qu’il ait décidé de prendre une autre décision. Il avait des aspirations légitimes à obtenir davantage de temps de jeu. Lors de son dernier match face aux Queens Park Rangers, j’ai perçu sa prestation comme satisfaisante. À vrai dire, je voyais cela comme un excellent point de départ de développement au sein de l’équipe. Mais je comprends tout à fait qu’il ait compris cela d’une autre manière.

Quelles sont désormais vos priorités pour ce mois-ci ? Avez-vous besoin d’un autre gardien ou de remplaçants à Baker et Sáiz ?
D’abord, je vais me renseigner pour connaître les capacités concrètes du club pour incorporer de nouveaux joueurs et quels types de joueurs peuvent intégrer notre effectif, à savoir s’ils sont meilleurs que les joueurs que nous possédons. Évidemment, nous avions la possibilité d’aligner Blackman, mais ce n’est plus le cas (prêté par Chelsea, le joueur est revenu à Londres après une blessure au tibia subie chez les U23 de Leeds, N.D.L.R.). Les sorties de Sáiz et Baker étaient contraires à notre désir.
« En clair, beaucoup de joueurs nous manquent. Mais je ne vis pas cela comme une excuse : nous sommes en condition de gagner la prochaine rencontre, et j’en fais une obligation. »
Quand je parle de désir commun, j’inclus le mien comme celui du club. (Bielsa réfléchit longuement.) Je ne peux ignorer que nous avons souffert de beaucoup de convalescences sur les dernières échéances, mais nous pouvons nous adapter aux situations et résoudre ses difficultés. Comme vous le savez, Dallas, Blackman, Berardi et Douglas ne sont pas dans le groupe. Cooper revient, mais Philipps est aussi absent pour cause de suspension. À cela s’ajoutent Sáiz et Baker que nous avons évoqués précédemment. Bamford aussi, et Pablo (Hernández, N.D.L.R.) ne sera probablement pas disponible pour le prochain match. En clair, beaucoup de joueurs nous manquent. Mais je ne vis pas cela comme une excuse : nous sommes en condition de gagner la prochaine rencontre, et j’en fais une obligation. Cela fait trois matchs consécutifs que nous perdons. Le dernier était une défaite juste, les deux antérieures auraient dû se terminer autrement. Il n’y a donc aucun paramètre qui puisse nous enlever l’obligation de gagner notre prochaine rencontre face à Derby County. Nous avons les joueurs nécessaires pour acquérir la victoire. Mais bien entendu, je ne peux pas vous dire que le fait d’avoir dix joueurs indisponibles ne soit pas une mauvaise nouvelle.

Donc pour être clair, vous...
(Bielsa coupe le journaliste dans sa question et se tourne vers son traducteur Salim Lamrani.)

Explique-lui que ce n’est pas nécessaire que je sois clair, car je suis clair !

(Bielsa regarde le journaliste intensément.)

Plus clair que cela, c’est impossible !

D’ici à la fin de la saison, allez-vous avoir besoin d’intégrer de nouveaux joueurs ?

(Bielsa fait un signe d’incompréhension de la tête et se tourne vers le journaliste.)

Ça fait quinze minutes que je réponds à cette question, et je vous ai répondu de façon claire. Mais peut-être voulez-vous un contenu différent à celui que je vous donne ? Je suis clair, mais je ne réponds pas à l’expectative que vous avez en me posant une telle question. Pour vous prouver ma disposition absolue à ce que vous me compreniez bien, je vais vous répéter les arguments principaux. Nous avons dix joueurs absents. Si le club parvient à incorporer des joueurs, ce sera dans le cas où ils sont meilleurs que ceux que nous possédons. Dans les prochains jours, nous aurons Dallas, Berardi, Philipps, Brown, Bamford, Douglas. Dès lors, à partir de ces dix joueurs absents, il y aura une réduction substantielle. C’est pour cela que je vous le dis avec clarté : si nous n’avons pas d’incorporations extérieures à notre effectif, nous résoudrons tout de même le problème actuel. Je ne peux pas vous parler de postes prédéfinis dans nos choix d’éventuelles recrues, car cela dépend de la qualité des profils que nous pouvons incorporer.
« Ça fait quinze minutes que je réponds à cette question, et je vous ai répondu de façon claire. Mais peut-être voulez-vous un contenu différent à celui que je vous donne ? Je suis clair, mais je ne réponds pas à l’expectative que vous avez en me posant une telle question. »
Si nous avons besoin d’un milieu de terrain, que nous trouvons un joueur accessible, mais en dessous du niveau global de l’équipe, nous n’allons pas le recruter. Nous ne recruterons que des joueurs meilleurs que ceux dont nous disposons et entraînant un investissement sur le long terme pour le club. Ces arrivées éventuelles doivent résoudre le fait que Ronaldo (Vieira, parti à la Sampdoria en août dernier, N.D.L.R.), Sáiz ou Baker aient quitté le club plus rapidement que prévu. Dès lors, vous comprendrez donc que le plus gros investissement effectué par le club dans ce sens ne pouvait pas constituer un renfort à proprement parler, car Bamford a joué un court moment au poste de milieu, puis il s’est blessé. Ensuite, il est revenu jouer un court moment, puis il s’est blessé à nouveau. Jamal Blackman a subi une blessure de six mois... Dallas et Berardi souffrent aussi de blessures sérieuses. Toutes ces circonstances ne peuvent être prévues par le club.

Okay, merci.
(Bielsa baisse la tête dans l’attente de la question suivante.)

Marcelo, vous avez expliqué que des renforts pouvaient éventuellement arriver. Avez-vous recommandé certains joueurs à votre collègue Victor Orta (le directeur sportif de Leeds) ?
Non. C’est lui qui me propose des joueurs, et je lui donne mon opinion.

C’est compris. Donc j’en déduis qu’il est peu probable que l’un des joueurs que vous avez précédemment entraînés puisse venir à Leeds ?
Non... Pourquoi me posez-vous cette question ?

Je me demandais si vous preniez part aux discussions concernant les profils dont vous avez besoin, et que peut-être vous connaissez des gens, en Espagne ou ailleurs, capables de vous diriger avec Victor Orta vers un profil en particulier... Non ?
Écoutez, Victor est celui qui s’occupe du marché. Il observe les possibilités et il me les commente. En toute franchise, je ne lui ai jamais mentionné le cas d’un joueur que j’avais déjà entraîné auparavant. Mais si cela s’avérait être le cas, je suis sûr qu’il me consulterait.

Très bien. Par ailleurs, quel est l’exact état de la blessure de Pablo Hernández ?
(Il fait la moue.) Je crois qu’il pourrait jouer le match de vendredi.
« La victoire est vraiment nécessaire. D’abord parce que nous avons perdu nos deux derniers matchs de championnat, ensuite parce que notre adversaire est en pleine phase ascendante et enfin parce que vaincre leur style de jeu serait perçu d’une manière très positive pour notre équipe. »
Aussi, je ne peux pas vous assurer à 100% qu’il ne jouera pas, mais s’il existait ne serait-ce qu’un risque minime de rechute, cela ne me plairait pas qu’il coure le risque de se blesser à nouveau. J’ai l’impression que si cela ne dépendait que de lui, et je parle bien d’une simple sensation personnelle et non d’une véritable discussion avec lui, Pablo jouerait ce match. C’est un joueur impliqué et généreux. Mais de mon point de vue, il me paraît essentiel qu’il joue sans que son état empire.

Je me souviens bien que la semaine dernière, vous protégiez bien vos joueurs cas par cas avant de protéger les intérêts de l’équipe. Néanmoins, le match de ce vendredi apparaît comme très important à vos yeux... Ce match est-il important pour Leeds United au point d’envoyer un message à tous vos concurrents ?
Oui, la victoire est vraiment nécessaire. D’abord parce que nous avons perdu nos deux derniers matchs de championnat, ensuite parce que notre adversaire est en pleine phase ascendante et enfin parce que vaincre leur style de jeu serait perçu d’une manière très positive pour notre équipe.

Merci, Marcelo.

Thank you ! (Sourire.)

Pensez-vous que Cooper va démarrer la rencontre étant donné que lors du dernier match, l’équipe avait souffert sur les phases arrêtées ?
J’ai revu son dernier match du lundi dernier contre Hull City. Il a joué une heure, et il est en condition pour revenir dans l’équipe. C’est un joueur qui possède une bonne première passe, il est bon dans les ballons aériens et c’est notre capitaine émérite. Sa présence au sein de notre équipe renforce toujours notre collectif.

Lors du match aller, vous aviez défait assez largement Derby County (1-4). Pensez-vous que ce match sera plus compliqué à jouer pour votre équipe ?
Ce ne sont plus les mêmes. Ils ont énormément progressé sur le plan collectif, donc je ne crois pas que le déroulement du match sera similaire. Ce que je crois en revanche, c’est que nous sommes capables de battre cet adversaire. Mais je n’ai pas trouvé cette justification dans le match que nous avons joué il y a cinq mois... Je ne crois pas que les matchs soient identiques, car les deux équipes ont évolué.

Comment des joueurs comme Klich ont-ils réagi au fait de ne pas jouer lors de la rencontre de ce week-end en Coupe ?
Klich avait besoin de repos. Il avait participé à tous les matchs de notre équipe et de son équipe nationale depuis le début de saison. Pablo soignait de sa blessure qui n’est toujours pas entièrement terminée, Jansson avait une gêne qui n’est plus existante désormais, Cooper est revenu après plusieurs semaines d’absence, et Roofe avait aussi une gêne devenue bénigne d’autant qu’il était important pour lui d’être mis au repos.

Comment pensez-vous remplacer Pablo sur le terrain s’il ne joue pas ?
Si Pablo ne joue pas, Philipps prendra sa place. (Salim Lamrani se permet de corriger Bielsa en mentionnant Taylor Roberts.) Euh Roberts, pardon !

Qu’avez-vous pensé du rendement de Roberts en Coupe ?
(Bielsa, visiblement malade, éternue juste avant de répondre.) Excuse me... Je l’ai vu avoir trois occasions de marquer. Pour un milieu offensif, c’est une bonne chose. Ensuite, il n’est pas parvenu à avoir le même impact sur sa construction du jeu offensif. Il était influent, car il avait participé à trois occasions de but, mais il n’est pas parvenu à mettre ses coéquipiers dans de bonnes conditions pour conclure. Pablo est un constructeur d’actions offensives, et Taylor pense davantage à les terminer. Klich peut quant à lui s’adapter au profil qui l’accompagne en tant que milieu de terrain.

La semaine passée, vous ne saviez pas combien de temps allait durer l’absence de Douglas. Avez-vous des nouvelles à ce sujet ?
Je dirais entre deux et trois semaines, même si je ne peux vous l’affirmer avec une pleine certitude.

Avec tous les pépins physiques que votre équipe traverse, pensez-vous que la victoire contre Derby County serait la victoire la plus satisfaisante depuis votre arrivée ici ?
Les problèmes actuels de l’équipe n’invalident pas la possibilité d’obtenir cette victoire. Si vous observez bien, il manque Douglas et Pablo à l’équipe, et ces deux joueurs peuvent être remplacés.

Propos retranscrits par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 13:30 Paul Scholes bientôt entraîneur ? 5
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE