Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Marseille

Bernard Tapie accusé d'avoir acheté un match de la C1 1993

Modififié
Une nouvelle accusation folklorique à l’encontre de Bernard Tapie.

Dans son autobiographie, dont un extrait a été relayé aujourd’hui par Mediapart, l’ancien joueur et sélectionneur roumain Cornel Dinu affirme que Bernard Tapie a acheté le match Bruges-OM du 21 avril 1993 qui a permis aux Marseillais d'accéder à la finale de la Ligue des champions, ainsi que l’arbitre de la rencontre, le Roumain Ion Craciunescu. Bernard Tapie a d’ores et déjà qualifié ces allégations de « délires » , affirmé qu’il n’avait « aucun souvenir de ce Roumain » et assuré que « le monde du football allait bien rire » . L’arbitre roumain a quant à lui déclaré « ne pas prêter attention à ce que dit Cornel Dinu » .


Cornel Dinu et Bernard Tapie auraient commencé à sympathiser au début des années 1990, à l’occasion d’un match de charité disputé par la sélection roumaine « en faveur des victimes de l’ancien dictateur Ceausescu » . Après quelques autres rencontres, le président de l’OM aurait contacté Cornel Dinu en avril 1993, quelques jours avant la rencontre OM-FC Bruges, que le club phocéen devait absolument remporter pour terminer à la première place de son groupe. Bernard Tapie aurait assuré à Cornel Dinu qu’il n’avait pas besoin de lui pour remporter le match et que Raymond Goethals, entraîneur de l’OM, allait prendre « toutes les mesures nécessaires pour empêcher les Belges de nous causer des ennuis » et attendait « l’argent dont il a besoin pour sa mission » . L’aide de Dinu était requise pour que l’arbitre roumain de la rencontre, Ion Craciunescu, « s’abstienne de donner un carton jaune à Basile Boli  » , ce pourquoi il recevrait « 20 000 dollars » . Dinu aurait rencontré l’arbitre roumain le lendemain, « dans une forêt de l’hôtel où il séjournait » , qui aurait accepté la demande facilement. Le lendemain, comme prévu par Tapie, l’OM remportait aisément la rencontre, et Basile Boli, malgré quelques tacles appuyés, n'était pas averti.

Et quelques semaines plus tard, Basile Boli propulsait le ballon de la tête au fond des filets de l'AC Milan, pour offrir la C1 à Marseille. VLU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 12:27 EXCLU : 10€ offerts GRATOS pour parier sur le Mondial féminin et la Copa América !
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi