Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options

Berahino réintégré après une réunion

Modififié
L'horizon s'éclaircit pour Saido Berahino.

Âgé de 22 ans, l'attaquant de West Bromwich Albion Saido Berahino avait déclaré ne plus jamais vouloir jouer pour les Baggies après son transfert raté à Tottenham cet été. Malgré quatre offres des Spurs, qui avaient fait du joueur une priorité, le président de WBA, Jeremy Peace, s'était fermement opposé à son départ.

Alors qu'il semblait condamné au placard jusqu'au prochain mercato au moins, Berahino a finalement rejoué le week-end dernier, face à Southampton (0-0). Un retour qui s'est effectué après une réunion avec l'ensemble des joueurs, a expliqué le coach Tony Pulis à la BBC : « Nous avons eu une réunion. Ce n'était pas seulement à propos de Saido, mais il était présent avec les autres joueurs et on a abordé le sujet. Ce n'est pas une question de soutien, ils savent qu'il est un bon joueur. Comme je l'ai dit avant, les jeunes gens font parfois des erreurs. Les joueurs étaient libres. Je ne les ai pas empêchés de parler à Saido, je ne l'ai pas non plus mis dans un coin. »


On oublie tout et on recommence ? AM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié