Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 30 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Real Madrid-PSG (2-2)

Benzema, le nouveau président de la Maison-Blanche

Auteur d'un doublé face au Paris Saint-Germain mardi en Ligue des champions (2-2), Karim Benzema confirme son nouveau statut au Real Madrid. Celui de buteur en série. Mais aussi celui de nouveau patron offensif.

Modififié
L’annonce des compositions des équipes quelques minutes avant le coup d’envoi d’une rencontre est souvent le meilleur moment pour tester la popularité d’un joueur. C’est donc assez logiquement que le nouveau chouchou du public Federico Valverde a vu son nom être hurlé avec force par les supporters du Real Madrid présents au Santiago-Bernabéu. Insuffisant toutefois pour remporter le prix de l’applaudimètre. Car un autre joueur a été accueilli encore plus chaleureusement : Karim Benzema. Une belle revanche pour celui qui se faisait encore siffler en début d’année 2018 lorsqu'il ratait une occasion.


Une mauvaise période qui semble bien lointaine aujourd’hui, tant KB9 est acclamé par les 75 000 supporters présents dans les travées du Santiago-Bernabéu et qui portent pour beaucoup d’entre eux - du moins parmi ceux qui ont osé braver la pluie en maillot - son numéro 9. Et les supporters ne se sont pas trompés de cible en hurlant à gorge déployée le nom de l’ancien Lyonnais. Car comme souvent depuis le début de saison, c’est de lui qu’est venue la lumière. Avec un premier but de renard des surfaces, puis un second d’un joli coup de tête sur un centre de Marcelo. Un doublé, inscrit le jour de sa 100e titularisation en C1 (en 117 rencontres), que les deux buts du Paris Saint-Germain pour arracher l’égalisation (2-2) ne peuvent pas faire oublier.

From Karim to love


En opération séduction ouverte envers Kylian Mbappé depuis quelques semaines maintenant, Zinédine Zidane est tout de même revenu rappeler après la rencontre qu’il y a un joueur dont il est encore plus amoureux que l’attaquant du PSG : « Karim est certainement le meilleur attaquant du monde actuellement. Et tout cas, pour moi, il l’est. Ça, c’est sûr et certain. » Si Robert Lewandowski, auteur d’un quadruplé en quinze minutes, qui marche sur l’eau depuis le début de saison, est en droit de s’offusquer devant cette déclaration, il n’en reste pas moins que le double Z n’est pas le seul à le penser. Il n’y a qu’à écouter les mots d’Eden Hazard prononcés il y a quelques jours : « C’est le meilleur attaquant du monde. En dehors de ses statistiques personnelles, il rend les autres meilleurs. » Et ce n’est pas Cristiano Ronaldo qui dira le contraire.


Plus que ses buts, c'est l'attitude de Karim Benzema qui a impressionné face au PSG. Sans cesse en mouvement, l’attaquant français se balade sur le front de l’attaque avec une facilité insolente. Un véritable cauchemar pour les défenseurs adverses. Et un vrai bonheur pour ses coéquipiers, à l’image d’Eden Hazard qui s’entend déjà à la perfection avec son nouveau coéquipier, comme le prouvent les 12 passes envoyées à KB9 (joueur le plus recherché par l’ancien Lillois) contre Paris et les 12 passes délivrées par Benzema au Belge qui est sa cible favorite. Et quand il n’est pas en train de courir ou de délivrer des caviars, Benzema harangue ses coéquipiers qu’il n’hésite pas à replacer ou à leur distiller quelques conseils. Une attitude de patron en somme que le principal intéressé justifie à l’issue de la rencontre par de la confiance : « Je me sens bien. J'ai beaucoup de confiance en moi depuis le début, mais je sens aussi beaucoup de confiance de la part de mes partenaires, de mon coach, du président et de tous les supporters. »


Raúl dans le viseur


L’inverse aurait été étonnant vu le début de saison canon de Karim Benzema, qui en est désormais à 14 buts et 6 passes décisives en 17 rencontres. À l’image de sa saison dernière où il a tenté par tous les moyens de maintenir son équipe, pourtant en détresse, à flot avec ses 30 pions, dont 21 en Liga. De quoi parfaitement assumer son nouveau rôle de buteur providentiel depuis le départ de Cristiano Ronaldo à la Juventus. Un CR7 qui a d’ailleurs planté moins de buts que son ancien binôme sur l’année 2019 (12 contre 25). Il faut dire qu’à ce petit jeu, seuls Lionel Messi (29) et Robert Lewandowski (28) font mieux que KB9 dans les 5 grands championnats.



Alors qu’il n’a jamais semblé aussi fort qu’à l’aube de ses 32 ans, Karim Benzema continue d'écrire son nom dans le grand livre d’histoire du Real Madrid. Désormais, pas un match ne se termine sans que le gamin de Bron, qui a totalement fait oublier l'arrivée de Luka Jović dans la capitale, ne vole un record à une légende. Les derniers en date ? Thierry Henry et ses 228 buts avec Arsenal qui n’est désormais plus le joueur français ayant inscrit le plus de buts pour un club étranger. Mais aussi Alfredo Di Stéfano et ses 49 buts inscrits en Coupe d’Europe avec le Real Madrid. Ou encore Ferenc Puskás qui a vu Karim Benzema lui chiper sa sixième place des meilleurs buteurs de l’histoire de la Liga avec les Merengues (158 pions contre 156). À qui le tour désormais ? Eh bien encore à Ferenc Puskás qui ne compte plus que six petites unités d’avance sur le Français, qui devrait donc selon toute vraisemblance intégrer le top 5 des meilleurs buteurs de l’histoire du Real Madrid d'ici quelques semaines. Et vu que les médias espagnols évoquent une prolongation de contrat jusqu’en 2023, Karim Benzema pourrait même aller titiller la seconde place de Raúl d'ici la fin de son futur bail. Après tout, cela nécessite seulement encore 4 saisons à 21 buts. Autant dire que l’affaire est pliée.



Par Steven Oliveira, au Santiago Bernabéu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi

Hier à 07:07 Vendredi 13 avril 2019 : 13 millions d'euros à Super Loto et 37 millions d'euros à EuroMillions !
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE