Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options

Pavard ne devrait pas avoir de stade à son nom

Modififié
Bisbille entre légendes.

Dans l’euphorie de la victoire de l'équipe de France au Mondial, il y a ceux qui se sont fait tatouer le trophée sur la fesse ou les deux étoiles sur le cœur, ceux qui ont baptisé leur nouveau-né N’Golo ou Kylian ou, plus fou encore, ceux qui ont demandé leur moitié en mariage. Benjamin Saint-Huile, le maire de Jeumont, a lui profité du retour de Benjamin Pavard dans sa ville d’enfance pour annoncer que le stade municipal changerait de nom et porterait bientôt celui de l’homme à la frappe de bâtard. Sondé par l’élu, le numéro 2 des Bleus avait alors validé le concept mi-juillet.


Problème, c’était compter sans les descendants de Désiré Mathez, ancien maire de cette commune nordiste de 10 000 habitants (entre 1945 et 1956) dont l'enceinte municipale porte le nom, le stade ayant été construit sous son mandat, ni la résistance affichée sur les réseaux sociaux par certains Jeumontois. Non sans ironie, à l’image de cette habitante suggérant de renommer la ville Clairefontaine pour immortaliser l’événement. Et pourquoi pas, tiens ?



Devant la levée de boucliers, le maire a finalement reculé et songe désormais, d’après La Sambre, à associer le nom de Pavard à celui de Mathez, d’une manière « restant à définir » . Pourquoi pas un stade Mathez-Pavard, comme à Lens où le stade Félix-Bollaert est devenu, en 2012, à la mort d’André Delelis, maire de la ville durant trente-deux ans, Bollaert-Delelis ? « Non, ça me semble fantaisiste » , répond l’élu à l’hebdomadaire.

Va pour le club-house, alors. SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 50 Hier à 12:40 Rooney à la Maison-Blanche 22
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
À lire ensuite
Le Bayern tombe à Berlin