Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Benitez en met une à Moratti

Visiblement, Rafael Benitez est rancunier.

Un peu moins d'un an après son limogeage, le coach espagnol en veut toujours à l'Inter Milan, et surtout à son président, Massimo Moratti. Ainsi, dès qu'il en a l'occasion, Benitez envoie une balle perdue en direction de son ancien patron.

Evidemment, le licenciement de Gasperini et la claque subie face au Napoli ne lui ont pas échappé. Ainsi, lors d'un événement organisé à Madrid, le sosie de Julien Dray a sorti les colts. Sortez les gilets pare-balles. « Moratti ? Il fait beaucoup d'erreurs. Après moi, il a déjà eu trois entraîneurs. Trois entraîneurs en huit mois, cela signifie que le président se trompe, et se trompe énormément » a-t-il dégainé. Comme un éléphant?

Puis Benitez en a remis une couche, en revenant sur sa fin d'aventure milanaise. « L'Inter ne s'est pas bien comportée avec moi. Personne n'a reconnu ma valeur alors que j'ai remporté la Supercoupe d'Italie et le Mondial des Clubs. Ca, je l'ai vraiment mauvaise » a-t-il assuré.


Contre qui le Mondial des Clubs déjà ?

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:40 La célébration musclée de Jürgen Klopp 7 Hier à 12:45 La plaque de Courtois saccagée au stade de l'Atlético 43
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom
Hier à 11:00 Le boulet de canon de Peterson qui assomme l'Ajax 1 samedi 11 août Le Leeds de Bielsa cartonne à Derby 45 samedi 11 août Iniesta débloque son compteur en J-League par un but magnifique ! 16 samedi 11 août Wolverhampton rend hommage à Carl Ikeme en retirant le n°1 7 samedi 11 août Paganelli : «Moi, à la base, je m'en fous de poser des questions» 38 samedi 11 août Un expert en lésions cérébrales préconise l'interdiction du jeu de tête pour les mineurs 18
À lire ensuite
Wilshere salue Fabregas