Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 8es
  3. // Benfica-Ajax (2-2)

Benfica fait douter l'Ajax

Uniquement poussé dans ses derniers retranchements par Benfica dans la dernière demi-heure, le guerrier Ajax a abusé des risques et s'est logiquement fait rattraper en contre, à l'Estádio da Luz (2-2). Démon puis ange, Sébastien Haller a poursuivi sa moisson européenne tel un chasseur sachant chasser, mais l'issue de ce trépidant huitième de finale demeure incertaine.

Modififié

Benfica 2-2 Ajax

Buts : Haller CSC (26e) et Yaremchuk (72e) pour le SLB // Tadić (18e) et Haller (29e) pour les Ajacides

Larguées dans la course au titre au Portugal et pas forcément face à des vents plus propices en dehors du rectangle vert, étant donné les rumeurs de match truqués entourant le club depuis une semaine, les Águias de Benfica se sont heurtées à la maîtrise technique d'une formation amstellodamoise prête à embrasser de nouveau les traits de son exaltante saison européenne version 2018-2019. Du moins, jusqu'à cette dernière demi-heure enflammée, au cours de laquelle les hommes de Nélson Veríssimo ont retrouvé leur supplément d'âme, pour instaurer le doute dans la tête d'Ajacides excessivement joueurs.

Haller Haller, sans jamais revenir


Après avoir posé les bases de sa mainmise territoriale, l'Ajax sort l'épée du fourreau en usant de ses schémas préférentiels. Et ne se limite pas au sens du spectacle d'Antony, auteur d'un petit pont d'entrée de jeu sur Weigl. Dérouté, Grimaldo manque son contrôle et laisse Mazraoui délivrer un centre au cordeau pour son capitaine, Dušan Tadić, qui assure avec classe sa reprise (0-1, 18e). Pour autant, Benfica se rebiffe grâce aux coups de rein de Rafa Silva, et Pasveer doit s'employer pour éviter une égalisation prématurée. Le dinosaure de 38 ans ne peut pourtant rien lorsque Mazraoui glisse : le centre fort au sol de Vertonghen heurte la pointe du pied de Sébastien Haller, contraint de planter contre son camp (1-1, 26e).

Mais l'actuel meilleur buteur de l'édition en cours de la coupe aux grandes oreilles (11) ne broie pas longtemps du noir, et remet même l'église au milieu du village. Sur un centre de Berghuis, l'international ivoirien surgit devant Vertonghen et se montre présent pour conclure en deux temps après l'arrêt réflexe de Vlachodímos (1-2, 29e). Juste avant la mi-temps, Edson Álvarez (pourtant pas une assurance tous risques défensivement), manque lui de mettre déjà la tête des locaux sous l'eau, mais le montant s'oppose à sa tentative.

Le trident de Roman


Après un long conciliabule dans le tunnel, les Benfiquistas paraissent déterminés à renverser la vapeur et à emballer le match, après avoir globalement tournoyé sans but autour de la surface de l'Ajax. La suite va leur donner raison. Vulnérables dans leur dos et toujours très (trop) joueurs, les Ajacides commencent à voir des vagues rouges déferler dans leur zone de vérité. Si Rafa Silva dose mal sa dernière passe pour Darwin Núñez (lequel manque ensuite d'inscrire le but de la soirée, à bonne distance), le couperet se rapproche. Une situation confuse dans la surface de Pasveer voit Gonçalo Ramos chuter après un choc genou contre genou avec Álvarez. Pas de penalty.

Le moment de voir Roman Yaremchuk entrer en scène. Le buffalo ukrainien pique un amour de ballon de Rafa Silva au-dessus de Pasveer, mais Timber lui grille la politesse en catastrophe. Ce n'est que partie remise : sur l'action qui suit, l'ancien de La Gantoise est à la retombée du cuir sur une envolée de Pasveer devant Ramos (2-2, 72e). L'Estádio da Luz se réveille enfin, tandis que le natif de Lviv ôte son maillot et laisse entrevoir un T-shirt à l'effigie du Tryzub, le trident ukrainien, présent sur ses armoiries. De circonstance, compte tenu du contexte extrêmement préoccupant à l'Est de son pays, et qui vient emboîter le pas, entre autres, à Andriy Shevchenko. Le tête-contre-tête entre Antony et Darwin a valeur de rendez-vous : le 15 mars prochain, le match retour s'annonce électrique.



Benfica (4-4-2) : Vlachodímos - Gilberto (D. Gonçalves, 90e+1), Otamendi, Vertonghen, Grimaldo - Rafa Silva, Weigl, Taarabt (P. Bernardo, 85e), Éverton (Yaremchuk, 62e) - D. Núñez (Lazaro, 90e), G. Ramos. Entraîneur : Nélson Veríssimo.

Ajax (4-2-3-1) : Pasveer - Mazraoui (Rensch, 90e+2), Timber, L. Martínez, Blind (Tagliafico, 73e) - E. Álvarez, Gravenberch (Klaassen, 73e) - Antony, Berghuis, Tadić - Haller. Entraîneur : Erik ten Hag.


  • Résultats et classements de la Ligue des champions

    Manchester United rattrape l'Atlético par la manche


    Par Alexandre Lazar
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
    Hier à 21:42 La feinte déjà culte de Kylian Mbappé face au Danemark 90
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 21:28 Énorme bagarre générale et 6 cartons rouges entre le Spartak Moscou et le Zénith 67 Hier à 20:45 Des incidents à Bruxelles après la victoire du Maroc face à la Belgique 171