Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Benatia, la mitraillette et la blessure

Modififié
Mehdi Benatia dépose les armes.

Depuis son arrivée au Bayern Munich il y a un an, le défenseur marocain a marqué trois buts sous les couleurs bavaroises. Pour fêter ça, le joueur avait pris l'habitude de mimer des tirs de mitraillette. « J'ai commencé à le faire à Rome, parce qu'il m'a porté chance. Après, je l'ai fait pour célébrer mon premier but avec le Bayern, mais le club m'a demandé, par la suite, d'éviter de célébrer mes buts ainsi » , a-t-il confié dans une récente interview au Münchner Merkur.

« Il est important que mes fans sachent qu'il n'y a pas de message politique ou militaire derrière ce geste, poursuit Benatia. En le faisant, je voulais dire que je marque beaucoup de buts. Je ne veux pas que quelqu'un soit blessé ou offensé, et je ne veux pas paraître comme quelqu'un d'agressif. »


Toujours est-il que le natif de Courcouronnes (Essonne) ne marquera pas de sitôt avec le Bayern : il s'est claqué la cuisse droite samedi à Hoffenheim (victoire 2-1 du Bayern) et sera indisponible quatre semaines. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié