Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Monaco

Ben Yedder, trentenaire bien dans ses pompes

Ce mardi, Wissam Ben Yedder fête ses 30 ans. Mais pour devenir le redoutable attaquant qu'il est aujourd'hui, l'ambidextre a dû passer par une étape compliquée à Toulouse où il a mis un certain temps avant de s'imposer. Retour sur le moment où l'enfant a laissé place à l'homme.

Modififié
Quatre décembre 2019, seizième journée de Ligue 1. Vainqueur avec Monaco sur la pelouse de Toulouse, Wissam Ben Yedder réagit au terme d'une partie où il a ouvert le score sur penalty : « Toulouse ? On est encore en début de saison, on ne peut pas juger même si c’est compliqué. On est vingtième, il va falloir batailler... » Comme s'il évoluait encore avec le TFC, son ex. Car en réalité, ce n'est pas l'ASM qui occupe la place peu enviée de lanterne rouge mais les Violets. Gentiment, les réseaux s'enflamment en évoquant l'amour toujours en vie de l'attaquant pour son ancien club.


« 174 matchs, 71 buts marqués et des centaines de côtes cassées… Wissam, prince du Stadium pour l’éternité » , notait déjà une banderole des Indians, en hommage à l'avant-centre qui a passé six années au Tef' et qui fête aujourd'hui ses 30 ans. Comme si l'union avait ressemblé à une idylle, comme si le mariage avant le grand départ pour Séville n'avait connu aucune anicroche. Sauf que dans le Sud-Ouest de la France, l'actuel international n'a pas toujours été le buteur applaudi. Et qu'il a même fallu un épisode douloureux, avec une rupture fortement envisagée, pour que l'enfant y devienne adulte.

Un but et zéro titularisation, en deux saisons


Ne sortant pas d'un centre de formation et appréciant la liberté qu'offre le futsal (il le pratique depuis ses plus jeunes années), Ben Yedder débarque à Toulouse en 2010 en provenance de l'UJA Alfortville sans les bons réflexes ni les bonnes habitudes. « Puisque Wissam faisait partie de l'équipe de France de futsal, ce transfert était considéré comme un gros renfort. On pensait donc voir venir un mec qui allait tout casser, assez rapidement » , note Marc Vidal, gardien du TFC de 2005 à 2020. Mais malgré les attentes, la greffe ne prend pas totalement.


Certes, l'espoir de vingt piges glane le titre de meilleur joueur du Trophée des centres et montre déjà de belles choses techniquement avec les jeunes. Reste que l'objectif se situe bien plus haut : en venant chez les Violets, le gamin est censé percer chez les professionnels. Et vite. Or, ça ne fonctionne pas. Petit tour par les chiffres, en guise de symbole : zéro titularisation et 63 minutes de jeu en quatre apparitions de Ligue 1 pour l'exercice 2010-2011, zéro titularisation et 184 minutes de championnat pour 2011-2012 (un but).

Amitié avec l'oreiller, et dispute avec le réveil-matin


La faute à qui, à quoi ? Pas au talent du garçon en tout cas, dont l'ambidextrie des pieds fait halluciner tout le monde. « Ses deux jambes sont les mêmes, et depuis bien longtemps, explique Jean-Patrice Mendy, son coach au FCM Garges et au Garges Djibson Futsal, à propos d'un secret que beaucoup connaissent désormais. En fait, il a eu une entorse lorsqu'il était gamin mais il jouait quand même. Au début, il nous demandait s'il avait le droit d'aller aux cages. Pour nous amadouer, quoi. Parce qu'il se configurait en mode goal-volant, et il mettait la misère à tous ses adversaires. »


Problème : la rigueur du haut niveau réclame davantage que des roulettes ou des crochets. Dans le cas contraire, Hatem Ben Arfa aurait pu postuler à de nombreux Ballon d'Or au lieu de terminer sur le banc du Real Valladolid. Ça, Ben Yedder ne le sait pas encore. D'un naturel discret, le petit Wissam devient au contraire le meilleur ami de son oreiller et son réveil-matin se sent abandonné.

Ok pour les retards, non pour les efforts


« Les horaires, la nutrition, le sommeil, le premier salaire, les efforts physiques, les efforts défensifs… Toutes ces choses dont il faut faire attention au quotidien, il ne les avait pas assimilées. Il en faisait moins que la moyenne, tout simplement » , remet Vidal. Observant les retards et le manque d'investissement général, Toulouse ne peut que douter et croît les promesses envolées.


À commencer par l'entraîneur de l'époque Alain Casanova, qui a raconté le premier Ben Yedder qu'il a rencontré sur RMC : « Premier jour d’entraînement, 8 heures, il n’est pas là… Il est dans son lit ! Je lui mets le compte le premier jour, et je lui dis qu’il ne faut pas que ça se reproduise. Deuxième jour, rendez-vous 8 heures, il n’est toujours pas là… »

Un entraînement pour tout changer


Excédé, le technicien convoque quelques mois plus tard Ben Yedder dans son bureau pour une explication entre quatre yeux. Avec une décision, qui ressemble plus à une punition qu'à une proposition : un prêt loin du TFC, pour découvrir la vraie vie du ballon et revenir avec un peu plus de sérieux dans les pattes. Là serait alors intervenue la claque synonyme de déclic, l'orgueil du garçon en prenant un coup et réveillant sa capacité à se battre. « Wissam est hyper costaud dans la tête, c'est un mec qui ne lâche jamais rien. Avec lui, l'échec n'existe pas. Qu'il réussisse, c'était certain... » , spoile Mendy.


Effectivement, la mise au point de Casanova renverse plus que de raison la situation. Condamné à prouver aux autres et à soi-même qu'il a sa place dans le onze violet, le natif de Sarcelles change du tout au tout dès la première séance d'entraînement suivant l'entrevue avec son entraîneur. Pour le grand malheur des portiers, transformés en victimes : « Il est arrivé sur la pelouse hyper frustré après le rendez-vous, et… pfou, il a tout libéré ! Il a dribblé tout le monde pendant le jeu réduit, et il a martyrisé Rémy Riou. C’était à faire péter les plombs des défenseurs et du goal, heureusement que j’étais dans son équipe ! À partir de ce moment-là, ce n’était plus le même. Il s’est remis en question, a clairement changé d’état d’esprit et a enfin emprunté le bon chemin.  » Qui l'a mené en Espagne, en EDF et à Monaco. Où il fête sa trentième bougies, une décennie après avoir compris.



Par Florian Cadu Propos de JPM et de MV recueillis par FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi

mercredi 30 septembre Un match de D8 anglaise stoppé à 7 minutes de la fin à cause du brouillard 4
Partenaires
Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
mercredi 30 septembre Varazdat Haroyan mobilisé pour la guerre Arménie-Azerbaïdjan 31 mercredi 30 septembre Conseil lecture du mois: La BD "Croke Park, dimanche sanglant à Dublin" 2