Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2019
  2. // Qualifs
  3. // Algérie-Bénin

Belmadi et Zetchi, des Verts et des pas mûrs ?

En Algérie, la reconstruction des Fennecs est confiée à un nouveau tandem, Djamel Belmadi et Kheïreddine Zetchi. À l’ordre du jour, remettre de l’ordre dans un foot algérien en stagnation sur le plan des infrastructures et des résultats sportifs. Et ça passe par une double confrontation vitale face au Bénin dès ce vendredi soir, à Blida.

Modififié
Si l’on en croit l’historiographie moderne, Ouroboros, ou serpent qui se mord la queue, est un symbole propre à la culture égyptienne. Les ouvrages ne précisent pas s’il est devenu populaire dans les sphères du foot algérien, mais c’est tout comme. Début octobre, le départ du directeur technique national, Rabah Saâdane, ébranle la fédé. L’ex-sélectionneur aux deux phases finales de mondial (1982, 2010) a ses raisons : il n’a pas été convié à un repas avec l’équipe A à Sidi-Moussa et vient d’être refoulé à l’aéroport pour visa non conforme alors qu’il devait se rendre à une conférence FIFA.


De la négligence aux yeux de l’ancienne gloire Lakhdar Belloumi : « Chez nous, les malentendus règnent, certes. Mais je suis sûr qu’il croyait que l’Angleterre était dans l’espace Schengen. Il ne peut que s’en vouloir. » Si tout le monde s’accorde à dire que l’erreur est administrative, la pilule est difficile à ingurgiter pour le doyen. Et son baroud d’honneur dans les médias pour mettre les points sur les i n’arrange personne. Djamel Belmadi, chargé de remettre sur pied les Fennecs depuis juillet, et Kheïreddine Zetchi, président de la FAF, comptaient amorcer un nouveau cycle apaisé. Pas gagné.

Jeunes et dynamiques

Face aux accusations de complot, les deux nient en bloc. Il faut dire qu’ils ont un autre chat à fouetter, à savoir redorer le blason du foot algérien. Or, quatre années d’errances ont eu raison de la patience générale, et l’échec de Rabah Madjer reste en mémoire. Belmadi a donc beau agiter un CV embelli par quatre titres nationaux au Qatar, le scepticisme le guette. « Son accueil reste très mitigé en Algérie, mais il a pris énormément de maturité, note l’ancien sélectionneur Nacer Sandjak. Il est relativement calme et on sent qu’il connaît son métier. » Même chose autour de son président, Zetchi, qui en est à son troisième coach en un an. « Zetchi est jeune et doit encore apprendre. Il doit compter avec des personnages du foot algérien obtus vis-à-vis de ses projets de centres de formation fédéraux. Mais il est ambitieux, et c’est encourageant. Or, ses erreurs en un an le suivent. »


De là à le renverser ? « Ce n’est pas une solution de le virer comme le veulent les clubs, rétorque Belloumi. Il faut avancer malgré les erreurs de casting chez les sélectionneurs. » Rarement une doublette n’a semblé aussi cohérente à la tête du foot algérien. Zetchi, roi de la céramique, jouit d’une aura auprès des clubs pour avoir géré le Paradou Athletic Club vingt-trois ans durant. Belmadi, malgré son long exil dans les pays du Golfe, « a la caution des joueurs » . Fait rare. Du coup, pour perturber tout ce petit monde, Zetchi lui accorde carte blanche. Fin août, le coach tape du poing sur la table et rappelle vingt-trois binationaux face à la Gambie. « L’Algérien, s’il se trouve sur Neptune et sait jouer au foot, on le prend. Ce débat n’existera plus avec moi » , lâche alors l’ancien Marseillais. La presse s’étrangle et les clubs ruminent. Un mal pour un bien, juge Sandjak : « Tu ne peux pas aujourd’hui demander aux locaux de relever le défi international. »

Retour à Blida

Reste cette mission impossible : moderniser le foot algérien tout en le faisant briller sur le terrain. Si la première étape se dessine, Belmadi a du pain sur la planche pour qualifier les Verts à la CAN 2019. Le nul (1-1) ramené de Gambie, en dépit de circonstances d’avant-match délirantes, est prometteur. Plus qu’à trouver une défense digne de ce nom. À Banjul, le mauvais positionnement de Ramy Bensebaini avait notamment coûté l’égalisation. Le Niçois Youcef Atal devrait donc reprendre du service à droite et Djamel Benlamri, du Shabab, pourrait disputer ses premières capes. Devant, Belmadi réitère sa confiance à Yassine Brahimi et Riyad Mahrez. Traduction : l’ex-international est en quête de stabilité. Ça tombe bien, les Fennecs retrouvent ce vendredi leur enceinte mythique de Blida après des mois à valdinguer dans des enceintes ternes. Histoire de faire en sorte que le serpent s'agite de manière à dessiner un cercle vertueux.

Par Alexis Souhard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 11:02 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Champions League
Hier à 17:55 Berlusconi licencie son coach à Monza et nomme Brocchi 7 Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Règles du jeu 2
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 10:55 Un doublé pour Rooney, DC United qualifié pour les play-offs 4