Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Bedouet : « On a pris un point, il fallait en prendre trois »

Modififié
La logique est implacable.

Si les Girondins de Bordeaux ont réalisé un gros match, ils ne sont pas parvenus à obtenir la victoire face au Zénith Saint-Pétersbourg jeudi à domicile (match nul 1-1) et peuvent avoir bien des regrets, car leur élimination en Ligue Europa est quasiment pliée. Solides et entreprenants, les Bordelais ont pourtant pris un but tout à fait évitable et avaient sans doute une bonne dose de frustration à évacuer après le match. Frustration que n'a pas cachée Eric Bedouet, leur entraîneur, une fois interrogé.


« En première mi-temps, on a fait ce qu'il fallait, on a emballé le match. En seconde mi-temps, le Zénith s'est bien organisé pour nous gêner. On a des occasions pour tuer le match un peu plus tôt, mais en face, ils ont bien joué. Ce but que l'on prend est évitable, on est six contre deux. Quand on voit l'action, on se dit que ce n'est pas possible de prendre ce but. C'est dommage parce qu'on avait la possibilité de gagner et de se relancer. J'étais persuadé que l'on pouvait le faire. Il faut encore espérer. En gagnant, on avait des possibilités. On a pris un point, il fallait en prendre trois. C'est la Coupe d'Europe. Même sans deux-trois joueurs, le Zénith reste une grosse équipe. On l'a vu avec Marchisio, il a organisé son équipe, il a changé la physionomie de son équipe en seconde mi-temps. »

L'espoir pour Bordeaux en Ligue Europa n'est plus qu'histoire de mathématiques... JP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:00 Drame de la rue d’Aubagne : Mbappé va rencontrer le fils de l'une des victimes 80

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 10:45 Dhorasoo a lui aussi eu une altercation avec Ribéry 70