Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 46 Résultats Classements Options

Beckenbauer vote Kuranyi

Modififié
Kaiser Franz suit d'un œil averti l'Equipe d'Allemagne.

Gloire éternelle du football allemand, il s'est prononcé en faveur du retour en sélection de l'attaquant de Schalke 04, Kevin Kuranyi (17 buts cette saison en Bundesliga).

« La Nationalmannschaft appartient à tous, nous voulons décrocher en Afrique du Sud un quatrième titre mondial et pour cela, nous avons besoin de tous nos meilleurs joueurs et Kevin Kuranyi en fait partie » , a-t-il déclaré au quotidien allemand Bild.

Le buteur allemand n'a plus porté le maillot de sa sélection depuis octobre 2008. Joachim Low avait décidé de ne plus le sélectionner après que le joueur eut décidé de quitter le groupe après avoir été placé en tribunes par son coach lors du match Allemagne-Russie.

Pour Beckenbauer, le temps de la réconciliation est venu : « Le sélectionneur a, à l'époque, pris la bonne décision. Dix-huit mois après, cela paraît une sanction exagérée et cela devient un problème pour l'Equipe d'Allemagne » .


Il n'y a pas qu'en France que le sélectionneur a ses têtes de turcs.

SM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié