Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Beasley et la police mexicaine

Désormais joueur de Puebla, l'international américain, DaMarcus Beasley,
découvre une part de la réalité mexicaine.

Sur son Twitter, le black gringo confesse avoir été victime des mauvaises habitudes
des policiers aztèques.

Arrêté deux fois en quatre jours, Beasley, qui assure n'avoir commis aucune infraction
avec son véhicule, a toutefois dû donner quelques billets pour qu'on le laisse poursuivre sa route.

Dimanche, à Mexico, il accepte la première fois de donner 1500 pesos (90 euros) à un agent
de la circulation qui en réclamait 3000.

Mercredi, à Puebla, il s'en titre pour 600 pesos.

Beasley ne dramatise cependant pas, et conseille surtout de "toujours avoir des dollars dans la voiture."


Ses tweets lui ont valu la réaction hostile d'internautes mexicains.

Réponse de DaMarcus à l'un d'eux : "Je n'enfonce pas ton pays, sur mon Twitter j'écris des trucs vrais qui me sont arrivés.
Si tu n'aimes pas, tu ne me suis pas. C'est simple
".

In your face. TG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 3 heures Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 26 il y a 3 heures Christian Vieri derrière les platines 18

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 18