Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2020
  2. // 8es
  3. // France-Suisse (3-3, 4-5 aux tab)

La France éliminée par la Suisse !

L’équipe de France a quitté l'Euro, ce lundi, au bout de la nuit, à Bucarest. Au terme d'un match fou au cours duquel ils ont été menés (1-0), ont failli être breakés (penalty arrêté de Lloris), puis ont mené de deux buts (3-1), les Bleus ont fini par s'écrouler face à une Suisse (3-3) qui a attendu la séance de tirs au but pour éliminer la bande à Didier Deschamps. Pour le symbole, c'est Kylian Mbappé qui a été l'auteur de l'unique tir au but manqué de la série.

Modififié

France 3-3 (4-5 t.a.b) Suisse

Buts : Benzema (57e et 59e) et Pogba (75e) pour les Bleus // Seferović (15e et 81e) et Gavranović (90e) pour la Suisse

Les attitudes ne trompent pas. Quand les Suisses font résonner un cri de guerre dans le stade de Bucarest avant de s’élancer dans une séance de tirs au but d’une vie, alors que les Français semblent éparpillés, ils savent qu’ils sont déjà en train « d’écrire l’histoire » , comme leur capitaine Xhaka les y avait exhortés. Pour les Helvètes, il y aura bien une page suivante face à l’Espagne vendredi à Saint-Pétersbourg. À l’inverse, c’est un gros livre qui se ferme sur les doigts de leurs adversaires. Car quand Kylian Mbappé clôture son Euro avec un dernier tir envoyé dans les gants de Yann Sommer, c’est un récit cousu de fil d’or qui vole en éclats. Ceux-là se voyaient évidemment aller plus loin dans cette drôle de compétition. Mais le chemin s’arrêtera en huitièmes de finale, le pire résultat (et de loin) de l’ère Deschamps.

Panique à bord


Ric-rac avec ses latéraux, Didier Deschamps avait décidé trois heures plus tôt de déplier son 3-4-1-2, convertible en 5-3-2 en phase défensive, mais aussi en 4-3-1-2 au moment d’attaquer. Si la tête de Raphaël Varane sur le premier corner augure une belle soirée, les Suisses n’ont pas l’air décidé à se coucher face au jeu des Bleus. Ça tombe bien : Kylian Mbappé boulotte ses ballons, et la défense, Varane en tête, se prend des trempes de Steven Zuber. Et au moment où Haris Seferović sollicite le piston suisse, sa patte gauche trouve le crâne du premier (0-1, 15e). Hugo Lloris est battu, Clément Lenglet dans les vapes, et la Suisse passe à table. Après cette claque, les Français cherchent à remettre les pendules à l’heure. Tic-tac : c’est Rabiot qui voit son centre vers Benzema dévié du bout des doigts par Sommer (22e) ou qui envoie une chiche de peu à côté (29e). De l’autre côté, Breel Embolo déboussole à lui seul le mécanisme tricolore. Bien que pâlement copié par le staff français, le plan des Suisses était donc comme leur drapeau : carré.



Au retour des vestiaires, Deschamps efface tout et recommence : au revoir Lenglet, bonjour Coman. Sauf qu’Embolo est toujours là pour mettre au supplice Kimpembe, bien que Varane écarte au dernier moment son centre (49e). Voyant Zuber carburer face à lui, Benjamin Pavard lui met un plomb sur tacle glissé à l’entrée de la surface. Mbappé était déjà reparti dans l’autre sens, pour s’écrouler dans la surface, mais si M. Rapallini va consulter la VAR, c’est pour juger l’action précédente : penalty pour les Suisses et un billet retour au bout du pied de Ricardo Rodríguez. Mais, miracle ! Alors qu’on le pensait incapable de briller dans cet exercice, le capitaine Lloris déploie son mètre 88 sur sa droite pour garder les siens en vie (55e).

Les caresses de Benzema ne suffiront pas


Le déclic ? Il faut croire, car c’est à cet instant que Karim Benzema décide de sortir de sa boîte. Le Madrilène reprend avec réussite une déviation de Mbappé pour s’ouvrir le chemin de l’égalisation (1-1, 57e) avant de conclure de la tête un échange génial entre Griezmann et Mbappé (2-1e). Le verrou saute pour de bon quand Paul Pogba crochète et touche le pactole au bout d’une frappe magnifique des 20 mètres en pleine lucarne (3-1, 75e). La partie semble pliée et la première mi-temps n'être plus qu’un vieux cauchemar. Mais on ne chasse pas ses démons aussi rapidement. Le coaching de Petković change tout. Kevin Mbabu trouve une nouvelle fois la tête de Seferović pour le doublé et l’espoir (3-2, 81e), alors que Mario Gavranović bat par deux fois Lloris pour signer un improbable retour. S’il est hors jeu sur la première, la seconde est la bonne : la Suisse pousse la France à la prolongation, même si un mauvais contrôle de Mehmedi, seul face à Lloris, ou la barre de Coman auraient pu faire pencher la balance d’un côté comme de l’autre dans les dernières secondes du temps réglementaire.

L'ascendant psychologique est en tout cas pris côté suisse. Dans l'extra-time, Benjamin Pavard ne peut refaire le coup de la reprise au second poteau (95e), Mbappé manque un cadre qu'il aurait trouvé 9 fois sur 10 en Ligue 1 (110e), alors que l'entrant Giroud se fait enlever son costume de héros par deux fois : la première par un contre de Mbappé (114e) et la deuxième par la main ferme de Sommer sur un super centre de Kimpembe (119e). Mais tout cela restera de la littérature. Malgré tous les stratagèmes d'Hugo Lloris sur sa ligne de but, les Suisses ne trembleront jamais à onze mètres et s'offrent un quart historique. Pour les Bleus, l'aventure s'arrête, mais certainement pas les discussions.




France (3-4-1-2) : Lloris - Varane, Lenglet (Coman, 46e, puis Thuram, 110e), Kimpembe - Pavard, Pogba, Kanté, Rabiot - Griezmann (Sissoko, 87e) - Benzema (Giroud, 94e), Mbappé. Sélectionneur : Didier Deschamps.

Suisse (3-4-1-2) : Sommer - Elvedi, Akanji, Rodríguez (Mehmedi, 87e) - Widmer (Mbabu, 73e), Freuler, Xhaka, Zuber (Fassnacht, 79e) - Shaqiri (Gavranović, 73e) - Seferović (Schär, 97e), Embolo (Vargas, 79e). Sélectionneur : Vladimir Petković.


  • Résultats et classements de l'Euro 2020

    Les notes des Bleus


    Par Mathieu Rollinger, à Bucarest
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Bon.... bah la France est éliminée... (3-3, 5 tab 4)




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 18:50 La justice donne raison à Canal contre beIN, la LFP réagit immédiatement 47
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 11:34 Football Manager intégrera bientôt le foot féminin 40
    Hier à 09:57 Libertadores : l'Olimpia Asunción sort l'Internacional aux tirs au but 12
    À lire ensuite
    Les notes de la Suisse