Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Gr. C
  3. // OM-Porto (0-2)

13 embarrassants

Ramenés à la raison par une solide équipe de Porto, les Marseillais n'ont pu éviter une treizième défaite consécutive en Ligue des champions (un record donc). Compétition dont ils sont ce soir éliminés après un quatrième match sans marquer. Forcément dérangeant.

Modififié

Olympique de Marseille 0-2 FC Porto

Buts : Zaidu Sanusi (39e) et Sérgio Oliveira (72e, sp)

« Les dirigeants de Marseille m'ont contacté et m'ont proposé de doubler mon salaire, racontait cette année Diego Armando Maradona dans les colonnes de France Football. Bernard Tapie et Michel Hidalgo sont même venus me voir jusqu'en Italie pour me faire une proposition. » Mais l’obtus président napolitain Corrado Ferlaino et le destin en ont décidé autrement : El Pibe de Oro ne jouera jamais à Marseille. Cette histoire avec Maradona, combinée avec cette triste soirée de Ligue des champions, confirment une chose : avec l’OM, il est souvent question de rendez-vous manqué. Une nouvelle fois dépassés, malgré de meilleures intentions, face à une équipe de Porto toujours aussi cohérente, les coéquipiers de Steve Mandanda font une croix dès ce soir sur un futur en Ligue des champions, mais aussi sur leur amour propre.

Miroir, mon beau miroir...


Comme ce n’est pas une journée à sortir des numéros 10 en embonpoint et des Argentins, André Villas-Boas préfère se passer des services de Dimitri Payet et de Dario Benedetto. C’est donc Luis Henrique et Valère Germain qui sont missionnés pour sonner la charge. Le coriace attaquant français est d’ailleurs tout proche de donner raison à son entraîneur d’entrée. C’est lui qui met Sanson sur orbite après une récupération énergique de Florian Thauvin, mais le milieu loupe complètement sa frappe. Quelques instants plus tard, l’ancien Monégasque est tout proche d’ouvrir le score, en étant à la retombée d’un coup franc de Thauvin, mais Marchesín se détend bien sur son coup de tête. Après 19 jours sans match officiel, l’OM montre alors un visage bien plus conquérant que lors de ses trois dernières sorties européennes, répondant donc aux propos de Thauvin exhortant ses coéquipiers à faire preuve d’ « un peu d’ego » pour pouvoir « se regarder dans un miroir » .


Mais on ne change pas de reflet sur un claquement de doigts, et la fébrilité marseillaise ne tarde pas à refaire surface. Monopolisant le ballon, les Portugais arrivent enfin à porter le danger dans la surface adverse. Et si Zaidu Sanusi met une première fois à l’épreuve les gants de Steve Mandanda, le Nigérian est quelques minutes plus tard à la conclusion d’un corner bêtement concédé. Si Mandanda offre un somptueux arrêt réflexe, le latéral portista poursuit son effort et porte le coup de grâce (0-1, 39e). L’OM est renvoyé à ses fantômes.


Oui, mes ratés


Difficile de savoir si c’est le manque de rythme, le manque de confiance, le contexte ambiant, ou un peu de tout ça, mais les Phocéens n’opposent aucune réaction. Il faut attendre l’heure de jeu, l’entrée de Payet et un centre parfait vers Thauvin pour voir une lueur que vient souffler Zaidu d’un brillant retour défensif. Le ciel semble se dégager au moment de l’exclusion de Grujić, averti une seconde fois pour un vilain tacle sur Benedetto. Mais le mistral vient couvrir tout ça en un rien de temps, quand Leonardo Balerdi accroche Moussa Marega dans la surface et est renvoyé lui aussi aux vestiaires. Penalty logique que le capitaine Sérgio Oliveira transforme sans ciller. Hasta luego, ça fait deux (0-2, 72e). Après une salve de changements, Benedetto par deux fois puis Aké pensent avoir le privilège d'ouvrir le compteur but lors de cette campagne européenne, mais l'OM, alors éliminé de la Ligue des champions, n'aurait su que faire de ça. Mieux vaut se garder toutes ses miettes pour le prochain match contre l'Olympiakos pour accrocher, qui sait, un ticket pour la Ligue Europa.



OM (4-3-3) : Mandanda - Sakai, Álvaro, Balerdi, Amavi - Rongier, Kamara (Cuisance, 59e), Sanson (Nagatomo, 78e) - Thauvin (Aké, 78e), Germain (Benedetto, 59e), Luis Henrique (Payet, 59e). Entraîneur : André Villas-Boas.

Porto (4-4-2) : Marchesín - Wilson Manafá, Mbemba, Sarr, Sanusi - Corona (Taremi, 78e), Sérgio Oliveira (Loum, 90e), Grujić, Otávio - Marega (João Mario, 79e), Díaz (Nakajima, 78e). Entraîneur : Sérgio Conceição.


  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 17:14 Medhi Benatia rejoint le Fatih Karagümrük 21 Hier à 13:54 Gary Lineker rejoint LaLiga TV 13
    Partenaires
    Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    À lire ensuite
    Olympique de malaise