Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Bas Dost renoue avec le Sporting

Modififié
Comme si le Sporting voyait le bout du tunnel.

L’attaquant vedette des Lions, Bas Dost, auteur de 70 pions en 90 matchs pendant deux années à pulvériser des cages adverses, vient de parapher un nouveau contrat de trois ans avec sa deuxième maison portugaise. L’objet du divorce au préalable ? Une brouille avec la direction en mai dernier après que des molosses cagoulés avaient agressé les joueurs en plein entraînement. Le natif de Deventer avait décidé, en compagnie de plusieurs autres cadres de l’effectif, de résilier son contrat à Lisbonne.


Le fantasque président ayant depuis été déchu de ses fonctions et la situation au Sporting s'étant stabilisée, le Néerlandais s’est décidé à maintenir sa loyauté envers son club. Il rejoint un autre revenant, Bruno Fernandes, pas rancunier pour trois sous.



Peseiro peut souffler. AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article