Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 39 Résultats Classements Options

Barthez, ce Mancunien qui clopait trop

Modififié
La Premier League revient dès le week-prochain et l’occasion est toute trouvée pour Gary Neville et Thierry Henry de creuser dans leurs souvenirs d’ex du tournoi.

Dans un court extrait de l’émission Soccer Box, Gary Neville se montre notamment très sévère envers son ancien partenaire, Fabien Barthez, dont le passage (2000-2004) à Manchester United fut loin d’être glorieux. « Tu as bien évidemment gagné le championnat (2001 et 2003, ndlr) avec lui, tente de rattraper Titi. Mais vous ne l’avez pas vu à son meilleur niveau. Il était l’un des meilleurs portiers que j’ai pu connaître… Peut-être pas à United ! »

« Fume-t-il toujours ? lui rétorque l’ex-international anglais. Moi, je ne trouve pas ça professionnel, surtout dans le vestiaire ! » Le Français, un temps coéquipier du Fab’ à Monaco, relance : « Je l’admets. Mais c’est genre rien du tout. En France par contre, à une certaine époque, quand tu te dirigeais pour prendre une douche dans l’après-match, on pouvait à peine se voir dans le couloir tellement il y avait de fumée. »


Mais à priori, la clope n'empêche pas d'être sacré champion du monde et d'Europe.
AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article