Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Coupe d'Espagne
  2. // Finale
  3. // Barcelone-Valence (1-2)

Barcelone, le gâchis monotone

Défait par Valence en finale de Coupe du Roi, Barcelone termine sa saison sur une sale impression qu'il achève tout de même dans la peau du champion de Liga. Mais ses ratés dans les autres compétitions, alors qu'il était bien placé, laissent un goût amer.

Modififié
« Regretter ce que l'on n'a pas, c'est gâcher ce que l'on a. » Selon Ken Keyes et sa citation plutôt censée, Barcelone ne devrait pas perdre son temps et son énergie à se faire des tas de reproches à l'heure de partir en vacances. Mieux : les Catalans seraient bien inspirés de se féliciter de leur titre de champion d'Espagne, et Lionel Messi de son incroyable sixième Soulier d'or (un record). Mais ça, ce sera peut-être pour plus tard.


Pour plus tard, car il est beaucoup trop tôt pour oublier la déception du soir. Défaits 2-1 en finale de Coupe du Roi en raison d'erreurs défensives intelligemment exploitées par un Valence dominé, mais ultra réaliste, les Blaugrana ont lâché un titre qu'ils possédaient depuis quatre longues années et qu'ils avaient largement les moyens de conserver. Alors, logique de broyer du noir en ce week-end de fin de saison.

De (très) bons résultats, mais...


Surtout que même en ayant la bonne idée de prendre du recul, Barcelone pourrait l'avoir encore plus mauvaise. Ses supporters, en tout cas, ne vont pas célébrer l'exercice 2018-2019 comme ils l'avaient rêvé. Certes, leur équipe a roulé sur le championnat et sur ses rivaux madrilènes. Onze points d'avance sur le dauphin de l'Atlético, ce n'est pas rien. Reste qu'une véritable impression de lose se dégage de ces dernières semaines. Car il faut le dire : même en jouant moins bien que par le passé, les Catalans auraient pu faire beaucoup mieux que brandir un seul trophée.


Paradoxalement, les résultats bruts des Blaugrana s'avèrent très bons. Une première place en Liga, trois victoires et aucune défaite sur l'ennemi du Real en quatre confrontations, une finale en coupe nationale, une demi-finale de Ligue des champions... C'est clair, le bilan comptable est positif. Et c'est précisément pour ça que les habitués du Camp Nou se bouffent actuellement les ongles jusqu'au sang.

Deux matchs pour enlaidir une saison


Car franchement, à quoi bon proposer de si bons parcours si c'est pour les achever de manière si laide ? Un peu comme si la mauvaise cerise posée sur le gâteau empoisonnait la pâtisserie entière au lieu de la sublimer, le Barça a pourri tout le bon taf réalisé durant des mois en l'espace de quelques heures. En 90 minutes sur le terrain de Liverpool, d'abord, où il s'est laissé renverser et a craché sur une avance de trois buts pour subir une élimination aussi moche pour ses yeux qu'humiliante pour ses bourses.


En 90 minutes supplémentaires à Séville sur la pelouse de Benito-Villamarín, ensuite, où il a frappé à 26 reprises (contre neuf tirs de la part de Valence) et cadré six fois (contre quatre pour les Chés) pour finalement se faire dompter par plus faible que lui. En même temps, comment espérer quoi que ce soit lorsqu'on offre à l'adversaire l'opportunité de prendre deux buts d'avance par l'intermédiaire de boulettes défensives plus grosses que sa propre armoire à trophées ? Finalement, la finale de coupe nationale demeurera certainement comme l'image - faussée - de la saison catalane. Et il n'y a qu'un mot pour qualifier cela : dommage.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur

Hier à 14:08 EuroMillions : 123 millions d'€ à gagner + 1 millionnaire garanti ce mardi
Hier à 18:30 Un coach de D4 anglaise jure 58 fois en 4 minutes et perd son job 4 Hier à 18:15 La Ligue 1 en tête des cinq grands championnats sur les 0-0 32 Hier à 18:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 1
Hier à 17:12 L’incroyable photo d’un match de U15 aux Pays-Bas 30 Hier à 14:00 Hienghène Sports, éliminé au 7e tour de la Coupe de France, mais qualifié pour le Mondial des clubs 18
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:27 Il rate son péno et défonce l'éclairage du stade Hier à 11:00 Michel Platini : « La VAR est une belle merde » 157