Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Villarreal-Barcelone (1-4)

Barcelone coule Villarreal et repart de l'avant

Au ralenti depuis quatre journées – une victoire et trois nuls –, le Barça a retrouvé le sourire en s'imposant largement à l'Estadio de la Ceramica face à Villarreal (1-4). Mais les Catalans ont surtout retrouvé leur football et Antoine Griezmann, titulaire et auteur d'un but sublime.

Modififié

Villarreal 1-4 Barcelone

Buts : Gerard Moreno (13e) pour Villarreal // Pau Torres (3e, CSC), Suárez (19e), Griezmann (44e) et Fati (86e) pour le Barça

C’est une chose que le monde du football avait tendance à oublier ces dernières semaines : Antoine Griezmann est un merveilleux joueur de football. Et l’attaquant français, en délicatesse depuis son arrivée au Barça l’été dernier et mis au ban(c) depuis quelques rencontres, a tenu à le rappeler face à Villarreal. Comment ? En claquant un lob tout en toucher depuis l’entrée de la surface de réparation après un magnifique travail de Lionel Messi qui aspire l’âme de trois défenseurs avant de servir Grizou en talonnade. Tout un symbole. Coïncidence ou non, le Barça, aussi, a retrouvé le sourire en même temps que le champion du monde français.

Deux golazos pour le prix d'un


Étincelant depuis trois rencontres, le jeune Riqui Puig a tout de même été mis sur le banc par Quique Setién. Au profit d’Antoine Griezmann donc, mais surtout de Sergi Roberto. Une bonne idée, puisque le second décale Jordi Alba, tandis que c’est pour empêcher le Français de marquer d’une madjer que Pau Torres envoie le cuir au fond de ses propres filets (0-1, 3e). Sauf que le problème du Barça n’est pas forcément offensif, mais aussi défensif, et Paco Alcácer, trouvé dans le dos de Piqué et de Lenglet, en profite pour servir Santi Cazorla à l’opposé. Le milieu espagnol envoie alors une praline que Ter Stegen repousse dans les pattes de Gerard Moreno (1-1, 13e). Et alors que le Barça aurait pu prendre un coup derrière la tête, les Blaugrana repartent de l’avant. Et de fort belle manière, puisque Luis Suárez, après un rush de Lionel Messi qui s’est amusé avec Zambo Anguissa, dégaine une frappe enroulée en une touche de balle dans la lucarne opposée (1-2, 19e). Avant l’autre bijou d’Antoine Griezmann (1-3, 44e) qui met définitivement le Barça à l’abri après avoir notamment tremblé sur une frappe de Carlos Bacca (36e).

Le Barça a retrouvé son football


Devant au tableau d’affichage, Barcelone a profité du second acte pour rejouer au football, ce que les Blaugrana avaient tendance à oublier ces dernières semaines. Et même Antoine Griezmann participe aux une-deux initiés par Lionel Messi, même si Luis Suárez a snobé Grizou pour la jouer solo (58e). Forcément, un Barça qui combine bien est un Barça qui se crée des occasions. Mais Sergio Asenjo est impeccable devant Arturo Vidal (65e) et Jordi Alba (66e), tandis que la VAR vient sauver le sous-marin jaune en annulant un pion de Lionel Messi pour un hors-jeu de Vidal au préalable (68e). Abandonné par sa défense, le portier espagnol est tout de même obligé de lâcher les armes face à la vitesse et la précision d'Ansu Fati (1-4, 86e). Avant de voir sa barre transversale venir à sa rescousse sur un coup franc de Lionel Messi (90e+2). Mais la Pulga peut tout de même avoir le sourire : ses coéquipiers se sont remis à jouer au football. Même si ce réveil semble être trop tardif, le Real Madrid ayant toujours quatre points d'avance à quatre journées de la fin.



Villarreal (4-4-2) : Asenjo - Gaspar, Albiol, Torres, A.Moreno - Chukwueze, Anguissa, Iborra (Bruno, 46e), Cazorla (Trigueros, 56e) - Alcácer (Bacca, 36e), G.Moreno (Gómez, 46e). Entraîneur : Javier Calleja.


Barcelone (4-3-3) : Ter Stegen - Semedo (Puig, 60e), Lenglet, Piqué (Araujo, 81e), Alba - Roberto, Vidal, Busquets (Braithwaite, 71e) - Suárez (Rakitić, 60e), Messi, Griezmann (Fati, 71e). Entraîneur : Quique Setién.


  • Résultats et classement de Liga

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom

    Hier à 17:24 Le boss de Wycombe remet le trophée à un fan de 97 ans confiné 1
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 12:33 François Ciccolini rebondit à l’USM Alger 2209 Hier à 09:31 Les Portland Timbers en finale de MLS 5
    À lire ensuite
    Insigne douche la Roma