Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Édito

Coupez le son !

Ceux qui ont pondu l'idée des bandes sonores pour remplacer l'ambiance des tribunes n'ont vraisemblablement pas une grande estime (connaissance ?) du rôle des supporters pendant un match dans un stade de foot.

Qu’est-ce que c’est que cette horreur, encore... Quiconque a regardé un match de Liga le week-end dernier a dû subir une abomination : les fausses ambiances sonores pour remplacer les supporters. Mettons des mots sur ce nouveau fléau, c’est un enfer. Alors, évidemment, on pourrait déjà s’en prendre au fait d’avoir voulu reprendre les championnats à tout prix en décidant de jouer les matchs à huis clos. Rappelons qu’initialement, le huis clos est censé être une punition, une sanction. La preuve qu’on considère, assez généralement, que priver une équipe de ses supporters l’handicape d’une façon ou d’une autre. La réalité mathématique se charge de rappeler cette évidence chaque week-end depuis le déconfinement : en Bundesliga, par exemple, on ne voit plus l’avantage de jouer à domicile. Ce qui fausse forcément la donne sur la fin de championnat, mais bon bref passons, ce n’est pas le cœur du sujet.

Le fait est qu’en se forçant un peu – bon ok, beaucoup –, on avait même fini par trouver des aspects intéressants dans le huis clos : les cris des entraîneurs, les encouragements et insultes entre joueurs, le bruit du ballon, l’impact des contacts, voire, pourquoi pas, l’espèce d’atmosphère un peu étrange qui entoure le match. Mais comme il faut faire comme si tout était redevenu le plus normal possible pour le téléspectateur et qu’on nous répète que la nature déteste le vide, il a fallu cacher ce silence qu’on ne saurait entendre. Voilà comme on se retrouve désormais avec une espèce de bande-son sortie tout droit d’un vieux jeu vidéo derrière les matchs de foot. Comme si on pouvait remplacer des supporters. Comme si on réduisait les supporters à leurs fonctions d’encouragement les plus basiques : chanter en chœur et se réjouir pour un but. Dire « allez ! » et « ouaiiiis ! »

Qui des sifflets ? Quid du chambrage des supporters visiteurs ? Quid des revendications envers une direction ? Quid des moments d’appréhension qui entourent une contre-attaque de l’équipe adverse ? Quid du bruit inimitable d’un stade qui retient son souffle avant un penalty ou un coup franc bien placé ? Quid de la déception d’une occasion ratée ? Quid des protestations envers une décision arbitrale ? Quid des huées quand une équipe refuse le jeu ? Quid de la pression qu’installe un public sur une rencontre ? Etc. C’est tout cela à la fois, l’ambiance d’un stade. Pire que tout, on a même vu fleurir des tribunes remplies de supporters virtuels... Inutile de rappeler tout ce qu'ils ne pourront jamais faire aussi bien que des vrais supporters. Au fond, le problème de ces « innovations » , c’est de considérer que les supporters sont là pour faire joli sur les plans larges et faire du bruit, au sens premier du terme. Alors qu’en réalité, s'ils sont indispensables aux matchs de foot, c'est parce qu'ils produisent quelque chose d’imprévisible, d'unique, de spontané et donc d’irremplaçable : de l’émotion.



Par Pierre Maturana
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom

Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom
Hier à 13:20 Thierry Henry s'agenouille 8 minutes et 46 secondes 177
Hier à 11:24 Salomon Kalou file à Botafogo 6 Hier à 09:54 Nashville doit déclarer forfait pour la reprise de la MLS 7