Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options

Balotelli : la punchline du jour

Modififié
Depuis quelques jours, Mario Balotelli, blessé, enchaîne les déclarations fracassantes, pour le plus grand bonheur des journalistes et des footeux.


Aujourd'hui, dans sa punchline quotidienne, Super Mario dégomme Rooney et Manchester United et comme d'hab, c'est dans les colonnes du Sun que ça se passe : « (Rooney) est bon, mais il n'est pas le meilleur dans la ville de Manchester. Les fans de United n'arrêtent pas de m'alpaguer dans la rue pour me dire de venir jouer là-bas. Mais je rêve de battre ManU, parce que je sais ce que ça représente pour nos supporters qui sont parfaits avec moi. Je me rappelle encore quand ils chantaient mon nom après mon triplé contre Villa » .


En pleine possession de ses moyens, l'ancien de l'Inter gratifie son monde d'une petite anecdote supplémentaire et évoque le mal du pays dont il souffrait à son arrivée : « Parfois, la seule chose que je souhaitais était de rester dans mon appartement. Même les fils de Mancini essayaient de me faire sortir. Je vis dans le centre de Manchester, dans un immeuble moderne, j'ai une très belle vue. Un jour, mon frère Giovanni était dans la rue, il a levé la tête et dit à sa copine :"Trop cool, ils font des feux d'artifice à Manchester". En fait, c'était moi qui faisait péter des trucs de mon balcon, au neuvième étage » .


Même ses voisins doivent l'adorer.


SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Tony Chapron : « La VAR n’est pas juste » 35
Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 50
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
Hier à 12:40 Rooney à la Maison-Blanche 22
À lire ensuite
Denilson dégomme Fabregas