Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nice-PSG

Balotelli a-t-il encore envie ?

Depuis son faux départ de Nice, Mario Balotelli a enchaîné trois mauvaises prestations, que ce soit avec les Aiglons ou l'Italie. Quand il n'est pas absent. Pas au point physiquement, l'attaquant pose également question quant à sa détermination. À croire qu'il aurait préféré partir cet été.

Modififié

Deux questions se ressemblant énormément n'appellent pas toujours les mêmes réponses. Au sujet du Mario Balotelli du début de saison 2018-2019, la première à se poser au regard de ses nombreuses et longues absences était la suivante : est-il encore en vie ? Son retour en Ligue 1 le 31 août, sa titularisation avec l'Italie une semaine plus tard et son apparition en championnat le 22 septembre ont permis de certifier que oui.


Mais ses contre-performances et son état de forme observés ces jours-là amènent à la deuxième interrogation, qui reste quant à elle ouverte : a-t-il encore envie ? Avec zéro but et un nombre de kilomètres parcourus extrêmement faible, l'attaquant n'apparaît pas surmotivé depuis la reprise. Et sa nonchalance naturelle couplée à son physique pas encore prêt n'explique pas tout.

Des blessures, des cartons et Dante sur le dos


Après la défaite à Montpellier pour le compte de la sixième journée, Dante s'est même permis de rappeler à l'ordre son partenaire. « On a besoin d'un Mario plus constant. Dès qu'il commence à trop râler, ça devient compliqué, pour lui et pour nous, a critiqué le capitaine face à la presse. C’est à lui de prendre ses responsabilités devant. Il est moins bien physiquement, on le sait. C’est à lui de travailler pour s’améliorer, de prendre les choses en charge. Il ne faut pas dire qu’il ne dégage pas ses vraies qualités parce que l’équipe est moins bien... Non ! »


Une déclaration qui a pour vocation de remobiliser l'avant-centre. Embêté par une blessure à la jambe cet été, suspendu à Nantes cette semaine parce qu'il prend plus de cartons qu'il ne met de pions, l'ancien de Manchester City connaît pour le moment un exercice galère. Mais l'explication réside peut-être aussi dans sa tête. Car après avoir été annoncé dans la Botte ou à l'Olympique de Marseille durant le mercato, l'ex-Milanais a très bien pu être affecté de devoir finalement rester chez les Aiglons une année supplémentaire.

Content d'être là, vraiment ?


Dans une vidéo qui sent bon les conseils de l'agence de communication, Balotelli assure pourtant être ravi de cette situation. « C’est ma décision. Personne ne me dit ce que je dois faire. Dans le respect de chacun, mais la décision finale concernant ma carrière me revient toujours » , couche Super Mario, comme pour protéger son agent Mino Raiola souvent pointé du doigt comme la principale raison de l'échec du transfert à l'OM. Celui qui a également dévoilé que le discours de Patrick Vieira l'avait séduit ( « Il a changé 80% de ma décision » ) continue : « L’ambiance ici a toujours été bonne. Ma vie, le club, mes coéquipiers, tout est bien. Je me suis toujours senti très bien. »

Vidéo

Sauf qu'à l'origine, le striker voulait (et veut toujours) jouer une Coupe d'Europe. Qu'à l'approche de la trentaine (il a fêté sa 28e bougie le 12 août dernier), il souhaitait redonner un coup de boost à sa carrière qui a précédemment vu les meilleurs clubs d'Europe lui offrir des espoirs de grandeur. Que le curriculum vitæ du garçon montre qu'il a toujours eu la bougeotte (il n'a jamais enchaîné trois saisons pleines au même endroit), et que c'est peut-être ce trait de caractère qui le rend si fort quand il s'en donne les moyens. Enfin, c'est un secret de polichinelle : le bonhomme originaire de Palerme est amoureux de son pays natal (où il a connu quelques périodes fastes), du football qui y est pratiqué et rêve d'y retourner. «  Je sais que j'ai mûri et que je suis prêt à revenir en Italie » , annonçait-il sur Rai 2 en mars dernier. Même son de cloche sur calciomercato. Problème : le marché s'est clôturé trop vite cet été pour que le souhait soit exaucé. Et si le bonhomme avait la bonne idée de se chauffer pour s'illustrer et donner envie, par ricochet, à l'Italie en vue de cet hiver ?

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 19:30 L'ES Tunis corrigée par Al Ain en quarts du Mondial des clubs 3 Hier à 16:09 Kashima cuisine les Chivas 6
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom