Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Balmont ne regrette pas Rudi Garcia

Modififié
Arrivé au LOSC en même temps que Rudi Garcia, Florent Balmont aura été l'un des hommes de base du nouvel entraîneur de la Roma durant leurs cinq saisons communes dans le Nord. Une confiance dans la durée qui n'empêche pas l'ancien Lyonnais de se montrer plutôt critique avec Garcia dans les colonnes de L'Équipe.

« Avec Rudi Garcia, ça s’est toujours bien passé, même si je n’ai pas bien compris ses choix la dernière saison. Et en interne, des choses ont été mal gérées… (…) S’il était resté, je me serais vraiment posé la question (d’un départ, Ndlr). Le changement fait du bien aux joueurs, au club. On avait pris trop d’habitudes. On était tombé dans un truc pas très, très bon. Rudi a apporté énormément, mais lui n’était pas contre un départ non plus. »

Et alors que le journaliste évoque l'existence de privilèges au sein du vestiaire, Balmont est loin de démentir :

«  C’est ce qu’on va dire, oui… On fait avec. Certains joueurs qui jouaient moins voyaient ça et c’est normal que ça les frustre un peu. Avec Girard, comme c’est un nouveau coach, l’intensité est plus forte aux entraînements. »


On commence à mieux comprendre les raisons de l'échec lillois la saison dernière... FG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



À lire ensuite
Romaric à Bastia