Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Ligue des nations
  2. // J1
  3. // Galles-Irlande (4-1)

Bale regonflé

Buteur avec le pays de Galles (contre l'Irlande) comme avec le Real Madrid (en Liga), Gareth Bale s'apprête peut-être à sortir une grande saison. Car ses soucis physiques semblent derrière lui, et parce que Cristiano Ronaldo est parti.

Modififié

L'Europe entière avait dit au revoir à l'édition 2017-2018 en s'inclinant devant lui. Dernier buteur de la saison (doublé en finale de Ligue des champions avec le Real Madrid contre Liverpool), Gareth Bale offrait – en plus de la C1 – des promesses de retour définitif au plus haut niveau aux supporters merengues.

Vidéo

Avec le pays de Galles, le chevelu restait aussi sur une bonne note. Lors des deux matchs de China Cup disputés à la fin du mois de mars (face à la Chine et l'Uruguay), il restait sur un triplé et une passe décisive, devenant du même coup le meilleur buteur de l'histoire de sa sélection.

Vidéo

Et en 2018-2019, le revoilà dès les premiers mois. Trois pions en trois journées de Liga (une passe décisive, sans compter celle en Supercoupe d'Europe), un autre – magnifique – lors de la première sortie de son pays en Ligue des nations devant l'Irlande (victoire 4-1 ; une assist) : c'est clair, le bonhomme est revenu en pleine forme.

Vidéo

Pouvait-on en douter ? Oui, et très sérieusement. Pourquoi ? Parce que depuis quelques années, l'ancien de Tottenham affiche une irrégularité chronique au niveau de ses performances. D'autant plus frustrant que le gaucher sort des merveilles ici et là (quel caramel à Barcelone en mai...), comme pour rappeler que son talent ne s'éteindra jamais.

Plus de blessure, plus de CR7


Si ses statistiques ont toujours gardé une gueule plus que correcte, Bale a souffert de nombreuses blessures ces derniers temps, l'empêchant de surfer sur la même vague que les meilleurs de la planète. En 2017-2018, l'homme aux quatre LDC a été embêté à trois moments différents (adducteurs et surtout mollet), le privant de quatorze matchs avec la Maison-Blanche. En 2016-2017, le natif de Cardiff en a loupé 29 à cause de sa cheville, de sa hanche ou (encore) de son mollet. Le corps de Gareth serait donc fait de mousse ? L'espoir répond par la négative, puisque l'organisme du Gallois n'a pas encore couiné en 2018. Or, la dernière année civile sans pépin physique pour le Madrilène date de... 2010. Une année où l'ex-Spur roule sur l'Inter.


Vidéo

Voilà pourquoi il paraît raisonnable de penser que le monsieur va tout péter en 2018-2019. Surtout que le départ de Cristiano Ronaldo à la Juventus lui redonne indirectement une place de titulaire indiscutable dans le couloir droit du onze de Julen Lopetegui et lui laisse beaucoup plus d'espace, aussi bien au sens propre sur le terrain qu'au sens figuré dans le statut. Certains considèrent que l'absence du Portugais libère Karim Benzema, auteur lui aussi d'un super début d'exercice ? C'est également vrai, voire davantage, pour le demi-finaliste de l'Euro 2016.

Patron du Real, enfin ?


À 29 ans, Bale est paré pour se transformer, enfin, en leader offensif d'un des plus grands clubs du monde après l'être devenu au sein de sa nation. Sans le dire aussi clairement, Lopetegui l'a déjà sous-entendu mi-août en conférence de presse, souhaitant oublier le temps où Zinédine Zidane avait relégué (avec succès) le diamant au rang de second choix : « On est ravis qu’il soit avec nous. Il s’entraîne bien, il est enthousiaste, motivé... C’est très important pour l’équipe. Je ne vais pas évoquer le passé, mais ce que j’ai sous les yeux : j’ai trouvé un super professionnel, qui travaille avec l’illusion d’un petit garçon. (...) Nous sommes convaincus qu’avec son expérience et sa mentalité, il réalisera une grande saison. »


Quelques semaines plus tôt, l'entraîneur espagnol, interrogé sur le transfert de CR7, avait été encore plus explicite face à la presse à propos de celui qui a réclamé plus de responsabilités (comme celle de frapper les penaltys) : « Gareth Bale est appelé à remplacer Cristiano Ronaldo en matière de buts et de leadership. Je suis convaincu qu’il nous donnera beaucoup cette année. C'est un joueur extraordinaire, et il va nous offrir sa meilleure version. » Celle-ci a déjà lâché sa bande-annonce.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Bleu, blanc, bloc