Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // ManU/FC Bâle (3-3)

Bâle peut avoir des regrets

Si elle ne laissait présager rien de bien fou, la rencontre entre Manchester United et le FC Bâle a été de loin la plus impressionnante de la soirée de Ligue des Champions, hier soir mardi. Un match nul 3 buts partout, un doublé de Welbeck – parce que Berbatov cirait toujours le banc – et même un doublé d'Alexander Frei !

Sauf que ce sont bien les Suisses qui ont globalement dominé la partie, allant jusqu'à mener 3 buts à 2 à un quart d'heure de la fin. Un sentiment de frustration pour Cabral, le milieu de terrain helvète, comme il le confie au Matin.ch : « Le résultat ne nous étonne pas plus que cela. Peut être que devant leur télévision les gens pensaient qu'il y avait un monde d'écart entre Bâle et Manchester, mais nous étions convaincus qu'en posant notre jeu et en trouvant les intervalles contre cette équipe qui ne presse pas volontiers, il y avait de la place pour faire quelque chose. Mais je suis quand même un peu déçu, car sur l'ensemble de la partie, nous méritions un peu plus de gagner. Nous avons été meilleurs qu'eux dans le jeu. »

Sauf que quand tu joues Man U, tu sais que bien jouer ne suffit pas ...


SP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 10:09 Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16
À lire ensuite
Le Bate Borisov y croit