Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Monaco-Rennes (1-1, 8-7 tab)

Badiashile envoie Monaco dans le dernier carré

Modififié

Monaco 1-1 (8-7 TAB) Rennes

Buts : Rony Lopes (54e) pour Monaco // Bourigeaud (30e) pour Rennes.

Stopper l’invincible Stade rennais de Julien Stéphan, telle était la mission d’un Monaco en quête de confiance.

Pour la mener à bien, Thierry Henry pouvait compter sur le retour de Rony Lopes, dont la dernière apparition sur un terrain remontait au 2 septembre, et sur la première de Naldo. Mais le défenseur brésilien de 36 ans n’a rien pu faire pour empêcher le show d’un Ben Arfa pourtant très discret à la 30e minute de jeu. Après avoir perdu le ballon sur un coup franc à deux, l’ancien Parisien a enrhumé Aït-Benasser et le reste de la forêt monégasque, avant de servir idéalement Bourigeaud, ajustant sereinement Badiashile d’une frappe croisée du droit. Plutôt sévère pour un Rocher appliqué, bien organisé, mais peu dangereux, si ce n’est sur quelques accélérations bien senties de Rony Lopes, tout près de tromper Koubek sur un tir lointain (39e).


Mais à force de persévérance, l'international portugais a fini par égaliser, coupant parfaitement un bon centre de Serrano après la pause (1-1, 54e). Une sanction logique pour des Rennais trop endormis pour s'offrir une seconde période tranquille. Et après ? Beaucoup de déchet technique, peu de frissons une tête de Glik non cadrée (85e). Seule une séance de tirs au but pouvait alors renvoyer la poignée de supporters présents à Louis-II à la maison. Et le héros s'appelle incontestablement Loïc Badiashile. Le jeune portier monégasque a stoppé les tentatives de Ben Arfa, Zeffane et Da Silva, et s'est même permis de finir le travail en transformant la sienne au terme d'une séance interminable (8-7).

Direction le dernier carré pour Monaco. Mission accomplie.


Monaco (3-4-1-2) : L. Badiashile - Glik, Naldo, B. Badiashile (Pelé, 90e) - Henrichs, Faivre (Diop, 73e), Aït-Benasser, Serrano - Tielemans - R. Lopes, M. Sylla (Isidor, 84e). Entraîneur : Thierry Henry.

Rennes (4-2-3-1) : Koubek - Traoré, Da Silva, Mexer, Bensebaini (Zeffane, 87e) - Grenier, André - I. Sarr, Ben Arfa, Bourigeaud - Siebatcheu (Niang, 73e). Entraîneur : Julien Stéphan.



CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:00 L'entraîneur d'Ispwich paie le déplacement des supporters 3
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur