Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Süper Lig
  2. // J6
  3. // Fenerbahçe-Beşiktaş (1-1)

Ayew évite la crise au Fener

Modififié

Fenerbahçe 1-1 Beşiktaş

Buts : Ayew (71e) pour Fenerbahçe // Babel (40e) pour Beşiktaş.

Le premier derby stambouliote d’envergure de la saison reste un moment à part où le cœur d’Istanbul vibre à l’unisson. Pour le 349e de l’histoire entre Fenerbahçe et Beşiktaş, l’écrin de Şükrü Saracoğlu a été un théâtre à ciel ouvert où se sont entremêlées encore une fois passion et fureur pendant quatre-vingt-dix minutes. Sans toutefois nous offrir de vainqueur.

Déjà dos au mur avec seulement deux succès en cinq journées de Süper Lig, Phillip Cocu, sous pression, aligne un quatuor à l’accent francophone résolument offensif avec Ayew-Benzia-Chahechouhe-Slimani, tandis que Şenol Güneş couche le trio Lens-Babel-Quaresma sur le papier. Devant son public, le vice-champion turc étouffe d’entrée des visiteurs qui ne parviennent pas à dépasser la ligne médiane. Par l’intermédiaire de Chahechouhe (15e), Slimani (31e) ou encore Ayew (34e), les vagues arrivent sans discontinuer. Jusqu’à ce que le danger se précise sérieusement avec une mine de Kaldırım terminant sur la barre de Karius (35e). Mais alors que les partenaires de Pepe sont gagnés par une apathie générale, Babel les sort de leur torpeur contre le cours du jeu en ouvrant la marque d’une frappe magistrale aux vingt-cinq mètres qui heurte le poteau avant de rentrer. Une fulgurance soudaine éteignant la fièvre de tout un stade juste avant la pause.


Phillip Cocu tente de donner une nouvelle impulsion aux siens au retour des vestiaires avec les entrées de l’espoir macédonien Elmas et Valbuena, mais Fenerbahçe s’enlise dans le faux rythme installé par Beşiktaş. En se calquant sur les grosses sacoches de Roberto Carlos – un ancien de la maison du Fener –, c'est Kaldırım qui sonne la révolte d’une frappe flottante (58e) avant de déposer un caviar sur la tête d’André Ayew (71e) pour l’égalisation à vingt minutes du terme.

Treize années que Beşiktaş ne s’est plus imposé à Fenerbahçe, mais les visiteurs repartent avec un bon point et restent à trois longueurs du leader du championnat. Cocu, lui, s’offre du sursis après son revers en Ligue Europa cette semaine sans pour autant chasser les doutes.


Fenerbahçe (4-2-3-1) : Tekin – Kaldırım, Reyes, Neustädter, Özbayraklı – Topal (Elmas, 56e), Jaílson – Ayew, Benzia (Ekici, 89e), Chahechouhe (Valbuena, 62e) – Slimani. Entraîneur : Phillip Cocu.

Beşiktaş (4-3-3) : Karius – Gönül, Pepe, Vida, Erkin – Arslan, Hutchinson, Özyakup (Ljajić, 70e) – Quaresma (Uysal, 90e), Babel, Lens (Larin, 70e). Entraîneur : Şenol Güneş.
HS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:23 Kondogbia : « J'ai toujours voulu jouer pour la Centrafrique » 163
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 11:48 Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 25