Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Amiens-PSG (4-4)

Amiens avertit le PSG

Mené 3-0 après 40 minutes, le PSG, largement remanié, a su retourner le scénario à Amiens, avant de se faire rattraper dans les arrêts de jeu par un but de Serhou Guirassy (4-4). Le leader de Ligue 1 repart de Picardie avec un bel avertissement à quelques jours d'un déplacement majeur à Dortmund.

Modififié

Amiens 4-4 PSG

Buts : Guirassy (5e, 90e), Kakuta (29e) et Diabaté (40e) pour Amiens // Herrera (45e+2), Kouassi (60e, 65e) et Icardi (74e) pour le PSG.

Un dernier coup de vent, au milieu d'une rencontre imaginée par un producteur cinglé. Premier buteur du jour, pouls constant pour les défenseurs parisiens, Serhou Guirassy s'époumone et peut souffler, comme toute la Licorne. Samedi après-midi, l'attaquant picard a plombé un Paris Saint-Germain qui croyait être verni après avoir remonté trois buts de retard et pris l'avantage. Trop simple : à trois jours de se déplacer à Dortmund, les Parisiens ont encaissé quatre buts et glissé défensivement à plusieurs reprises, repartant ainsi d'Amiens avec un score fou (4-4) et un bel avertissement dans les chaussettes.

La folie picarde


Cinq minutes pour un grand écart. Quelques secondes avant le début de cet Amiens-PSG, Luka Elsner s’est avancé au micro de Canal + pour parler d’une rencontre « difficile, voire impossible » . Puis, quatre tours de cadran plus tard, on a vu son homologue du jour, un Thomas Tuchel avant tout venu en Picardie pour préparer son futur déplacement à Dortmund, faire les gros yeux à ses gars. La faute à qui, à quoi ? À une perte de balle plein axe d’Idrissa Gueye transformée en ouverture du score par la paire Kakuta-Guirassy, d’abord, mais aussi à un ensemble parisien fortement bousculé par le pressing amiénois. Elsner a demandé à ses joueurs d’asphyxier un leader privé de nombreux cadres (Neymar, Mbappé, Meunier, Marquinhos, Verratti, Bernat) et de mettre de la folie dans ce match "bonus" : ces derniers ont appuyé dans les failles de ce PSG revisité, notamment un Ander Herrera très fragile dans un rôle de latéral droit et un Thiago Silva qui n’a cessé de faire reculer son bloc équipe. Résultat, un peu plus de vingt minutes plus tard et après un bel arrêt de Navas devant Guirassy, Gaël Kakuta, large MVP du premier acte, a envoyé une deuxième praline dans les tronches parisiennes - et quelle praline ! - avant de laisser Fousseni Diabaté balancer un troisième but en quarante minutes entre les jambes du capitaine brésilien. Vexé, Tuchel file phosphorer dans le vestiaire visiteur de la Licorne et ne voit pas Herrera réduire le score sur corner avant la pause. Peu importe, l’Allemand a compris l’ampleur du bordel : pour la première fois depuis février 2012, le PSG vient d’encaisser trois buts lors de la première période d’un match de Ligue 1. Et c’est les vieux démons qui reviennent.

Et au bout, Guirassy


Chasseur de fantômes, Luka Elsner prévient son monde au retour de l’entracte : Amiens ne revient pas sur la pelouse pour résister, mais pour « élever l’intensité et chercher le quatrième but » . Tuchel, lui, reste droit dans son plan en sortant Gueye et Thiago Silva à la mi-temps, alors que Gurtner dégaine, dans la foulée, un arrêt monumental sur une tête de Cavani. En réaction, Kakuta, toujours en feu et aux premières loges d'une organisation picarde toujours parfaite, n'est pas loin de s'offrir un doublé sur un centre d'Aleesami. Un tournant : sur un corner parisien suivant le raté du DJ amiénois, Tanguy Kouassi décolle et réduit de nouveau le score sur coup de pied arrêté pour un PSG qui n'avait jamais remonté un déficit de trois buts dans son histoire avec le championnat de France. Plus maintenant, car cinq minutes après son premier but en Ligue 1, Kouassi s'offre son premier doublé dans l'élite, de nouveau sur corner. Dans l'entrejeu parisien, Marco Verratti brille, si fort qu'il se trouve au départ d'un bon décalage pour Bernat qui se termine par un cadeau déposé sur le pied droit d'Icardi. En 30 minutes, le PSG a retourné les belles intentions d'Amiens dans sa poêle et Di María est même tout proche d'inscrire, à son tour, un but. Un deuxième tournant, car au bout de la folie, Serhou Guirassy s'en va transformer un excellent service de Quentin Cornette en égalisation. Elsner peut souffler : cette fois, il n'a pas tout perdu.


Amiens SC (4-3-3) : Gurtner - Calabresi (Jallet, 79e), Opoku, Chedjou, Aleesami - Zungu, Kakuta, Blin - Otero (Cornette, 78e), Guirassy, Diabaté (Mbenza, 84e). Entraîneur : Luka Elsner.

PSG (4-4-2) : Navas - Herrera, Kouassi, T. Silva (Marquinhos, 46e), Bakker - Di María, Paredes (Bernat, 61e), Gueye (Verratti, 46e), Draxler - Cavani, Icardi. Entraîneur : Thomas Tuchel.



  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi

    il y a 3 heures Un drone interrompt le match entre Rotherham et Sheffield Wednesday 7
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
    Hier à 16:58 Privé de Coupe d'Allemagne, un dirigeant dénonce la décision « d'un tribunal Mickey Mouse » 10
    Hier à 15:23 Espagne : Le ministère de la Consommation ne veut plus des sites de paris comme sponsors 25