Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // MLS
  2. // Philadelphia

« On vit dans une société où le Noir n’est pas aussi respecté que le Blanc »

Installé aux États-Unis depuis bientôt dix ans, Aurélien Collin est aujourd'hui à Philadelphie où il est confiné en période de Covid-19. Il a aussi assisté aux premières loges, ces derniers jours, aux manifestations en soutien à George Floyd et à la montée de la violence qui a suivi.

Modififié
« Depuis le début des manifestations samedi, c’est de plus en plus violent. C’est dangereux, ça commence à "shooter". »
Comment est la situation actuellement à Philadelphie ?
Il y a eu de grosses manifestations ici aussi, et ça a mal tourné. Je vis en centre-ville, et la situation est catastrophique. Beaucoup de gens sont arrivés et ont commencé à tout casser. Ils ont brûlé des voitures, défoncé les stores du H&M pour tout voler, pareil pour le Apple Store. C’était pacifique au début et ensuite c’est devenu violent. Depuis le début des manifestations samedi, c’est de plus en plus violent. C’est dangereux, ça commence à « shooter » . Tout le monde a des pistolets ici.

On imagine facilement que tu restes enfermé chez toi, à l’abri.
Bien sûr. Je me fais tout livrer pour ne pas sortir de chez moi. En plus, on est toujours en période de coronavirus. Du coup, je reste chez moi, et vu qu’il y a actuellement des négociations entre la MLS et le syndicat des joueurs, je reste concentré sur ça. (La ligue aurait menacé les joueurs d’un lock-out si l’impasse concernant la baisse des salaires perdurait au-delà de ce mardi midi, selon ESPN, N.D.L.R.) On voit qu'avec les manifestations, le social-distancing n’existe plus. Tout le monde se touche, donc ça peut malheureusement annoncer une deuxième vague de coronavirus. Lorsque les gens ont manifesté pacifiquement, c’était très beau. C’était fort, vraiment. Mais il ne faut pas oublier la pandémie non plus.


Ce n’est pas la première fois que l’on entend qu’un drame similaire à celui de George Floyd arrive aux États-Unis. Tu as senti la tension monter ces derniers mois ?
Non, pas vraiment. Aux États-Unis, il y a une histoire particulière par rapport au racisme qui dure depuis des siècles. Dès qu’il y a un policier blanc qui tue un Noir, ça prend des proportions énormes. On vit dans une société où le Noir n’est pas aussi respecté que le Blanc, surtout aux États-Unis. Il n’y a qu’une race humaine et c’est triste parce que la société essaye de nous enseigner le contraire.

On a vu pas mal de messages de soutien via la formule « Black Lives Matter » , mais aussi des plus surprenants. Notamment de la part de la NFL, qui a mis à l’écart Colin Kaepernick en 2016 alors que ce dernier protestait justement contre les violences policières et le racisme. Comment les footballeurs aux USA peuvent se faire entendre selon toi ?
Beaucoup de joueurs sont déjà fraternels avec ce mouvement, et c’est ce qui est beau. De mon côté, j’essaye de combattre toutes les inégalités ou injustices. Kaepernick, ce qu’il a fait, c’est courageux. Le sport est une famille et dès qu’il y a une cause qu’il faut défendre, on est ensemble.

Certains de tes coéquipiers ou de tes amis ont eu des traumatismes avec la police par le passé ?
Je sais que certains de mes coéquipiers de couleur ont déjà été arrêtés par le passé, car la police a des préjugés. Mais après, ça, c’est partout, malheureusement, même en France. Il faut faire très attention. La Ligue a mis en place quelque chose de pertinent à mon sens. À Kansas City par exemple, en début de saison, des agent du SWAT venaient nous voir pour nous expliquer : « Si vous vous faites arrêter, ne répondez pas mal, restez calme les mains sur le volant... Traitez-le avec le maximum de respect possible pour minimiser les problèmes. » Si par exemple tu es arrêté la nuit en voiture en ayant bu de l’alcool, ils peuvent rapidement prendre peur.


Parce que sinon il y a un risque que ça dégénère gravement, c’est cela ?
Bien sûr, parce qu’aux États-Unis, tout le monde a une arme. Et puis, ce n’est pas parce que tu es policier que tu es quelqu’un de bien. Il y a des gentils et des méchants partout.

« Généralement, ils étaient arrêtés parce qu’ils étaient de couleur et qu’ils avaient une belle voiture. »
Tu te rappelles d’un coéquipier en particulier qui a eu une mauvaise histoire avec la police ?
Non, mais généralement, ils étaient arrêtés parce qu’ils étaient de couleur et qu’ils avaient une belle voiture... Il n’y avait pas de mauvais traitement, c’est juste qu’il y a des préjugés véhiculés par la société qui fait que la police arrête, dans un cas similaire, beaucoup plus souvent des personnes de couleur que des Blancs.

Tu faisais écho à ce qui se passait en France. Tu crains qu’on puisse arriver au même stade dans l’Hexagone ?
Non, il ne faut pas oublier qu’aux États-Unis, tout est tout le temps multiplié par dix. En France, il y a quelque chose de plus confraternel, c’est évident que s’il y a un acte de racisme, il est dénoncé ensuite. Mais il n’y a quand même pas la même histoire que celle vécue par les Afro-Américains et notamment l’esclavage qui est malheureusement encore dans les mœurs de certains. C’est aussi pour cela que ça prend ici des proportions énormes.

Propos recueillis par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom

Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi
Hier à 13:20 Thierry Henry s'agenouille 8 minutes et 46 secondes 177
Hier à 11:24 Salomon Kalou file à Botafogo 6 Hier à 09:54 Nashville doit déclarer forfait pour la reprise de la MLS 7