Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Aulas justifie sa « bouderie »

Modififié
Il avait une bonne raison de chouiner.

Interrogé par L'Équipe après avoir déclaré qu'il n'irait pas assister au Trophée des champions à Montréal, Jean-Michel Aulas a justifié sa décision. Le président de l'OL n'a pas supporté le fait que le PSG ait refusé l'annulation de la suspension de Nabil Fekir. JMA en a profité pour dénoncer, à demi-mots, le conflit d'intérêt qui existe entre le diffuseur beIN Sports et le club de la capitale.

« Si le président de beIN Sports (Nasser Al-Khelaïfi, ndlr) appelle le président du PSG (Nasser Al-Khelaïfi, ndlr) pour lui demander de faire lever la suspension de Nabil Fekir, je saute dans un avion ! Sinon, non, je boude ! En plus de diffuser le match, beIN Sports fait la promotion de celui-ci avec l'image de Nabil. Quand on a 600 millions d'euros de budget, ne pas vouloir que Nabil joue un match comme ça… » , a-t-il expliqué au quotidien sportif, avant de titiller une nouvelle fois l'équipe parisienne.

« Ils ont peur de quoi ? Je ne trouve pas ça bien ! Priver Nabil d'une affiche diffusée sur beIN, car il a eu un troisième avertissement en championnat l'année d'avant alors qu'on est décimé par les blessures, je ne trouve pas ça fair-play. Maintenant, chacun défend sa paroisse, mais il est parfois bon d'être œcuménique. En tout cas, j'ai demandé à ce que Nabil soit dans le groupe. Comme ça, si le PSG change d'avis, il pourra jouer. J'ai demandé à la Fédération d'étudier la possibilité d'annuler la suspension, et on m'a répondu qu'il fallait d'abord que le PSG soit d'accord. »


La prochaine fois, il demandera au PSG de guérir Clément Grenier.
LM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:55 Berlusconi licencie son coach à Monza et nomme Brocchi 7 Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Règles du jeu 2
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible