Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 51 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Bournemouth-Arsenal (1-2)

Aubameyang refait sourire Arsenal

Modififié

Bournemouth 1-2 Arsenal

Buts : King (45e+1) pour les Cherries // Lerma (30e, CSC) et Aubameyang (67e) pour les Gunners.

Sunny Sunday.

Arsenal bousculé, Arsenal sauvé. En voyage à Bournemouth dimanche avec l'objectif de revenir à un point de Chelsea, battu samedi par Tottenham (3-1), les Gunners ont renoué avec la victoire après trois nuls consécutifs (1-2). Grâce à qui ? À Pierre-Emerick Aubameyang évidemment, qui pointe désormais à 78% de buts inscrits un dimanche (quatorze sur les dix-huit qu'il a plantés depuis son arrivée en Angleterre) et qui est venu conclure un superbe circuit collectif peu après l'heure de jeu au Vitality Stadium.


Privé de Lacazette, Monreal et Lichtsteiner, entre autres, Unai Emery a décidé de poser sur la table un 3-4-3 tout neuf, sans Özil, Ramsey et Guendouzi, et dans lequel Arsenal a d'abord peiné à prendre ses marques face à un bon Bournemouth, notamment porté par le brillant David Brooks. Le même Brooks qui s'est vu refuser logiquement un but en début de match avant de voir Lucas Torreira sonner le réveil des siens d'une frappe sur le poteau. La suite ? Un match bizarre, où les Gunners auront pris les devants grâce à un but contre son camp hallucinant de Lerma et où Joshua King aura magnifiquement égalisé avant la pause. Finalement, Arsenal a fait la différence en seconde période tout en croquant une belle pile d'occasions et en laissant la porte ouverte à un retour de Bournemouth, qui enchaîne une troisième défaite de suite.

Pétillant avant un Arsenal-Tottenham, non ?


Bournemouth (4-4-2) : Begović - Francis, Cook, Aké, Daniels - Brooks (Stanislas, 73e), Gosling (L. Cook, 73e), Lerma, Fraser - Wilson, King (Mousset, 82e). Entraîneur : Eddie Howe.

Arsenal (3-4-3) : Leno - Mustafi, Sokratis, Holding - Bellerín, L. Torreira (Guendouzi, 79e), Xhaka, Kolašinac - Mkhitaryan, Aubameyang (Nketiah, 90e), Iwobi (Ramsey, 82e). Entraîneur : Unai Emery.


  • Résultats et classement de Premier League MB
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article