Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Valence-Arsenal (2-4)

Aubameyang envoie Arsenal en finale

Grâce à un triplé de Pierre-Emerick Aubameyang, Arsenal s'impose face à Valence à Mestalla (2-4) en demi-finale retour de Ligue Europa. Une victoire, conjuguée à celle du match aller (3-1), qui permet aux hommes d'Unai Emery de se qualifier pour la finale. Rendez-vous à Bakou.

Modififié

Valence 2-4 Arsenal

Buts : Gameiro (10e et 57e) pour Valence // Aubameyang (16e, 68e et 88e) et Lacazette (49e) pour Arsenal

Il ne fait pas bon être supporter du Paris Saint-Germain en 2019. Éliminé de la Ligue des champions dès les huitièmes de finale, le PSG reste toutefois représenté en Coupe d’Europe par ses anciens pensionnaires. Des ex de la maison parisienne qui savent se montrer décisifs. Après le triplé de Lucas Moura ce mercredi avec Tottenham, c’est au tour de Kevin Gameiro d'y aller de son doublé, ce jeudi soir, face à Arsenal. Un doublé insuffisant puisque les Gunners s’imposent finalement à Mestalla (2-4), permettant ainsi à Unai Emery de tenter de décrocher une quatrième Ligue Europa. Lucas Moura, Kevin Gameiro et Unai Emery, trois hommes qui ont quitté la capitale française car jugés pas au niveau pour le PSG. Tout le contraire de Pierre-Emerick Aubameyang qui avait, lui, quitté Saint-Étienne car il était devenu trop bon pour le club du Forez. Et il l’a de nouveau prouvé avec son triplé.

La Ligue 1 a(vait) du talent


Obligé de l’emporter par au moins deux buts d’écart pour se qualifier (ou accrocher une prolongation), Valence reçoit donc Arsenal dans sa tenue de gala : un 4-4-2 à plat. Bien loin des six défenseurs alignés à Londres il y a une semaine. Un schéma plus offensif qui porte très vite ses fruits. Lancé en contre-attaque, Gonçalo Guedes envoie Rodrigo dans la surface. En une touche, l’Espagnol centre pour Kevin Gameiro au second poteau qui s’offre un joli cadeau d’anniversaire (1-0, 10e). La remontada est en marche. Motivés par ce but, les Chés continuent leurs offensives, mais Rodrigo voit sa frappe repoussée par... Gameiro (13e) avant de manquer le cadre sur une puissante demi-volée (15e).

Et alors que les supporters sont en fusion, Pierre-Emerick Aubameyang va faire baisser la température de plusieurs degrés. Trouvé par Alexandre Lacazette, qui remporte son duel aérien, l’ancien du Borussia Dortmund dégaine une délicieuse volée de l’extérieur du pied (1-1, 16e). La remontada est au point mort. Et Arsenal tente d’en profiter pour se mettre définitivement à l’abri. Malheureusement pour les Gunners la frappe de l’intenable Pierre-Emerick Aubameyang est trop molle (31e) et celle d’Alexandre Lacazette s'échoue sur le poteau extérieur (38e).

La Ligue 1 a(vait) vraiment beaucoup de talent


La donne est simple : Valence doit marquer à deux reprises pour arracher une prolongation. Sauf que tout ne va pas se passer ainsi. Trouvé dans la surface, Alexandre Lacazette se retourne et déchire les filets de Neto (1-2, 49e). La remontada est-elle définitivement oubliée ? Ce n’est pas l’avis de Kevin Gameiro qui se retrouve une nouvelle fois sur la trajectoire d’une frappe de Rodrigo. Sauf que cette fois-ci le ballon lui colle aux talons et il n’a plus qu’à pousser le cuir derrière la ligne (2-2, 57e). Mais là encore, Arsenal va vite calmer l’euphorie ambiante par l’intermédiaire de Pierre-Emerick Aubameyang qui tacle le centre de Maitland-Niles au fond des filets (2-3, 68e). Cette fois-ci la remontada est belle est bien rangée au placard. Aubameyang peut donc en profiter pour s’offrir un triplé d’une violente mine sous la barre (2-4, 88e). Et voilà un troisième club anglais en finale de Coupe d'Europe.


Valence (4-4-2) : Neto - Piccini (Soler, 55e), Gabriel Paulista, Garay, Gayà - Wass, Parejo, Coquelin, Guedes (Torres, 71e) - Gameiro, Rodrigo (Mina, 71e). Entraîneur : Marcelino.


Arsenal (3-4-1-2) : Čech - Monreal, Mustafi, Sokratis - Maitland-Niles, Torreira (Guendouzi, 80e), Xhaka; Kolašinac (Mustafi, 71e) - Özil (Mkhitaryan, 61e) - Aubameyang, Lacazette. Entraîneur : Unai Emery.


  • Résultats et classement de la Ligue Europa


    par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 7 heures Nouveau Bonus ParionsSport : 100€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 10 juin seulement !
    il y a 2 heures La sélection féminine chinoise a pris des cours de patriotisme 11 il y a 3 heures Patrice Neveu bientôt sélectionneur du Gabon ? 13
    Partenaires
    Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
    il y a 4 heures Barbosa prend sa retraite 15 il y a 6 heures Brocante "So Foot Nostalgie" le 1er juin à Paris 7