Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2018
  2. // 8es
  3. // Belgique-Japon (3-2)

Au diable votre foot cérébral !

Prisonniers de leurs schémas élaborés face à un Japon déstabilisant, les Diables rouges se sont réveillés en reprenant les bases : des tripes, du cœur et même du Marouane. Alors, amis belges, arrêtez de réfléchir et balancez du son.

Modififié
Le 3-4-3 est fièrement déployé sur l’écran des compositions d’équipe. Baguette au bout des doigts, Vincent Kompany a sous les yeux la partition écrite d'une main légère par Roberto Martínez. Le capitaine est prêt à donner la mesure à son premier violon, Eden Hazard. Le programme est simple et a été joué des dizaines de fois ces derniers mois et même déjà ici, dans ces amphithéâtres russes. Contre le Japon, ça se stabilisera par l’arrière et ça récupèrera haut grâce à Alex Witsel. Ça se projettera rapidement grâce aux fulgurances de Kevin De Bruyne et les envolées des pistons Meunier et Carrasco. Eden Hazard se lancera, lui, dans ses solos, pendant que le contretemps lui sera donné par Dries Mertens. Et enfin, le climax assuré par Lukaku. Parfait ! Tout le monde est prêt pour la symphonie.


Sauf que ces garçons, qui ambitionnent à ce moment légitimement être un candidat crédible au sacre final, ont oublié qu’ils ont grandi dans un garage à cracher du rock gras, dans un pays qui avait perdu depuis un bail ses goûts musicaux. En clair, la Belgique est une sélection qui se serait embourgeoisée et qui refuserait aujourd’hui de remettre ses mains manucurées dans le cambouis, alors que sa culture et son ADN devraient la pousser à mettre plus de cœur et de spontanéité à un esthétisme artificiel. Ou sinon tremper son caviar dans une bonne sauce dallas, à l’ancienne.

Le bœuf de Fellaini et Chadli


Et face au Japon, ce paradigme bourdieusien lui est revenu en pleine face. Il n’y avait qu’à voir la tête des musiciens belges qui, la Brabançonne à peine jouée, se sont vite rendu compte que leurs instruments n’étaient pas correctement accordés. La faute à des Japonais moins dociles que prévu, Shinji Kagawa jouant sur un autre tempo et Takashi Inui foutant le bordel entre les rangs d’artistes engoncés dans leur costume d’opéra. Décontenancés, ils ont tenté bon gré mal gré de mener le premier mouvement jusqu’à son terme. Et ça redouble dans tous les sens, et ça cherche l'extra-passe, sans pouvoir être dangereux. Erreur, puisque que les frappes de Witsel, Hazard, Mertens ou Carrasco à vingt mètres ont été autant de couacs. On a même frôlé le pull-up quand Lukaku a buggé, seul devant Kawashima. Même Courtois en a perdu son flegme habituel, relâchant un ballon anodin de ses gants moites. C’est le tarif après ces prestations : le Japon leur a percé les tympans en deux larsens après l’entracte.


De quoi être saisi à vif, blessé et vexé. Et dans ce genre de situations, la réaction naturelle est de se replier sur ses acquis, entrer en mode survie. Les changements de Roberto Martínez ne traduisent rien d’autre, puisque c’est par Marouane Fellaini et Nacer Chadli, entrés à l’heure de jeu, que le salut est venu. Exit les artistes, place à des types mal peignés, moins à l’aise avec leur archets, mais qui savent mettre du rythme et slamer sur les Japonais. Ils ne trustent plus aujourd’hui le top des charts ? Tant pis. Les remplaçants ont mis une belle pichenette derrière les oreilles de leurs camarades pour leur rappeler qu’il faut parfois lever les yeux de sa partoche pour créer une harmonie. Balancer des contres, jouer des coudes dans la surface, sortir les semelles, bousculer les adversaires. Et c'est exactement ainsi – à force d'abnégation, en acceptant de mettre des buts crades, mais efficaces, et en tachant un peu leur chemise – que les Belges ont fini sur une bonne note. Une leçon pour les Diables rouges qui devront par la suite revenir aux classiques, ne pas chercher à créer une nouvelle tendance, ou tout simplement ne pas confondre cérébral et pédant. Si le but n’est pas non plus de revenir à l’âge noir et sans inspiration du foot belge, il serait temps d’ajouter un peu de pop à cette mélodie.

Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La Belgique donne rendez-vous au brésil




Dans cet article


Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 17 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 46
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Beau banc belge