Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // Atalanta-Inter

Atalanta, l'ajustement c'est maintenant

Balayée sèchement par Liverpool en milieu de semaine (0-5), l’Atalanta reçoit l’Inter ce dimanche au Gewiss Stadium. Un choc au sommet entre Nerazzurri au cours duquel il ne serait pas surprenant de voir Gian Piero Gasperini faire quelques changements pour arrêter d’encaisser une multitude de buts.

Modififié
Face à Liverpool, Gian Piero Gasperini ne s’attendait pas à une telle débâcle. L’expérimenté entraîneur de l’Atalanta, vingt-six années de service au compteur, en a connu d’autres, mais peut-être pas tant aussi violentes. 5-0, un score que son Atalanta a plus souvent infligé que reçu ces derniers mois et qui a fait naître une multitude d’interrogations dans le cerveau du technicien lombard : « Nous devons réfléchir, car nous avions aussi perdu lourdement la saison dernière à Manchester, mais après cette défaite, nous étions confiants de pouvoir faire quelques ajustements pour ensuite faire une grande différence, expliquait Gasperini après le match. Ce soir, il y avait vraiment un grand écart entre eux et nous. Nous devons réfléchir à l'approche tactique et structurelle pour des matchs comme celui-ci, sinon cela devient très difficile. »

Retrouver une base solide


L’Atalanta, changer sa tactique ? Une curiosité qui n’a pas manqué d’être évoquée d’entrée, ce samedi à la veille du face-à-face contre l’Inter, et que l’entraîneur bergamasque a tenu à tempérer : « Ce sont des ajustements pour le moment et à la situation, il faut vérifier que nous prenons quelques buts de trop et donc nous avons besoin de plus d'attention et aussi de protection. Il ne s'agit pas de bouleverser l'équipe, mais de faire quelque chose qui nous protégera mieux, même en cas d'urgence. (...) Ce sera un match exigeant pour nous deux, un match difficile, mais qui arrive au bon moment. Ensuite, il y aura un arrêt pour clore cette phase de hauts et de bas. C'est un défi qui en ce moment peut dire notre état de forme. » Les chiffres lui donnent d’ailleurs raison : en Ligue des champions, seuls Ferencváros, Krasnodar, Midtjylland et Salzbourg ont encaissé plus de buts que l’Atalanta et ses sept pions en trois matchs. C'est trop pour un ex-quart-de-finaliste.


Même constat en Serie A : si la Dea occupe une belle quatrième place avec la deuxième meilleure attaque domestique, elle n’est que la quatorzième défense de Serie A. Gasperini le sait : cette défaillance défensive ne peut perdurer si l’Atalanta souhaite faire aussi bien, voire mieux, que ses deux troisième places en Serie A lors des deux derniers exercices. Il faut dire que le jeu prôné par Gasperini, basé sur de nombreuses courses ainsi que sur une énorme activité des pistons, souffre également de la période actuelle. Entre la fin de championnat en août et le Final 8 à Lisbonne, le club de Bergame n’a eu qu’un petit mois de coupure à peine pour se remettre d’une saison historique pour le club, mais éprouvante pour les organismes, les têtes et surtout la ville toute entière. Il n’y a qu’à voir la forme actuelle de Josip Iličić, taulier jusqu’au mois de mars dernier, qui peine à retrouver sa verve après des mois sans jouer pour cause de dépression. Aucun doute : la Dea doit changer, mais sans se renier totalement.

« Gasperini a donné de la crédibilité à cette équipe »


Face à l’Inter ce dimanche, l’Atalanta va devoir faire une nouvelle fois sans deux de ses pièces maîtresses que sont son métronome Marten de Roon (45 matchs avec la Dea l’an passé au compteur) et Robin Gosens, son ex-flic qui pesait 10 buts et 8 passes décisives dans son couloir gauche. Des absences qui pèsent, mais que l’Atalanta doit justement savoir compenser pour espérer rester dans les hautes sphères italiennes et européennes. La coupure internationale qui arrive apparaît comme un bol d’air frais pour une Atalanta qui doit tenir ce rythme de jouer tous les trois jours. Mais l’Atalanta reste l’Atalanta, une équipe capable de renverser des situations périlleuses comme face à l’Ajax en C1, et ça, Antonio Conte le sait bien.


Le technicien intériste a sûrement en sa possession cette statistique qui participe à faire d’Atalanta-Inter un match excitant à souhait : l’Atalanta est l’équipe qui a touché le plus de ballons dans la surface adverse cette saison (191), suivie par... l’Inter (190). « Il y a eu plusieurs rencontres où nous avons bien fait contre eux, rappelez-vous le 2 à 0 la saison dernière, mais ce n'est pas facile de les affronter, reconnaissait Conte. Au fil des ans, Gasperini a donné de la crédibilité à cette équipe. Ils sont bons en phase offensive, et nous devrons faire un bon match pour en sortir indemnes. » En attendant de voir ce qu’a préparé Gasperini, une chose est sûre : il va y avoir du sport sur les coups de 15h à Bergame. Et peut-être même un match entre deux futurs candidats au titre.

Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 16:00 Suspendu pour avoir touché... un pénis 18
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
Hier à 11:00 Valencia poursuit sa carrière au Mexique 7 Hier à 09:30 Al Ahly s’offre une neuvième C1 africaine 11