• Top 50
  • 90 secondes de bonheur

Top 50 : 90 secondes de bonheur (de 50 à 41)

Par Adel Bentaha, Jérémie Baron, Raphaël Brosse et Éric Maggiori

Deux buts coup sur coup, deux actions folles l'une à la suite de l'autre, un penalty raté suivi d'un but... En football, il n'est pas rare de monter dans le grand huit des émotions, et de passer d'un état d'ivresse à un autre. Retour sur 50 moments dingues, pendant lesquels un match a basculé dans la folie en 90 secondes. Comme lors d'un doublé de Kylian Mbappé en finale de Coupe du monde, par exemple.

Cerro Porteño - Club Nacional, 2012

Loin d’être le plus suivi, le championnat paraguayen aurait pourtant dû l’être en ce soir du 13 juin 2012. À cinq journées de la fin, Cerro Porteño doit en effet l’emporter face au Club Nacional, classé en milieu de tableau, pour définitivement mettre la main sur le titre de champion. Le prétendant au titre est cependant surpris dans le second acte. Incapable de réagir, Cerro Porteño doit alors son destin à 59 secondes miraculeuses, œuvres de Roberto Nanni. L’avant-centre égalise en effet à dix minutes de la fin (81e) et récidive avant même que les 21 autres acteurs n’aient eu le temps de comprendre ce qu’il se passait (82e). Victoire sur le gong et une 29e breloque accrochée. AB

Vidéo

Atlético de Madrid - Bayer Leverkusen, 2022

La saison 2022-2023 de l’Atlético de Madrid est des plus compliquées. La Ligue des champions n’arrange pas les choses. Dans l’obligation de l’emporter face au Bayer Leverkusen pour conserver une ultime chance de qualification en huitièmes de finale, les Colchoneros sont finalement tenus en échec à domicile (2-2). Clément Turpin siffle d’ailleurs la fin du match dans la stupeur générale, mais ne tarde pas à revenir sur sa décision. En cause : une main dans la surface d’Odilon Kossonou, sur l’ultime corner de la partie. Le point de penalty est indiqué, les joueurs sommés de revenir sur la pelouse et Yannick Carrasco de se présenter devant Lukáš Hrádecký pour offrir les trois précieux points à son équipe. Le Belge bute cependant sur le portier finlandais, puis Saúl Ñíguez, au rebond, place le ballon sur la barre, et Mario Hermoso, qui a également suivi, frappe dans les jambes d’un Carrasco décidément pas verni. Quand rien ne va, rien ne va. AB

Vidéo

Impact Montréal - Toronto FC, 2015

À défaut d’offrir un spectacle époustouflant, la MLS sait prodiguer quelques scénarios émouvants. C’est en tout cas ce à quoi ont eu le droit les 20 000 supporters du Saputo Stadium, à l’occasion du « Canadian Classique » opposant Montréal à Toronto, le 25 octobre 2015. Si Jozy Altidore pense mettre les visiteurs sur les meilleures rails en marquant dès le retour des vestiaires, les Montréalais réagissent grâce à leur chef de file : Didier Drogba. L’Ivoirien égalise d’abord d’une subtile talonnade (54e). Toronto remet ensuite le ballon en jeu, se procure une occasion par Michael Bradley, mais perd le cuir. Sur la relance suivante, les Québécois s’en vont en contre et Drobga s’offre un nouveau bijou du talon, pour définitivement mettre les siens devant (55e). Deux chefs-d’œuvre en quelques secondes, et un derby dans la poche. AB

Côte d’Ivoire - Algérie, 2010

En Coupe d’Afrique des nations, il n’est pas rare de voir des matchs se jouer à la loterie. Et ce Côte d’Ivoire-Algérie de 2010, en quarts de finale, en a été une belle illustration. À égalité (1-1), Ivoiriens et Algériens se tirent la bourre jusqu’à l’ultime minute et un boulet de canon envoyé par Abdul Kader Keïta pour mettre les Éléphants devant (2-1, 89e). Sonnés, les Verts n’y croient plus, hormis Madjid Bougherra. Défenseur central au penchant offensif connu, le géant aurait ainsi harangué son compère de charnière Rafik Halliche dès la remise en jeu. « Je vais monter, et je vais marquer. » Chose dite, chose faite dans la foulée du but de Keïta, Bougherra prolongeant de la tête le long ballon de Nadir Belhadj (2-2, 90e+2). À son tour assommée, la Côte d’Ivoire, elle, ne se relèvera pas, glacée à l’entame de la prolongation par le but victorieux d’Hameur Bouazza.

Vidéo

Flamengo - River Plate, 2019

Réputées pour leur tension, les finales de Copa Libertadores offrent régulièrement des rebondissements en tout genre. Et pour l’édition 2019, Flamengo et River Plate ont placé la barre très haut. Passés devant au score après le but de Rafael Santon Borré en début de match (14e), les Argentins ont sereinement géré le temps… Jusqu’aux deux dernières minutes. En embuscade, Gabriel Barbosa offrait l’égalisation aux Cariocas (89e), avant de prolonger l’extase une minute plus tard (90e). Un renversement de situation, un sacre et, pour couronner le tout, une expulsion au coup de sifflet final après avoir provoqué une bagarre générale : « Gabigol » porte bien son surnom.

Vidéo

Real Madrid - PSG, 2022

Les miracles tiennent souvent en une infime action. Pour le Real Madrid et Karim Benzema, opposés au Paris Saint-Germain en ce 9 mars 2022, ce moment s’est paré de la tunique de Gianluigi Donnarumma. Auteur d’une jolie bourde, alors que le PSG menait de deux buts sur l’ensemble des deux matchs (1-0 à l’aller, 0-1 au retour jusqu’à l’heure de jeu), le portier italien est venu relancer la machine merengue. Benzema a profité de cette boulette pour égaliser, puis a fait basculer Santiago-Bernabéu dans l’irréel. Le Français a en effet doublé la mise à un quart du terme (76e), avant d’enfoncer le clou, sans même laisser le temps aux siens de célébrer ou à ses adversaires de se réveiller (78e). Personne ne s’en est jamais vraiment remis, en réalité.

Vidéo

Real Madrid - Manchester City, 2022

Et Karim Benzema a fait des petits. Si le Real Madrid s’est mué en roi des remontées, cette demi-finale de Ligue des champions face à Manchester City a repoussé, un peu plus, les limites du croyable. Comme face au PSG, les Madrilènes sont mis dehors à quelques minutes du terme (défaite 4-3 à l’aller, mené 0-1 au retour, après l’ouverture du score de Riyad Mahrez). L’abandon gagnait alors légitimement la capitale. Sauf Rodrygo. Le gamin a décidé de revêtir le costume de sauveur, égalisant d’abord (90e), avant de ramener les Blancs à la vie, à peine trente secondes plus tard (90e+1). Benzema s’est chargé de la qualification en prolongation, pour entériner une épopée de folie.

Vidéo

Reims - Amiens, 2017

En première ou deuxième divisions, les fins de saison sont souvent propices au grand n’importe quoi. Cette ultime journée de Ligue 2, édition 2016-2017, en est d’ailleurs la preuve, avec le duel à distance entre Lens et Amiens. Le 19 mai 2017, le RC Lens pense ainsi retrouver l’élite après s’être imposé face à Niort (2-1). Cette joie ne durera pourtant que cinq minutes. Car à Reims, Amiens se déchaîne. Accrochés à une minute du terme (1-1), les Samariens bénéficient en effet de l’expulsion de Grégory Berthier et de la petite bagarre en découlant. Le temps additionnel est rallongé de six minutes. Suffisant pour qu’Emmanuel Bourgaud fusille Johan Carrasso et envoie les siens au sommet (1-2, 90e+6). En plus de griller la politesse à Lens, Amiens dépasse Nîmes, Brest et Troyes, pour finir second et éviter les barrages. Mieux que le dénouement d’un film de Noël sur Netflix.

Vidéo

Jamaïque - Mexique, 2022

Pour décrocher son billet au Mondial 2022, le Mexique a dû batailler ferme. Après un début de campagne mitigé, El Tri se retrouvait ainsi dans l’obligation de l’emporter en Jamaïque pour conserver une ultime chance de qualification, à quatre journées de la fin des éliminatoires. Mais à Kingston, rien ne s’est passé comme prévu. Pourtant en supériorité numérique, les Mexicains se sont retrouvés menés après l’ouverture du score signée Daniel Johnson. Il a alors fallu s’en remettre à ces improbables instants de grâce, voyant Henry Martín (82e) et Alexis Vega (83e) inverser la tendance en moins d’une minute. Relancé, le Mexique a décroché son billet une semaine plus tard face au Panama.

Vidéo

Arcetana - Campagnola, 2016

Que l’on ne se méprenne pas : la folie n’est pas réservée qu’au football professionnel, à la Ligue des champions et à la Coupe du monde. Le football amateur comprend, lui aussi, son lot de moments de grâce, d’ivresse et de grand n’importe quoi. Que dire, par exemple, de ce match disputé en championnat Promozione, la sixième division italienne. Sont aux prises, en cet après-midi de novembre 2016, Campagnola et Arcetana. On joue la 88e minute, Campagnola mène 2-1. Luca Leonardi, l’attaquant de l’Arcetana, commet une faute dans sa moitié de terrain. L’arbitre de la rencontre, M. Boschi, l’avertit d’un carton jaune. Ayant déjà reçu une biscotte en première période, Leonardi est donc exclu… Ou du moins, Leonardi aurait dû être exclu. Car l’arbitre, dans un moment d’absence, oublie que le joueur est déjà averti et le laisse sur la pelouse. Le jeu reprend, le banc de Campagnola se rend compte de la bourde de l’arbitre et tente de le prévenir. Rien n’y fait, le jeu se poursuit, et sur l’action qui suit, à la 89e minute, l’Arcetana égalise par… Luca Leonardi. M. Boschi réalise alors son erreur, sort le carton rouge pour Leonardi, mais n’a pas d’autre choix que d’accorder le but. Le match se termine bien sur le score de 2-2. Mais justice sera faite : le match sera rejoué deux semaines plus tard, et Campagnola s’imposera cette fois-ci 2-1, malgré une énorme occasion pour ce bon vieux Leonardi à la 90e minute… EM

Par Adel Bentaha, Jérémie Baron, Raphaël Brosse et Éric Maggiori


Dernières actus

0
Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023 Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

0
Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023 Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Best-of des buts amateurs du week-end du 21 et 22 janvier 2023

Le site SoFoot.com s'offre une nouvelle version Le site SoFoot.com s'offre une nouvelle version

Le site SoFoot.com s'offre une nouvelle version

Le site SoFoot.com s'offre une nouvelle version

16
Tottenham s'impose à Fulham, Kane dans la légende Tottenham s'impose à Fulham, Kane dans la légende

Tottenham s'impose à Fulham, Kane dans la légende

Tottenham s'impose à Fulham, Kane dans la légende

0
A dix, l'Inter craque face à Empoli A dix, l'Inter craque face à Empoli

A dix, l'Inter craque face à Empoli

A dix, l'Inter craque face à Empoli

Real Madrid

0
Benzema dépasse un record de Di Stefano au Real Madrid Benzema dépasse un record de Di Stefano au Real Madrid

Benzema dépasse un record de Di Stefano au Real Madrid

Benzema dépasse un record de Di Stefano au Real Madrid

1
Le Real Madrid enchaîne à Bilbao Le Real Madrid enchaîne à Bilbao

Le Real Madrid enchaîne à Bilbao

Le Real Madrid enchaîne à Bilbao

12
Quand le Real Madrid confond Militão et Asensio Quand le Real Madrid confond Militão et Asensio

Quand le Real Madrid confond Militão et Asensio

Quand le Real Madrid confond Militão et Asensio

0
Pronostic Athletic Bilbao Real Madrid : Analyse, cotes et prono du match de Liga Pronostic Athletic Bilbao Real Madrid : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Pronostic Athletic Bilbao Real Madrid : Analyse, cotes et prono du match de Liga

Pronostic Athletic Bilbao Real Madrid : Analyse, cotes et prono du match de Liga

84
Aurélien Tchouaméni présente ses excuses au Real Madrid Aurélien Tchouaméni présente ses excuses au Real Madrid

Aurélien Tchouaméni présente ses excuses au Real Madrid

Aurélien Tchouaméni présente ses excuses au Real Madrid

Karim Benzema

0
Benzema dépasse un record de Di Stefano au Real Madrid Benzema dépasse un record de Di Stefano au Real Madrid

Benzema dépasse un record de Di Stefano au Real Madrid

Benzema dépasse un record de Di Stefano au Real Madrid

78
Benzema : « Je ne veux plus parler de la Coupe du monde et de la France » Benzema : « Je ne veux plus parler de la Coupe du monde et de la France »

Benzema : « Je ne veux plus parler de la Coupe du monde et de la France »

Benzema : « Je ne veux plus parler de la Coupe du monde et de la France »

0
266€ à gagner avec le Real & Manchester City ! 266€ à gagner avec le Real & Manchester City !

266€ à gagner avec le Real & Manchester City !

266€ à gagner avec le Real & Manchester City !

21
Nassim Akrour : « Je préfère jouer au football que d’aller courir tout seul » Nassim Akrour : « Je préfère jouer au football que d’aller courir tout seul »

Nassim Akrour : « Je préfère jouer au football que d’aller courir tout seul »

Nassim Akrour : « Je préfère jouer au football que d’aller courir tout seul »

41
Le Real Madrid surpris par Villarreal Le Real Madrid surpris par Villarreal

Le Real Madrid surpris par Villarreal

Le Real Madrid surpris par Villarreal