• Top 50
  • 90 secondes de bonheur

Top 50 : 90 secondes de bonheur (de 20 à 11)

Par Adel Bentaha, JĂ©rĂ©mie Baron, RaphaĂ«l Brosse et Éric Maggiori

Deux buts coup sur coup, deux actions folles l'une à la suite de l'autre, un penalty raté suivi d'un but... En football, il n'est pas rare de monter dans le grand huit des émotions, et de passer d'un état d'ivresse à un autre. Retour sur 50 moments dingues, pendant lesquels un match a basculé dans la folie en 90 secondes. Comme lors d'un doublé de Kylian Mbappé en finale de Coupe du monde, par exemple.

#20 - Rennes - Nantes, 2020

Le 31 janvier 2020, alors que l’on dispute la 95e minute au Roazhon Park, les supporters du FC Nantes peuvent ĂȘtre ravis : pour la premiĂšre fois depuis 2013, leur club s’apprĂȘte Ă  gagner chez l’ennemi rennais, grĂące Ă  un but contre son camp de Damien Da Silva et un autre pion signĂ© Moses Simon. Mais alors que le temps additionnel s’étire, patatras : l’incontournable Benjamin Bourigeaud rĂ©veille tout le monde sur un service de Yann Gboho (2-2, 95e), et puisqu’il reste du temps, M’Baye Niang appuie et permet Ă  Raphinha de renverser la table (3-2, 97e). Initialement refusĂ© pour hors-jeu, ce but de la victoire sera finalement bel et bien accordĂ©, au bout du bout, pour l’un des scĂ©narios les plus fous vus lors d’un Rennes-Nantes. JB


#19 - PSG - Real Madrid, 1993

En 1993, on pouvait encore voir le PSG et le Real Madrid s’opposer loin du faste de la Ligue des champions. C’était alors en Coupe de l’UEFA, en quarts de finale. DĂ©faits Ă  Santiago-BernabĂ©u lors de la manche aller (3-1), les Parisiens se mettent alors en mode remontĂ©e, pour le retour prĂ©vu au Parc des Princes. Et quel retour ! Alors que George Weah ouvre le score Ă  la demi-heure de jeu (1-0, 33e), les Rouge et Bleu s’embourbent dans une partie difficilement lisible. Il faut ainsi attendre les dix derniĂšres minutes, pour voir David Ginola (2-0, 80e), d’une sublime volĂ©e, conclure le mouvement initiĂ© par Weah et Daniel Bravo, puis Valdo (3-0, 87e) virtuellement propulser Paname dans le dernier carrĂ©. Le Parc s’embrase, rĂ©alisant l’ampleur de l’exploit. Mais la fĂȘte tourne court IvĂĄn Zamorano, venant gĂącher l’évĂšnement en propulsant tout le monde vers la prolongation d’un tacle rageur, dans le temps additionnel (3-1, 94e). De quoi lancer la lĂ©gende de « Casque d’or » . Sur le dernier coup franc de la partie, bottĂ© par Valdo, Antoine KombouarĂ© s’élevait en effet au-dessus du reste, pour dĂ©croiser sa tĂȘte, offrir la qualification au bout de la nuit (4-1, 96e), et enivrer la capitale de son bonheur. AB

Vidéo

#18 - Manchester City - AS Monaco, 2017

Presque six ans plus tard, on garde toujours une affection particuliĂšre pour ce Manchester City-Monaco. Plus que le premier coup d’éclat continental d’un certain Kylian MbappĂ©, alors ĂągĂ© de 18 ans, on retient de ce huitiĂšme de finale de Ligue des champions un scĂ©nario totalement illisible et dĂ©routant, oĂč chaque rebondissement est vite chassĂ© par le suivant. À une vingtaine de minutes de la fin, l’ASM mĂšne ainsi sur la pelouse de l’Etihad Stadium (2-3). Les supporters monĂ©gasques ont Ă  peine le temps de prendre la mesure de l’excellent rĂ©sultat qui se dessine que Sergio AgĂŒero et John Stones remettent les Skyblues en tĂȘte au tableau d’affichage, avant que Leroy SanĂ© n’enfonce le clou (5-3). Moins prolifique en buts, la manche retour a elle aussi droit Ă  son ascenseur Ă©motionnel. Virtuellement qualifiĂ©s (2-0), les joueurs du Rocher dĂ©chantent lorsque SanĂ©, encore lui, trouve le chemin des filets Ă  la 71e minute et entrouvre la porte des quarts pour City. Une porte que TiĂ©mouĂ© Bakayoko, d’un coup de casque dĂ©cidĂ©, referme dans la foulĂ©e (3-1). C’est bien le club de la PrincipautĂ© qui rallie le tour suivant. Au terme d’une double confrontation exaltante.

Vidéo

#17 - Leicester - Arsenal, 1997

« One Dramatic Night » . VoilĂ  le surnom donnĂ© par les supporters anglais, pour ce Leicester-Arsenal du 25 aoĂ»t 1997. Mais derriĂšre cette appellation, ne cherchez aucune pensĂ©e nĂ©gative. Bien au contraire. Pour les amateurs de Premiership, cette partie est en effet considĂ©rĂ©e comme l’une des plus belles du genre, aurĂ©olĂ©e de chefs-d’Ɠuvre individuels et d’un scĂ©nario fou. Ainsi, Dennis Bergkamp s’offrait un triplĂ© d’anthologie : une frappe lointaine en lucarne (9e), un subtil lob (61e) et un enchaĂźnement contrĂŽle-plat du pied lĂ©gendaire. Cette derniĂšre rĂ©alisation est d’ailleurs inscrite dans les derniers instants pour remettre les Gunners devant (3-2, 90e), alors que Matt Eliott venait Ă  peine d’égaliser pour les Foxes (2-2, 89e). Filbert Street, ancĂȘtre du King Power Stadium, se plongeait dans le calme, conscient d’avoir laissĂ© filer le point du nul. Mais une ultime remise en jeu restait encore Ă  nĂ©gocier. Ce dernier long ballon met effectivement la dĂ©fense londonienne en panique, concĂ©dant un corner largement Ă©vitable. Le coup de pied de coin n’en sera que plus cruel, Steve Walsh concluant une excellente combinaison pour ramener les siens Ă  la surface, et arracher ce prĂ©cieux nul Ă  quelques secondes du terme (3-3, 90e+1). Dramatique ? Oui, mais surtout complĂštement dingue. AB

#16 - Bayern Munich - Hambourg, 2001

Le 19 mai 2001, la Bundesliga a sĂ»rement vu passer le plus beau finish de son histoire. Au menu, deux matchs pour le titre : Schalke 04-Unterhaching et Bayern-Hambourg. Le scĂ©nario est alors simple : pour ĂȘtre champion, Schalke 04 doit l’emporter et attendre une dĂ©faite du Bayern. Pour les Bavarois, un nul suffit. Et tout se joue dans le dernier quart d’heure. MenĂ©s par le promu, les Bleus de Gelsenkirchen parviennent Ă  renverser la vapeur en quinze minutes pour s’imposer (5-3). Avec quelques minutes de retard, le Bayern est de son cĂŽtĂ© surpris par un but tardif d’Hambourg, signĂ© Sergej Barbarez (1-0, 89e). Les supporters de Schalke apprennent la nouvelle et se prĂ©cipitent sur la pelouse afin de fĂȘter ce qui s’apparente Ă  un huitiĂšme sacre national (le premier depuis 1958 !). En liesse, fans et dirigeants doivent cependant attendre la fin de partie Ă  Hambourg. Et ce qui devait arriver arriva. Mathias Schober, le portier hambourgeois, prend Ă  la main une passe en retrait de son dĂ©fenseur Ingo Hertzsch. Coup franc dans la surface, missile de Patrik Andersson (1-1, 90e), le Bayern est champion, Schalke 04 en pleurs.

Vidéo

#15 - Olympique lyonnais - Marseille, 2009

« Pas de hors-jeu pour Pjanić. Pjanić, avec Bastoooooooos ! Oh ils sont allĂ©s la chercher, jusqu’au bout, Gerland explose pour l’Olympique lyonnais ! C’est le match de l’annĂ©e pour l’instant, et Lyon a fait basculer cet Olympico ! » On dispute la 91e minute, ce 8 novembre 2009, et par cette envolĂ©e sur Canal+ qui passera Ă  la postĂ©ritĂ©, GrĂ©goire Margotton pense annoncer la victoire de l’OL face Ă  l’OM, cinq buts Ă  quatre, Ă  l’issue d’un scĂ©nario hollywoodien. Sauf que les PhocĂ©ens n’ont pas dit leur dernier mot et viendront ajouter la cerise sur le gĂąteau, quelques secondes plus tard, arrachant le cinq buts partout sur un CSC de JĂ©rĂ©my Toulalan. Fou, jusqu’au bout du bout.

#14 - Manchester United - Manchester City, 2010

En 2009, Manchester Ă©tait incontestablement rouge. MU dĂ©crochait en effet la Ligue des champions l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, et enquillait trois titres de Premier League Ă  la suite. De l’autre cĂŽtĂ©, City se posait encore en embryon du projet Ă©mirati, portĂ© par un recrutement sans rĂ©el fondement. Ce 20 septembre, les Red Devils se devaient donc de l’emporter, pour asseoir leur domination et, en second plan, donner Ă  tort Ă  Carlo TĂ©vez, parti rejoindre le rival lors du mercato estival. Darren Fletcher mettait d’ailleurs les siens sur la bonne voie, en inscrivant un troisiĂšme but dans les dix derniĂšres minutes (3-2, 80e). Mais tout s’enchaĂźne trĂšs rapidement. Sur la derniĂšre action du temps rĂ©glementaire, Craig Bellamy – dĂ©jĂ  auteur d’une sublime frappe – offrait en effet l’égalisation aux Skyblues, sur un joli rush, s’en allant cĂ©lĂ©brer aux cĂŽtĂ©s de la centaine de supporters bleus, massĂ©s Ă  Old Trafford (3-3, 91e). Mais le temps additionnel s’allongeant, les hommes de Sir Alex Ferguson allaient trouver la faille sur leur ultime occasion : Ryan Giggs servait ainsi un Michael Owen, complĂštement oubliĂ© au point de penalty, venu ajuster Shay Given d’un extĂ©rieur du droit, pour plonger sa bande dans la folie. AB

Vidéo

#13 - Borussia Dortmund - MĂĄlaga, 2013

L’époque oĂč MĂĄlaga prĂ©tendait Ă  une place dans le dernier carrĂ© de la Ligue des champions. Et ce 9 avril 2013 au Westfalenstadion, aprĂšs le 0-0 de l’aller, les coĂ©quipiers de JĂ©rĂ©my Toulalan en sont tout proches, ayant pris l’avantage une premiĂšre fois Ă  la 25e par JoaquĂ­n, puis une deuxiĂšme fois Ă  la 82e par Eliseu, pour rĂ©pondre Ă  l’égalisation de Robert Lewandowski. Mais au cƓur du temps additionnel, malgrĂ© les deux buts Ă  marquer, les Borussen Marco Reus et Felipe Santana n’ont pas baissĂ© les armes et siĂšgent dans la surface en mordant dans chaque ballon. Deux actions confuses et acharnĂ©es permettront Ă  l’Allemand d’inscrire le pion du 2-2, puis au BrĂ©silien de planter le but de la gagne dans une ambiance de barges… MalgrĂ© une position de hors-jeu. Un foot sans VAR, et avec le but Ă  l’extĂ©rieur, que les plus jeunes ne connaĂźtront plus.

#12 - Brésil - Allemagne, 2014

La demi-finale BrĂ©sil-Allemagne lors du Mondial 2014 demeure l’un des matchs les plus marquants de l’histoire de la Coupe du monde. Le BrĂ©sil rĂȘvait d’une sixiĂšme Ă©toile Ă  la maison, mais les Allemands Ă©taient venus lĂ  en conquĂ©rants, prĂȘts Ă  humilier la Seleção. Quand Thomas MĂŒller ouvre le score Ă  la 11e minute, on se dit que les BrĂ©siliens vont rĂ©agir. Mais ce qui va se passer de la 23e Ă  la 26e minute va dĂ©passer les frontiĂšres du rĂ©el. Klose double la mise Ă  la 23e, devenant ainsi le meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du monde (devant Ronaldo…), puis Kroos, en moins de 60 secondes, plante un doublĂ© aux 25e et 26e minutes. Khedira vient mĂȘme en ajouter un cinquiĂšme Ă  la 29e minute. Les quatre buts inscrits entre la 23e et la 29e minutes sont les plus rapides jamais inscrits en Coupe du monde. Un mĂ©lange de folie, de dĂ©monstration de force et d’humiliation ultime. LĂ©gendaire.

Vidéo

#11 - Uruguay - Ghana, 2010

Du classique parmi les classiques. Le 2 juillet 2010, Luis SuĂĄrez jouait en effet Ă  pile ou face en demi-finales de Coupe du monde, contre le Ghana. Suffisamment fou pour repousser de la main le coup de tĂȘte (quasi) victorieux de Dominic Adiyiah dans le temps additionnel, El Pistolero a laissĂ© le destin de la Celeste se jouer au hasard d’un penalty. Une chance nommĂ©e barre transversale, venue repousser la tentative d’Asamoah Gyan. La suite est entrĂ©e dans la lĂ©gende : une prolongation et des tirs au but crispants, conclus par la panenka mythique de SebastiĂĄn Abreu. Le rĂȘve, le cauchemar, tout cela en deux minutes.

Vidéo

Par Adel Bentaha, JĂ©rĂ©mie Baron, RaphaĂ«l Brosse et Éric Maggiori

DerniĂšres actus

6
Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes

Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes

Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes

4
Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver

Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver

Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver

0
Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement

Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement

Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement

3
Radja Nainggolan de retour en Italie Radja Nainggolan de retour en Italie

Radja Nainggolan de retour en Italie

Radja Nainggolan de retour en Italie

0
Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire

Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire

Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire

Actus BVB

1
Le Borussia Dortmund maĂźtrise le Bayer Leverkusen Le Borussia Dortmund maĂźtrise le Bayer Leverkusen

Le Borussia Dortmund maĂźtrise le Bayer Leverkusen

Le Borussia Dortmund maĂźtrise le Bayer Leverkusen

0
288€ à gagner avec l'Inter & Leverkusen - Dortmund 288€ à gagner avec l'Inter & Leverkusen - Dortmund

288€ à gagner avec l'Inter & Leverkusen - Dortmund

288€ à gagner avec l'Inter & Leverkusen - Dortmund

18
Mercato : Dortmund signe une pĂ©pite belge Mercato : Dortmund signe une pĂ©pite belge

Mercato : Dortmund signe une pĂ©pite belge

Mercato : Dortmund signe une pĂ©pite belge

2
Dortmund arrache la victoire Ă  Mayence Dortmund arrache la victoire Ă  Mayence

Dortmund arrache la victoire Ă  Mayence

Dortmund arrache la victoire Ă  Mayence

0
Pronostic Mayence Borussia Dortmund : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga Pronostic Mayence Borussia Dortmund : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

Pronostic Mayence Borussia Dortmund : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

Pronostic Mayence Borussia Dortmund : Analyse, cotes et prono du match de Bundesliga

Actus OM

0
L'OM freiné par Monaco L'OM freiné par Monaco

L'OM freiné par Monaco

L'OM freiné par Monaco

7
Les notes de Marseille-Monaco Les notes de Marseille-Monaco

Les notes de Marseille-Monaco

Les notes de Marseille-Monaco

136
Revivez le match nul entre Marseille et Monaco (1-1) Revivez le match nul entre Marseille et Monaco (1-1)

Revivez le match nul entre Marseille et Monaco (1-1)

Revivez le match nul entre Marseille et Monaco (1-1)

11
Marseille s'offre Ounahi Marseille s'offre Ounahi

Marseille s'offre Ounahi

Marseille s'offre Ounahi

11
Azzedine Ounahi a trouvé son point de chute Azzedine Ounahi a trouvé son point de chute

Azzedine Ounahi a trouvé son point de chute

Azzedine Ounahi a trouvé son point de chute

Michel Bastos

8
Michel Bastos condamné à deux mois de prison avec sursis Michel Bastos condamné à deux mois de prison avec sursis

Michel Bastos condamné à deux mois de prison avec sursis

Michel Bastos condamné à deux mois de prison avec sursis

33
La Lazio enfonce Milan La Lazio enfonce Milan

La Lazio enfonce Milan

La Lazio enfonce Milan

0
Pronostic Mauritanie Angola : Analyse, prono et cotes du match de la CAN 2019 Pronostic Mauritanie Angola : Analyse, prono et cotes du match de la CAN 2019

Pronostic Mauritanie Angola : Analyse, prono et cotes du match de la CAN 2019

Pronostic Mauritanie Angola : Analyse, prono et cotes du match de la CAN 2019

1
Michel Bastos le rugbyman Michel Bastos le rugbyman

Michel Bastos le rugbyman

Michel Bastos le rugbyman