• France
  • Droits TV

Saga droits TV : s’approcherait-on enfin du dĂ©nouement ?

Par Pierre Rondeau

AprÚs des mois et des mois de rebondissements, de déclarations de guerre, de batailles juridiques, il semblerait que la fin soit proche. Tous les acteurs, la LFP, Canal, beIN pourraient enterrer la hache de guerre et, à quelques jours de la reprise, trouver enfin une échappatoire à cette saga droits TV qui nous tient en haleine depuis septembre 2020.

Dans cet article :

La semaine derniĂšre, lorsque le tribunal de commerce de Nanterre avait validĂ© la rupture du contrat de sous-licence entre Canal et beIN concernant le lot 3, on imaginait tous que la sĂ©rie Droits TV Ligue 1 allait durer encore longtemps. SitĂŽt l’annonce faite, les dirigeants de la chaĂźne qatarie s’étaient empressĂ©s d’annoncer leur volontĂ© d’entamer des procĂ©dures judiciaires Ă  l’encontre de la LFP et de s’opposer au paiement des fameux 332 millions d’euros dus pour le lot 3.

Rappelons que, depuis juin dernier, plus personne ne veut payer cette somme pour la diffusion des seuls matchs du samedi 21h et du dimanche 17h. D’autant plus que, dans le mĂȘme temps, Amazon, nouvel entrant dans le foot français, payera seulement 250 millions d’euros pour les 8 autres rencontres, y compris les 10 affiches les plus prestigieuses. Et pourtant, malgrĂ© ces dĂ©sĂ©quilibres, il semblerait qu’on aboutisse, assez rapidement, Ă  un accord entre toutes les parties.

Un début de saison sur beIN Sport ?

D’abord, alors que beIN, aprĂšs avoir Ă©tĂ© dĂ©boutĂ© par le tribunal de commerce, dans son litige contre Canal, avait annoncĂ© son intention de lancer toutes les procĂ©dures possibles contre la Ligue, cette derniĂšre, dont certains membres ont Ă©tĂ© interrogĂ©s en coulisses, se serait montrĂ©e trĂšs confiante sur les conclusions qu’apportera la justice. Elle reste persuadĂ©e qu’elle remportera toutes les actions portĂ©es par beIN, prĂ©cisĂ©ment parce que toutes les prĂ©cĂ©dentes, du tribunal de commerce Ă  l’autoritĂ© de la concurrence, lui ont dĂ©jĂ  donnĂ© raison. Rajoutons mĂȘme Ă  cela, pour confirmer cette tendance, que l’ÉlysĂ©e, qui suit de trĂšs prĂšs le dossier, est confiant et pense que tout sera rĂ©glĂ© dans les prochaines semaines, voire les prochains jours. « Je ne suis pas inquiet pour l’instant et je ne crois pas Ă  une intervention politique.[…]La justice saura trouver une Ă©chappatoire positive pour l’ensemble », nous ont rĂ©pĂ©tĂ© plusieurs sources proches du palais.

Enfin, concernant la diffusion en elle-mĂȘme, Arnaud Rouger, le directeur gĂ©nĂ©ral de la LFP, a assurĂ© aux membres du conseil d’administration de la LFP, dans un mail envoyĂ© la semaine derniĂšre, que les matchs seront visibles Ă  la tĂ©lĂ©vision, quoi qu’il arrive. D’abord parce qu’il existe une obligation contractuelle Ă  les produire et les diffuser, pour l’ayant-droit. Puis, avec l’assignation en rĂ©fĂ©rĂ© dĂ©posĂ©e lundi par la Ligue contre beIN, cette derniĂšre se retrouve officiellement dĂ©tentrice du lot et est obligĂ©e Ă  payer, Ă  respecter son contrat. Autrement dit, « l’argent sera versĂ© et les matchs seront diffusĂ©s ». Il semblerait donc que, le temps de la procĂ©dure judiciaire, qui pourrait durer jusqu’à la mi-aoĂ»t, les matchs de la premiĂšre, voire de la deuxiĂšme journĂ©e seront sur la chaĂźne qatarie. Avant que le lot 3 ne revienne sur Canal ? C’est en tout cas ce qu’il se dit.

Et la suite ? Retour du foot sur la chaßne cryptée ?

Alors que, mĂ©diatiquement, de nombreuses procĂ©dures sont en cours et font croire Ă  une ambiance mortifĂšre et anxiogĂšne entre Canal, beIN et la LFP, tout le monde discute en interne et tente d’aboutir Ă  une fin heureuse. RMC Sport et son journaliste Arthur Perrot citent mĂȘme une source prĂ©disant Canal comme futur diffuseur officiel. Que va-t-il se passer exactement ?

En fait, puisque beIN ne veut pas payer, mais qu’il s’est peut-ĂȘtre rendu compte qu’une remise Ă  plat de la valeur du lot 3 ne sera pas actĂ©e et qu’aucun nouvel appel d’offres ne pourra ĂȘtre rĂ©alisĂ©, il est prĂȘt Ă  trouver un terrain d’entente. Comme il sait que Canal a tous les arguments juridiques pour ne plus payer et ne plus diffuser, actĂ©s par le tribunal de commerce de Nanterre, il ne lui resterait qu’une cartouche dans sa besace : l’accord de distribution qui lie les deux chaĂźnes depuis 2016, estimĂ© Ă  plus de 200 millions d’euros par an.

En gros, bien que rien ne soit encore officiel, Canal accepterait de payer Ă  beIN les 332 millions d’euros demandĂ©s et exigĂ©s par la LFP en Ă©change de rĂ©duire la facture de cet accord de distribution. Et cela signifierait ensuite la fin de toutes les procĂ©dures judiciaires, de tous les litiges, de toutes les dĂ©marches administratives, dans le seul intĂ©rĂȘt du football français, des clubs et, surtout, des supporters. Cela peut se passer de cette façon, ou alors on repart encore sur une saison compliquĂ©e et inquiĂ©tante…

Dans cet article :

Par Pierre Rondeau

DerniĂšres actus

3
Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes

Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes

Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes

4
Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver

Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver

Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver

0
Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement

Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement

Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement

3
Radja Nainggolan de retour en Italie Radja Nainggolan de retour en Italie

Radja Nainggolan de retour en Italie

Radja Nainggolan de retour en Italie

0
Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire

Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire

Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire

Actus OM

0
L'OM freiné par Monaco L'OM freiné par Monaco

L'OM freiné par Monaco

L'OM freiné par Monaco

7
Les notes de Marseille-Monaco Les notes de Marseille-Monaco

Les notes de Marseille-Monaco

Les notes de Marseille-Monaco

136
Revivez le match nul entre Marseille et Monaco (1-1) Revivez le match nul entre Marseille et Monaco (1-1)

Revivez le match nul entre Marseille et Monaco (1-1)

Revivez le match nul entre Marseille et Monaco (1-1)

11
Marseille s'offre Ounahi Marseille s'offre Ounahi

Marseille s'offre Ounahi

Marseille s'offre Ounahi

11
Azzedine Ounahi a trouvé son point de chute Azzedine Ounahi a trouvé son point de chute

Azzedine Ounahi a trouvé son point de chute

Azzedine Ounahi a trouvé son point de chute