• Mondial 2022
  • 8es
  • Pays-Bas-USA

Pulisic, Captain Not America

Par Matthieu Darbas

C’est peut-ĂȘtre l’un des surnoms les moins Ă©vidents de la planĂšte foot : Christian Pulisic aka Captain America. Depuis qu'il y a fait ses premiers pas en 2016, l’attaquant de 24 ans symbolise le renouveau de la sĂ©lection amĂ©ricaine, sans pour autant jouer les meneurs d’hommes. Rien d’un super-hĂ©ros.

Chacun son histoire prĂ©fĂ©rĂ©e. Il y a celle de Marvel qui traverse les Ă©poques et relate l’acte hĂ©roĂŻque de Steve Rogers, sombrant dans la glace Ă  bord d’un vaisseau d’Hydra le 5 fĂ©vrier 1945 pour sauver la planĂšte. Et celle Ă©crite mardi dernier par Christian Pulisic, donnant son corps pour la nation pour permettre aux siens de se qualifier en huitiĂšmes de finale de cette Coupe du monde 2022. L’un restera endormi dans la glace pendant 70 ans. L’autre passera quelques heures Ă  l’hĂŽpital avant de ressortir presque indemne. Quoi qu’il en soit, les deux hĂ©ros se font appeler de la mĂȘme façon. Mais Ă  la diffĂ©rence du vrai Captain America, Christian porte mal le costume.

J’espĂšre que les gens qui nous regardent, surtout ceux aux USA, pourront se dire : « Ces gars-lĂ  donnent vraiment tous les uns pour les autres, pour ce pays », et c’est ce qui nous rend vraiment spĂ©ciaux.

Un bon soldat tout de mĂȘme

« J’ai rĂ©ussi Ă  marquer, mais j’en ai payĂ© le prix, confie Pulisic en confĂ©rence de presse, Ă  deux jours du dĂ©but des huitiĂšmes de finale du Mondial ce samedi. Weston McKennie m’a donnĂ© un super ballon, je l’ai bien touchĂ©, mais j’ai surtout pris un genou, juste dans la zone du bassin. C’était Ă©videmment trĂšs douloureux, mais je me sens mieux maintenant. J’espĂšre que les gens qui nous regardent, surtout ceux aux USA, pourront se dire :« Ces gars-lĂ  donnent vraiment tous les uns pour les autres, pour ce pays », et c’est ce qui nous rend vraiment spĂ©ciaux. » Leader technique sur le terrain, le pensionnaire de Chelsea est bien rentrĂ© dans ce Mondial : une belle offrande sur le but de Timothy Weah lors de l’entrĂ©e en lice des États-Unis (1-1), une performance intĂ©ressante contre les Three Lions (0-0) et donc ce but face Ă  l’Iran (0-1). Percutant sur le flanc gauche de l’attaque amĂ©ricaine, Pulisic enchaĂźne les bonnes copies et compte dĂ©sormais 22 rĂ©alisations en 55 apparitions sous la tunique des Yanks. De quoi marquer un peu plus l’histoire de sa sĂ©lection aprĂšs avoir Ă©tĂ© le plus jeune joueur Ă  participer Ă  un match de qualification pour la Coupe du monde et Ă  marquer un but (17 ans et 253 jours).

Et pourtant, mĂȘme avec tous ces artifices, rien ne colle avec la force, le charisme, la puissance et le caractĂšre du super soldat des Avengers. « Pour ĂȘtre trĂšs honnĂȘte, je n’aime pas vraiment ce surnom », avait mĂȘme rĂ©vĂ©lĂ© Pulisic dans les colonnes de GQen dĂ©but d’annĂ©e, assurant avoir Ă©tĂ© proche de la dĂ©pression en 2021 Ă  la suite de la lourde pression autour de son rĂŽle en sĂ©lection.« C’est beaucoup parfois. Quand je viens en Ă©quipe nationale, c’est toujours :« Comment ça se passe Ă  Chelsea ? C’est quoi le problĂšme ? Que se passe-t-il ? » Oui, c’est difficile. C’est dur », avait-il rajoutĂ©. Meilleur buteur de l’histoire des USA et aujourd’hui consultant pour CBS Sports, Clint Dempsey avait volĂ© au secours de son ancien coĂ©quipier : « Il y a beaucoup de joueurs qui n’ont pas rĂ©ussi Ă  s’imposer Ă  Chelsea. Regardez Salah, De Bruyne ou mĂȘme Lukaku  » Mais au-delĂ  de cette difficultĂ© Ă  s’imposer sur le Vieux Continent, et donc Ă  rĂ©pondre aux attentes placĂ©es en lui, le feu follet de 24 ans n’endosse pas le rĂŽle de meneur d’hommes de ce groupe.

Oui, Messi le fait avec l’Argentine. Oui, Ronaldo le fait pour le Portugal. Mais non, vous ne pouvez pas demander Ă  ce gars de faire pareil que ces monstres avec les États-Unis. Nous devons ĂȘtre rĂ©alistes, chez nous c’est impossible.

Mais un simple soldat tout de mĂȘme

« Oui, Messi le fait avec l’Argentine. Oui, Ronaldo le fait pour le Portugal. Mais non, vous ne pouvez pas demander Ă  ce gars de faire pareil que ces monstres avec les États-Unis. Nous devons ĂȘtre rĂ©alistes, chez nous c’est impossible », a rĂ©cemment dĂ©clarĂ© Landon Donovan, du haut de ses 157 sĂ©lections, au micro de The Athletic. L’ancien joueur du LA Galaxy a beau lui aussi dĂ©fendre la star de cette sĂ©lection, il y a quand mĂȘme un problĂšme dans cette histoire : difficile d’ĂȘtre capitaine sans brassard. « Avec nous, Tyler Adams remplit un rĂŽle trĂšs spĂ©cifique. C’est le gĂ©nĂ©ral. C’est le stratĂšge. C’est le gars qui va Ă  un endroit, n’importe oĂč, pour montrer l’exemple. Quand il parle, les gens l’écoutent. » VoilĂ  ce que le sĂ©lectionneur amĂ©ricain Gregg Berhalter a indiquĂ© aprĂšs le succĂšs face Ă  l’Iran le 29 novembre dernier (1-0).

Pour ce Mondial, c’est donc bien Tyler Adams qui porte le brassard de capitaine. Plus jeune d’une annĂ©e, et avec pas moins de trente sĂ©lections au compteur, le milieu de terrain de Leeds semble mieux endosser les responsabilitĂ©s de leadership. Vite convaincu, Donovan s’était mĂȘme rendu compte que lorsque Pulisic avait cĂ©lĂ©brĂ© son but face Ă  la Team Melli, « il semblait qu’il Ă©tait soulagĂ©. Et pas heureux. Ça n’était pas vraiment de la joie. Je connais ce sentiment, j’ai pu le voir sur son visage. » De quoi confirmer les dires de certains de ses anciens coĂ©quipiers comme Geoff Cameron qui parle de Pulisic comme quelqu’un de « timide » et « trĂšs introverti » .

Alors, Ă©videmment, si on ne connaĂźt pas l’homme derriĂšre le costume, difficile de comprendre la vague de critiques de certains admirateurs des Yanksautour du « LeBron James du soccer », surnom donnĂ© au jeune attaquant depuis une publication Instagram du King en juillet 2018.« Avec tout ça, je pense que parfois, je rĂ©flĂ©chissais beaucoup trop et j’essayais d’exceller, alors que je n’étais dĂ©jĂ  pas bon. Ce n’était pas nĂ©cessaire de se mettre cette pression, avait lancĂ© Pulisic dans une interview pour ESPN en fĂ©vrier dernier,mais ce qui est sĂ»r c’est que je n’ai pas besoin de ça, et mĂȘme de quoi que ce soit, pour faire mon travail correctement. » Non, absolument pas. Ni de pression ni d’un brassard, et encore moins d’un bouclier.

Par Matthieu Darbas

DerniĂšres actus

12
Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes

Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes

Fan de Kombouaré, le pÚre d'Andy Delort l'a poussé à signer à Nantes

9
Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver

Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver

Ivan Ilić n'ira pas à l'OM cet hiver

1
Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement

Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement

Le FC Sochaux-Montbéliard présente le projet de son nouveau centre d'entraßnement

3
Radja Nainggolan de retour en Italie Radja Nainggolan de retour en Italie

Radja Nainggolan de retour en Italie

Radja Nainggolan de retour en Italie

0
Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire

Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire

Le Gazélec officiellement en liquidation judiciaire

États Unis

12
Les USA accueilleront la prochaine Copa América Les USA accueilleront la prochaine Copa América

Les USA accueilleront la prochaine Copa América

Les USA accueilleront la prochaine Copa América

13
Quatre entraßneurs de football féminin bannis à vie par la NWSL Quatre entraßneurs de football féminin bannis à vie par la NWSL

Quatre entraßneurs de football féminin bannis à vie par la NWSL

Quatre entraßneurs de football féminin bannis à vie par la NWSL

52
La mÚre de Giovanni Reyna à l'origine des révélations sur le coach des USA La mÚre de Giovanni Reyna à l'origine des révélations sur le coach des USA

La mÚre de Giovanni Reyna à l'origine des révélations sur le coach des USA

La mÚre de Giovanni Reyna à l'origine des révélations sur le coach des USA

56
La fĂ©dĂ©ration amĂ©ricaine ouvre une enquĂȘte sur son sĂ©lectionneur Gregg Berhalter La fĂ©dĂ©ration amĂ©ricaine ouvre une enquĂȘte sur son sĂ©lectionneur Gregg Berhalter

La fĂ©dĂ©ration amĂ©ricaine ouvre une enquĂȘte sur son sĂ©lectionneur Gregg Berhalter

La fĂ©dĂ©ration amĂ©ricaine ouvre une enquĂȘte sur son sĂ©lectionneur Gregg Berhalter

99
Les propositions loufoques d’Alexi Lalas pour moderniser le football Les propositions loufoques d’Alexi Lalas pour moderniser le football

Les propositions loufoques d’Alexi Lalas pour moderniser le football

Les propositions loufoques d’Alexi Lalas pour moderniser le football

Actus C. Pulisic

5
Les notes de Pays-Bas-États-Unis Les notes de Pays-Bas-États-Unis

Les notes de Pays-Bas-États-Unis

Les notes de Pays-Bas-États-Unis

0
Pronostic Pays-Bas Etats-Unis : analyse, cotes et prono du match de la Coupe du monde Pronostic Pays-Bas Etats-Unis : analyse, cotes et prono du match de la Coupe du monde

Pronostic Pays-Bas Etats-Unis : analyse, cotes et prono du match de la Coupe du monde

Pronostic Pays-Bas Etats-Unis : analyse, cotes et prono du match de la Coupe du monde

21
Christian Pulisic devrait ĂȘtre forfait face aux Pays-Bas Christian Pulisic devrait ĂȘtre forfait face aux Pays-Bas

Christian Pulisic devrait ĂȘtre forfait face aux Pays-Bas

Christian Pulisic devrait ĂȘtre forfait face aux Pays-Bas

0
Pronostic Iran Etats-Unis : Analyse, cotes et prono du match de la Coupe du Monde 2022 Pronostic Iran Etats-Unis : Analyse, cotes et prono du match de la Coupe du Monde 2022

Pronostic Iran Etats-Unis : Analyse, cotes et prono du match de la Coupe du Monde 2022

Pronostic Iran Etats-Unis : Analyse, cotes et prono du match de la Coupe du Monde 2022

0
Pronostic Angleterre Etats-Unis : Analyse, cotes et prono du match de la Coupe du monde 2022 Pronostic Angleterre Etats-Unis : Analyse, cotes et prono du match de la Coupe du monde 2022

Pronostic Angleterre Etats-Unis : Analyse, cotes et prono du match de la Coupe du monde 2022

Pronostic Angleterre Etats-Unis : Analyse, cotes et prono du match de la Coupe du monde 2022