• Bonne année 2023

Promis, ces dix mecs vont exploser en 2023

Par Alexandre Lejeune

Très bientôt, tout le monde ne parlera que d'eux. Alors en attendant qu'ils percent pour de bon, vous pouvez déjà vous rencarder sur leur profil, leur histoire et leurs faits d'armes. Vous ne pourrez pas dire que vous n'étiez pas prévenus.

Rico Lewis (latéral droit, Manchester City, 18 ans)

Ce n’est jamais simple pour un jeune joueur de réussir à faire son trou dans un effectif voué à jouer la victoire finale dans tous les tableaux, où tous les postes sont doublés voire triplés. C’est pourtant le petit exploit qu’a accompli Rico Lewis en fin d’année passée à Manchester City. Et l’Anglais, majeur depuis fin novembre, détient déjà un record : il est devenu le plus jeune buteur en Ligue des champions lors d’une première titularisation, le 2 novembre dernier face à Séville. Ce latéral de poche (1,69m) a tout du joueur moderne à ce poste : rapide, capable d’apporter offensivement, dribbleur dans l’âme avec un pied en or. Pep Guardiola l’a déjà adopté : « C’est un joueur fantastique, tellement intelligent. Il comprend tout. Je ne le connaissais pas avant notre stage de présaison aux États-Unis, jusqu’à ce que nous le découvrions à l’entraînement. Avec les bons joueurs, il ne faut pas plus de deux minutes pour comprendre leur qualité. » Avec des formateurs au poste nommés Kyle Walker et João Cancelo, difficile d’imaginer que le jeune Anglais n’ait pas un avenir tout tracé devant lui.


El Chadaille Bitshiabu (défenseur central, PSG, 17 ans)

Alors oui, c’est un nom que l’on entend grosso modo depuis l’été 2021, période à laquelle ce gamin alors âgé de seize ans venait de signer son premier contrat professionnel. Mais sous Mauricio Pochettino, relativement fébrile à l’idée de lancer les jeunes dans le grand bain, ce gaillard d’un mètre 96 n’a jamais réellement pu montrer l’étendue de ses capacités. L’arrivée de Christophe Galtier semble redistribuer les cartes : Bitshiabu était entré en jeu fin octobre face à Ajaccio, avant de réaliser une solide prestation (dans le couloir gauche de la défense, alors qu’il est plutôt destiné à jouer dans l’axe) pour sa première titularisation en Ligue 1 ce jeudi contre Strasbourg. Au point de voir son entraîneur prononcer ces mots, à l’heure où le mercato hivernal ouvre ses portes : « Le recrutement d’un défenseur ? Ce n’est plus d’actualité, nous avons un jeune joueur qui s’appelle El Chadaille. Il a un potentiel énorme. Nous fondons beaucoup d’espoirs sur lui. Aller chercher à cette période un défenseur serait lui bloquer l’espace, ce n’est pas ma volonté ni celle de Luis Campos. » Autrement dit : en 2023, c’est l’heure de lâcher les chevaux.


Kai Wagner (latéral gauche, Philadelphia Union, 25 ans)

Comme l’année passée avec Youcef Belaïli (prédiction qui s’est avérée plutôt réussie), on s’est permis de glisser un joueur qui a acquis sa majorité depuis un bon moment. Kai Wagner a 25 ans, et c’est presque une anomalie de constater qu’aucun club européen ne s’est jeté sur lui jusqu’à maintenant. Évoluant à Philadelphie en MLS, ce latéral gauche allemand a tout explosé cette saison : quinze passes décisives en 33 matchs (le plaçant deuxième au classement des passeurs), nommé dans le onze type du championnat et élu deuxième meilleur défenseur de la saison. À l’instar de Rico Lewis mentionné plus haut, lui aussi est un latéral offensif, mais il a en plus l’avantage d’avoir un excellent mauvais pied et de tirer à la perfection les coups de pied arrêtés. Le championnat américain désormais terminé, ses prestations ont logiquement attisé les convoitises : selon la presse anglaise, Leeds en aurait fait sa priorité pour cet hiver. Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.


Valentín Castellanos (attaquant, Gérone, 24 ans)

Comme Kai Wagner, on ne parle pas non plus d’un minot ici : Castellanos a eu 24 ans en octobre dernier, mais aucun doute, le meilleur est bel et bien devant lui. Lui aussi est un transfuge venu de MLS, qui a signé à Gérone cet été après avoir cassé la baraque outre-Atlantique avec New York (59 buts en 134 matchs). Si, d’un point de vue statistique, ses premiers mois en Espagne n’ont pas impressionné grand monde (cinq buts en dix-sept matchs), il jouit déjà d’une image de chouchou auprès de ses supporters. Point positif : Gérone, que l’on pouvait imaginer dans les profondeurs de la Liga en début de saison, pointe finalement à une jolie douzième position au bout de quinze journées. Et si Taty Castellanos créait la surprise d’emmener ses nouveaux potes catalans jusqu’en Europe ? En tout cas, cet adepte des coups du foulard a pu profiter de la trêve liée au Mondial pour serrer la pince à Erling Haaland, histoire de récupérer la potion magique du Cyborg. Ça promet.


Jamie Bynoe-Gittens (ailier, Borussia Dortmund, 18 ans)

Détrompez-vous : Jude Bellingham n’est pas le seul jeune joueur anglais talentueux dans le vestiaire du BvB. Il y a aussi Jamie Bynoe-Gittens, arrivé en septembre 2020 en provenance de Manchester City et introduit cet été dans l’équipe A. Il est le genre de profil à avoir impérativement dans son effectif : un ailier très rapide, capable de foutre la pagaille dans n’importe quelle défense et d’embarrasser des pères de famille à coup de dribbles virevoltants. Ses cinq petits matchs joués avec Dortmund en août dernier ont montré qu’il avait déjà sa place dans cet équipe qui fait la part belle aux jeunes talents. Seul souci : il est écarté des terrains depuis plusieurs mois en raison d’une blessure à l’épaule qui l’a ralenti dans son ascension. Sans bobos, ça devrait le faire.


Andreas Schjelderup (milieu offensif, 18 ans, Nordsjælland)

Spoiler : entre Erling Haaland, Martin Ødegaard et lui, la Norvège est tranquille pour dix ans. Lui, c’est Andreas Schjelderup, dix-huit ans depuis juin dernier, et déjà prêt à rouler sur l’Europe. Les faits sont là : si Nordsjælland est en tête du championnat danois, c’est en grande partie à son joyau, actuel meilleur buteur avec dix réalisations en dix-sept sorties. Le tout en étant trimbalé milieu offensif, ailier gauche, voire avant-centre. Mais ce n’est manifestement pas un problème pour celui qui a vu Liverpool, le Bayern ou encore la Juventus zieuter sur lui ces derniers mois. Le Norvégien pourrait plutôt finir par filer au Portugal, où son nom a récemment été associé avec Benfica, pour un transfert dès cet hiver. Enzo Fernández, Florentino Luís, Gonçalo Ramos, et peut être Andreas Schjelderup… c’est sur quelle chaîne déjà qu’on peut voir Benfica jouer ?


Ísak Bergmann Jóhannesson (milieu offensif, 19 ans, Copenhague)

Les plus férus de foot anglais se souviennent peut-être de Joey Guðjónsson, passé par Aston Villa, Leicester et Burnley. On parle ici du rejeton, Ísak, destiné à être le prochain grand talent islandais. Faisant tout plus vite que les autres, lui a déjà quinze capes avec la sélection, où il a notamment été buteur à deux reprises sur ses trois derniers matchs avec son pays. Et l’avantage d’évoluer à Copenhague, c’est qu’il connaît aussi la Ligue des champions, où il a participé à cinq matchs de poule cette année. Pur gaucher, on remarque rapidement une évidente maturité dans son jeu, avec une constante volonté de faire briller les autres et de trouver la dernière passe plutôt que de forcer le dribble ou le tir. Avis aux clubs français en panne d’inspiration pour leur mercato hivernal : c’est ici qu’il faut regarder.


Ardon Jashari (milieu défensif, 20 ans, Lucerne)

Dans le genre précoce, Ardon Jashari a aussi son mot à dire. À 20 ans, il est professionnel depuis deux ans et s’est déjà affirmé comme un titulaire indiscutable de Lucerne. Au point de convaincre Murat Yakın de l’intégrer à la sélection suisse lors du dernier rassemblement pré-Mondial et même de l’emmener au Qatar ! Encore une belle patte gauche, avec une vitesse d’exécution folle, capable de déclencher des frappes lourdes, de s’occuper des coups de pied arrêtés et d’apporter le surplus en attaque. Voilà un profil qui attire du monde : Leipzig, Francfort, Naples, Leeds et le Celtic ont déjà tous toqué à la porte du club suisse, qui pourrait attendre l’été prochain pour le lâcher, afin de tenter d’aller chercher une place européenne avec son joueur phare.


Anatoliy Trubin (gardien, 21 ans, Shakhtar Donetsk)

Et pourquoi les gardiens n’auraient pas leur place dans cette liste ? Du haut de son mètre 99, Anatoliy Trubin n’a peur de rien. La preuve : il a mis sur le banc depuis plusieurs mois Andriy Pyatov, pourtant une légende vivante au Shakhtar avec ses 480 matchs au compteur. Membre de la sélection des espoirs ukrainiens, il a tout de même déjà eu le privilège de connaître plusieurs capes avec les A, où il est notamment en concurrence avec Andriy Lunin, le numéro deux au Real Madrid. À une époque où le rôle des gardiens est à un tournant de son évolution, Trubin, lui, fait sa force sur les fondamentaux du poste : il reste souvent scotché à sa ligne et va très vite au sol, plutôt que de sortir à tout-va. Reste à savoir si lui (au contraire de Pyatov) aura cette volonté de quitter l’Ukraine et de goûter au très haut niveau ou pas. Si oui, on pourrait en entendre parler très rapidement.


Marko Lazetić (attaquant, 18 ans, Milan AC)

Quoi de mieux pour commencer sa carrière au très haut niveau que d’être entouré par Olivier Giroud et Zlatan Ibrahimović ? C’est le luxe que possède Marko Lazetić depuis l’été dernier, lui qui est arrivé au Milan AC après avoir fait ses gammes dans le championnat serbe. On parle véritablement ici d’un pari car Stefano Pioli ne l’a fait jouer que huit minutes en équipe première cette saison, et Lazetić a dû se contenter de la Youth League et des catégories plus jeunes. Pourtant, le talent ne manque pas : pas forcément très rapide, le Serbe parvient toujours à se défaire des situations compliquées grâce à des gestes parfois un peu incongrus. Il sait aussi mettre ses partenaires dans les meilleures conditions, et a un sens du placement assez rare pour son âge, tout en excellant dos au but. Si plus de temps lui est accordé cette année, il peut tout rafler sur son passage. On y croit.

Nos vœux pour les clubs de Ligue 1

Par Alexandre Lejeune

Dernières actus

0
Gladbach et l'Union cartonnent, Fribourg se relance Gladbach et l'Union cartonnent, Fribourg se relance

Gladbach et l'Union cartonnent, Fribourg se relance

Gladbach et l'Union cartonnent, Fribourg se relance

2
Saint-Étienne s'incline sur le fil contre Sochaux Saint-Étienne s'incline sur le fil contre Sochaux

Saint-Étienne s'incline sur le fil contre Sochaux

Saint-Étienne s'incline sur le fil contre Sochaux

3
Pogba de retour avec la Juventus Pogba de retour avec la Juventus

Pogba de retour avec la Juventus

Pogba de retour avec la Juventus

0
Ancien bourreau de l'OL, l'Astra Giurgiu jette l'éponge Ancien bourreau de l'OL, l'Astra Giurgiu jette l'éponge

Ancien bourreau de l'OL, l'Astra Giurgiu jette l'éponge

Ancien bourreau de l'OL, l'Astra Giurgiu jette l'éponge

Manchester City

25
Manchester City fait plier Arsenal Manchester City fait plier Arsenal

Manchester City fait plier Arsenal

Manchester City fait plier Arsenal

0
Pronostic Manchester City Arsenal : Analyse, cotes et prono du match de FA Cup Pronostic Manchester City Arsenal : Analyse, cotes et prono du match de FA Cup

Pronostic Manchester City Arsenal : Analyse, cotes et prono du match de FA Cup

Pronostic Manchester City Arsenal : Analyse, cotes et prono du match de FA Cup

5
Manchester City signe un jeune talent argentin Manchester City signe un jeune talent argentin

Manchester City signe un jeune talent argentin

Manchester City signe un jeune talent argentin

76
Comment la méditation aide Erling Haaland à performer Comment la méditation aide Erling Haaland à performer

Comment la méditation aide Erling Haaland à performer

Comment la méditation aide Erling Haaland à performer

229
Lena Ben Ahmed (collectif #NousToutes) sur l'Affaire Benjamin Mendy : « Le système est fait pour rendre silencieuses les victimes » Lena Ben Ahmed (collectif #NousToutes) sur l'Affaire Benjamin Mendy : « Le système est fait pour rendre silencieuses les victimes »

Lena Ben Ahmed (collectif #NousToutes) sur l'Affaire Benjamin Mendy : « Le système est fait pour rendre silencieuses les victimes »

Lena Ben Ahmed (collectif #NousToutes) sur l'Affaire Benjamin Mendy : « Le système est fait pour rendre silencieuses les victimes »

Actus E. Bitshiabu

85
PSG : le brassard de la discorde PSG : le brassard de la discorde

PSG : le brassard de la discorde

PSG : le brassard de la discorde

77
Presnel Kimpembe jaloux de Kylian Mbappé ? Presnel Kimpembe jaloux de Kylian Mbappé ?

Presnel Kimpembe jaloux de Kylian Mbappé ?

Presnel Kimpembe jaloux de Kylian Mbappé ?

0
Aulas répond à la rumeur de départ de Rayan Cherki Aulas répond à la rumeur de départ de Rayan Cherki

Aulas répond à la rumeur de départ de Rayan Cherki

Aulas répond à la rumeur de départ de Rayan Cherki

0
Le PSG s’attaque au dossier Rayan Cherki Le PSG s’attaque au dossier Rayan Cherki

Le PSG s’attaque au dossier Rayan Cherki

Le PSG s’attaque au dossier Rayan Cherki

12
Cassel à voix Cassel à voix

Cassel à voix

Cassel à voix