• CDM 2022
  • Barrages
  • Italie-Macédoine du Nord (0-1)

Ne masquons pas l’exploit de la Macédoine du Nord

Par Julien Duez

Si la défaite de l'Italie en barrage risque de faire couler beaucoup d'encre, il ne faudrait pas pour autant passer sous le tapis l'exploit réalisé par le vainqueur de ce jeudi soir : la Macédoine du Nord. Après le premier Euro de son histoire disputé l'été dernier, la petite république des Balkans n'est plus qu'à une marche de disputer son premier Mondial. Et cela amène une certaine dose de fraîcheur.

Trente-deux tirs à quatre. Une occasion même pas franche, un but. En langage poncif, on appelle ça une démonstration de réalisme. Après avoir subi la loi de l’Italie pendant 90 minutes et des poussières, la Macédoine du Nord a déjoué tous les pronostics grâce à Aleksandar Trajkovski et sa frappe flottante venue crucifier Gianluigi Donnarumma et, avec lui, 60 millions d’Italiens qui passeront leur deuxième Mondial de suite à attendre le suivant. Cruel pour le champion d’Europe en titre, Goliath certifié par 100% des bookmakers de la planète Terre. Terrible désillusion diront les uns, glorieuse incertitude du sport répondront les autres. Dans tous les cas, les regards seront tournés du côté de la Botte. Cela peut se comprendre, mais c’est bien dommage, car ce serait oublier qu’à côté du perdant, il y a eu un vainqueur au terme de cette rencontre : la Macédoine du Nord.

Le football comme pansement

Déjà auréolée d’une victoire de prestige face à l’Allemagne sur ses terres en mars 2021 (1-2), l’ex-république yougoslave avait donné l’image d’un pays en plein boom. En tout cas, d’un point de vue footballistique. Parce que dans le reste du pays, on ne peut pas vraiment dire que l’heure soit à la fête. Entre les 16% de chômage, la démission du Premier ministre Zoran Zaev cumulés aux tensions diplomatiques avec le voisin bulgare qui risquent de freiner davantage la procédure d’adhésion du pays à l’Union européenne et, surtout, le récent recensement qui a révélé que 10% de la population avait émigré à l’étranger depuis le dernier effectué il y a 20 ans, on ne pouvait pas franchement dire que la Macédoine du Nord pétait le feu. Comme souvent, le football est venu jouer un rôle de pansement et la campagne des Lions rouges à l’Euro en a été la preuve, en dépit de leur élimination au premier tour (avec les honneurs, rappelons-le).

Depuis, une vague de doutes est venue submerger ce pays pourtant sans accès à la mer. À commencer par la question de la succession de Goran Pandev (38 ans), héros national parmi les héros nationaux et qui, en marge de l’Euro 2021, avait déclaré qu’il raccrocherait son brassard de capitaine, en partie pour céder son trône à la jeune génération. L’homme qui avait tiré vers le haut sa patrie mieux que personne laissait alors ses coéquipiers inexpérimentés quasiment orphelins, et ces derniers allaient devoir se surpasser pour ne pas retomber dans les abîmes du football mondial. Et pour reprendre un autre poncif, ils savaient qu’ils n’avaient aucune chance, alors ils l’ont saisie. L’Allemagne s’étant entre-temps rappelée qu’elle était sportivement au-dessus du lot dans un groupe J largement à sa portée, il ne restait plus aux Lions rouges qu’à aller chercher cette deuxième place synonyme de barrage. Après trois nuls consécutifs contre l’Arménie, l’Islande et la Roumanie, la Macédoine du Nord a réussi son mano a mano face à cette dernière en dépit d’une défaite logique face à la Nationalmannschaft. Au soir du 14 novembre 2021, au sortir d’un dernier succès épique face à l’Islande au stade national Toše Proeski de Skopje (3-1), le droit de rêver encore un peu est remporté grâce à un petit point d’écart sur les Tricolori roumains.

Ne reste plus qu’à taper le Portugal

Hélas, le tirage de l’Italie, à l’extérieur qui plus est, est venu quelque peu doucher la ferveur. Comment se payer la tête des récents champions d’Europe quand on a un gardien but qui défend les bois du Rayo Vallecano, un taulier de la défense en perte de vitesse chassé par Leeds pour l’Arabie saoudite et des cadres qui jouent dans des championnats européens de second rang (Croatie, Slovaquie et Hongrie pour ne citer qu’eux et, évidemment, sans leur manquer de respect) ? C’est simple, on prend sa bite et son couteau et on y va au courage. Sur le champ de mines palermitain, les Lions rouges ont joué juste, cadenassé leur défense, avant de définitivement entrer dans la tête de leurs adversaires, au point de les faire douter, pour ne pas dire de les écœurer. Et parce que, dernier poncif, promis, tout va très vite dans le football, il aura suffi d’une étincelle dans les tout derniers instants, une frappe flottante déclenchée par le seul Macédonien ayant déjà joué sur cette pelouse, pour que David renverse le colosse aux pieds d’argile.

Ne reste plus qu’à taper le Portugal de Cristiano Ronaldo, finaliste de ces barrages attendu et bel et bien présent, pour continuer d’écrire l’une des plus grandes odyssées du football européen de ces dernières années. En attendant, parce que cette victoire contre l’Italie constitue un immense exploit et un vent d’air frais dans un sport où les surprises se font de plus en plus rares, on peut parier quelques denars que, de Skopje à Bitola, d’Ohrid à Stroumitsa, de Strouga à Koumanovo et de Tetovo à Prilep, toutes et tous, Slavo-Macédoniens, Albanais, Turcs, Roms, Valaques et consorts seront nombreux à arriver en retard au travail ce vendredi matin, avec ou sans gueule de bois, mais avec deux mots qui leur résonneront bien fort dans la tête : NAPRED MAKEDONIJA !

Par Julien Duez

Dernières actus

0
Ancien bourreau de l'OL, l'Astra Giurgiu jette l'éponge Ancien bourreau de l'OL, l'Astra Giurgiu jette l'éponge

Ancien bourreau de l'OL, l'Astra Giurgiu jette l'éponge

Ancien bourreau de l'OL, l'Astra Giurgiu jette l'éponge

1
Costil : « Être un peu moins dans la lumière, un peu plus dans l’ombre » Costil : « Être un peu moins dans la lumière, un peu plus dans l’ombre »

Costil : « Être un peu moins dans la lumière, un peu plus dans l’ombre »

Costil : « Être un peu moins dans la lumière, un peu plus dans l’ombre »

0
Toko Ekambi  : « Cela fait du bien de jouer dans une équipe qui prend du plaisir » Toko Ekambi  : « Cela fait du bien de jouer dans une équipe qui prend du plaisir »

Toko Ekambi  : « Cela fait du bien de jouer dans une équipe qui prend du plaisir »

Toko Ekambi  : « Cela fait du bien de jouer dans une équipe qui prend du plaisir »

1
La superbe pancarte de Richarlison pour Lucas lors d'un match U21 La superbe pancarte de Richarlison pour Lucas lors d'un match U21

La superbe pancarte de Richarlison pour Lucas lors d'un match U21

La superbe pancarte de Richarlison pour Lucas lors d'un match U21

Italie

1
Décès de Carlo Tavecchio, ancien président de la fédé italienne Décès de Carlo Tavecchio, ancien président de la fédé italienne

Décès de Carlo Tavecchio, ancien président de la fédé italienne

Décès de Carlo Tavecchio, ancien président de la fédé italienne

37
Un choc Espagne-Italie en demi-finales de la Ligue des nations Un choc Espagne-Italie en demi-finales de la Ligue des nations

Un choc Espagne-Italie en demi-finales de la Ligue des nations

Un choc Espagne-Italie en demi-finales de la Ligue des nations

164
Gianluca Vialli est mort Gianluca Vialli est mort

Gianluca Vialli est mort

Gianluca Vialli est mort

87
Francesco Totti cité dans une affaire de blanchiment d'argent Francesco Totti cité dans une affaire de blanchiment d'argent

Francesco Totti cité dans une affaire de blanchiment d'argent

Francesco Totti cité dans une affaire de blanchiment d'argent

176
Pelé, la tête dure Pelé, la tête dure

Pelé, la tête dure

Pelé, la tête dure

Actus MKD

66
Infantino a « eu envie de pleurer » après l’élimination de l’Italie Infantino a « eu envie de pleurer » après l’élimination de l’Italie

Infantino a « eu envie de pleurer » après l’élimination de l’Italie

Infantino a « eu envie de pleurer » après l’élimination de l’Italie

91
Mario Balotelli constate que l’Italie perd lorsqu'il est absent Mario Balotelli constate que l’Italie perd lorsqu'il est absent

Mario Balotelli constate que l’Italie perd lorsqu'il est absent

Mario Balotelli constate que l’Italie perd lorsqu'il est absent

61
Le Portugal bat la Macédoine du Nord et file au Mondial Le Portugal bat la Macédoine du Nord et file au Mondial

Le Portugal bat la Macédoine du Nord et file au Mondial

Le Portugal bat la Macédoine du Nord et file au Mondial

97
W9 déprogramme Portugal-Macédoine du Nord W9 déprogramme Portugal-Macédoine du Nord

W9 déprogramme Portugal-Macédoine du Nord

W9 déprogramme Portugal-Macédoine du Nord

489
La Macédoine du Nord éjecte l'Italie de la course au Mondial 2022 ! La Macédoine du Nord éjecte l'Italie de la course au Mondial 2022 !

La Macédoine du Nord éjecte l'Italie de la course au Mondial 2022 !

La Macédoine du Nord éjecte l'Italie de la course au Mondial 2022 !

Goran Pandev

40
L'album photo de l'Euro 2020 L'album photo de l'Euro 2020

L'album photo de l'Euro 2020

L'album photo de l'Euro 2020

181
En direct : Autriche - Makedonija En direct : Autriche - Makedonija

En direct : Autriche - Makedonija

En direct : Autriche - Makedonija

42
Macédoine Direction Macédoine Direction

Macédoine Direction

Macédoine Direction

33
Ce qu'il faut retenir des premières journées des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022 Ce qu'il faut retenir des premières journées des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022

Ce qu'il faut retenir des premières journées des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022

Ce qu'il faut retenir des premières journées des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022

25
Et Goran Pandev écrabouilla l'Allemagne Et Goran Pandev écrabouilla l'Allemagne

Et Goran Pandev écrabouilla l'Allemagne

Et Goran Pandev écrabouilla l'Allemagne

Actus A. Trajkovski

10
Trajkovski, roi de Palerme Trajkovski, roi de Palerme

Trajkovski, roi de Palerme

Trajkovski, roi de Palerme