• Ligue 1
  • J18
  • PSG-Angers (2-0)

Le PSG bat Angers sans forcer

Par Clément Gavard, au Parc des Princes

Pour la première de l'année au Parc des Princes, le PSG a tranquillement disposé d'Angers (2-0) et sera donc leader à la mi-saison. Lionel Messi a lui fêté son retour avec un but.

Dans cet article :

PSG 2-0 Angers

Buts : Ekitike (5e) et Messi (72e)

Il fallait un grand exploit pour faire oublier le grand écart au classement entre le PSG et Angers (le premier face au dernier, 36 points de différence avant la rencontre), et celui-ci n’a pas eu lieu, ce mercredi soir, pour la première de l’année au Parc des Princes. Dix jours après la défaite à Lens, Paris a battu le SCO sans forcer son talent (2-0). Ce n’est plus important depuis longtemps dans la capitale, mais le Paris Saint-Germain est donc champion d’automne, ou plutôt d’hiver.

Messi fête son retour

Sans les jeunes aperçus à Châteauroux la semaine dernière sur la pelouse ni Kylian Mbappé, bientôt de retour de vacances, sur la feuille de match, le PSG pouvait compter au coup d’envoi sur Neymar et Lionel Messi. Pour sa première apparition sous le maillot parisien avec sa couronne de champion du monde, l’Argentin a laissé Hugo Ekitike surfer sur sa bonne dynamique. Le jeune attaquant a récompensé une bonne entame parisienne, surgissant au premier poteau pour couper un bon centre de Nordi Mukiele pour tromper Paul Bernardoni et lancer les hostilités (1-0, 5e). Pas le départ rêvé pour Angers, qui a essayé de faire circuler le ballon pour s’offrir quelques moments de respiration, sans jamais réussir à s’approcher de la surface parisienne dans un premier acte sans grande saveur. Puisque le leader n’a pas non plus forcé, malgré quelques interventions bien senties de Bernardoni, dans les airs ou face à Sergio Ramos puis Messi. Une certaine gestion de la part du leader du championnat confronté à un bloc bas et resserré.

Ces derniers temps, il n’en faut pas beaucoup au SCO pour gagner des points de confiance, et voir les minutes s’écouler sans que le PSG ne se décide à mettre plus de vitamines dans son jeu a été une bonne raison d’y croire. Surtout que les Angevins ont trouvé le moyen de voir de plus près Gianluigi Donnarumma après les citrons, mais Abdallah Sima a croqué une énorme opportunité en ne cadrant pas et Nabil Bentaleb a buté sur Marquinhos. Trop souvent coupé en deux, Paris a rarement mis du rythme, de l’intensité, et les deux stars ont été davantage discrètes que géniales. Mais le PSG reste le PSG, et si Ekitike a vu la main ferme de Bernardoni lui enlever un doublé, Messi, lui, s’est retrouvé à la conclusion d’un superbe mouvement collectif et d’une nouvelle passe décisive de Mukiele pour tuer le suspense d’un petit tir croisé en douceur (2-0, 72e). L’Argentin a eu droit à son ovation, comme le jeune Warren Zaïre-Emery, nouvelle coqueluche fêtée par les tribunes à son entrée en jeu. La lanterne rouge a logiquement baissé les bras, malgré quelques incursions furtives dans le camp parisien, alors que Neymar a vu son joli but refusé pour une position de hors-jeu et que Bernardoni a encore brillé sur un coup de casque de Danilo sur corner. Le PSG et Angers sont désormais séparés par 39 points : un monde d’écart, au minimum.


PSG (4-3-1-2) : Donnarumma – Mukiele, Marquinhos, Ramos, Bernat – Fabián Ruiz (Zaïre-Emery, 80e), Danilo P., Vitinha (Bitshiabu, 86e) – Messi – Neymar, Ekitike (Soler, 80e). Entraîneur : Christophe Galtier.

Angers (4-2-3-1) : Bernardoni – Bamba, Hountondji, Blažič, Doumbia – Mendy (Taïbi, 81e), Bentaleb – Capelle (El-Melali, 61e), Hunou (Salama, 61e), Abdelli (Boufal, 61e) – Sima (Thioub, 81e). Entraîneur : Abdel Bouhazama.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    L’OM fait la bonne opération sur la pelouse de Troyes
  • Dans cet article :

    Par Clément Gavard, au Parc des Princes

    Dernières actus

    1
    Cristiano Ronaldo toujours sans but avec Al Nassr Cristiano Ronaldo toujours sans but avec Al Nassr

    Cristiano Ronaldo toujours sans but avec Al Nassr

    Cristiano Ronaldo toujours sans but avec Al Nassr

    0
    Bilbao écarte Valence et s'invite dans le dernier carré Bilbao écarte Valence et s'invite dans le dernier carré

    Bilbao écarte Valence et s'invite dans le dernier carré

    Bilbao écarte Valence et s'invite dans le dernier carré

    0
    Hidalgo en rajoute une couche sur le PSG Hidalgo en rajoute une couche sur le PSG

    Hidalgo en rajoute une couche sur le PSG

    Hidalgo en rajoute une couche sur le PSG

    0
    Karl Toko-Ekambi prêté à Rennes Karl Toko-Ekambi prêté à Rennes

    Karl Toko-Ekambi prêté à Rennes

    Karl Toko-Ekambi prêté à Rennes

    6
    Une poupée à l’effigie de Vinicius pendue à un pont par les supporters de l’Atlético Une poupée à l’effigie de Vinicius pendue à un pont par les supporters de l’Atlético

    Une poupée à l’effigie de Vinicius pendue à un pont par les supporters de l’Atlético

    Une poupée à l’effigie de Vinicius pendue à un pont par les supporters de l’Atlético

    Angers SCO

    3
    Angers se défait difficilement de Strasbourg Koenigshoffen Angers se défait difficilement de Strasbourg Koenigshoffen

    Angers se défait difficilement de Strasbourg Koenigshoffen

    Angers se défait difficilement de Strasbourg Koenigshoffen

    21
    Clermont enfonce Angers Clermont enfonce Angers

    Clermont enfonce Angers

    Clermont enfonce Angers

    101
    En direct : Paris S-G - Angers En direct : Paris S-G - Angers

    En direct : Paris S-G - Angers

    En direct : Paris S-G - Angers

    0
    Pronostic PSG Angers : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1 Pronostic PSG Angers : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

    Pronostic PSG Angers : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

    Pronostic PSG Angers : Analyse, cotes et prono du match de Ligue 1

    4
    Si vous avez raté les 32es de finale de Coupe de France et que vous le regrettez... Si vous avez raté les 32es de finale de Coupe de France et que vous le regrettez...

    Si vous avez raté les 32es de finale de Coupe de France et que vous le regrettez...

    Si vous avez raté les 32es de finale de Coupe de France et que vous le regrettez...